En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 339.81 PTS
-0.88 %
5 341.00
-0.83 %
SBF 120 PTS
4 285.61
-0.75 %
DAX PTS
12 415.21
-1.31 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 338.15
-0.79 %

Wall Street se ressaisit et finit en hausse grâce à la Fed

| AFP | 464 | Aucun vote sur cette news
Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 17 mai 2018 à New York
Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 17 mai 2018 à New York ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

Wall Street a terminé en hausse mercredi après avoir évolué une partie de la séance en recul, se ressaisissant après la publication du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed).

Selon les résultats définitifs à la clôture, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a pris 0,21% à 24.886,81 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 0,64% à 7.425,96 points.

L'indice élargi S&P 500 a progressé de 0,32% à 2.733,29 points.

La Fed envisage de relever "bientôt" ses taux d'intérêt laissés inchangés début mai, selon un compte-rendu de la dernière réunion de son Comité monétaire publié mercredi.

Sur l'inflation, les membres de la banque centrale ont noté qu'ils pouvaient s'accommoder d'une période d'inflation au-dessus des 2% à condition que cette période soit "temporaire" et que le taux d'inflation soit "modestement" au-dessus de la cible "symétrique" des 2%.

Il est par ailleurs "prématuré de conclure que l'inflation puisse rester autour des 2%, en particulier après plusieurs années au cours desquelles l'inflation s'est maintenue de manière persistante en-deçà des 2%", a également indiqué la Fed.

"Malgré la récente hausse du PCE (l'indice des prix à la consommation), personne ne s'inquiète d'une hausse significative de l'inflation, et à l'inverse certains remarquent le fait qu'elle pourrait retomber sous 2%", a commenté Chris Low de FTN Financial.

Cette situation suggère une politique de hausses de taux moins agressive pour contenir la hausse des prix, les courtiers s'attendant à trois ou quatre hausses de taux cette année.

Par ailleurs, même en cas de hausse agressive des taux, "les marchés semblent s'habituer au fait que l'on verra sans doute quatre hausses en 2018", a indiqué Maris Ogg de Tower Bridge Advisors.

La normalisation monétaire "commence à être vue de manière positive" comme le signe d'une économie en meilleure santé, a-t-elle ajouté.

Ce compte rendu a permis aux indices de se reprendre et de terminer en hausse après avoir évolué dans le rouge durant la majeure partie de la séance en raison de craintes sur le dossier commercial sino-américain.

Le marché obligataire se détendait: le taux de rendement des bons du Trésor américains à 10 ans reculait sous les 3% à 2,989% contre 3,060% la veille, et celui à 30 ans baissait à 3,151% contre 3,205%.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2018

INFORMATION PRESSE Clermont-Ferrand, le 25 juin 2018       COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN         REDUCTION DU CAPITAL Annulation de 648 231 actions en…

Publié le 25/06/2018

Le titre a enfoncé la zone de support des 66.6 euros qui soutenait les cours depuis avril dernier. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances sont sur le point…

Publié le 25/06/2018

Harley Davidson perd encore 3% en pré-séance à Wall Street, le fabricant de motos ayant prévenu que les prélèvements douaniers de l'Union européenne...

Publié le 25/06/2018

Acquisition d'actions sur le marché...

Publié le 25/06/2018

Sous les 5% des droits de vote...