Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 611.69 PTS
-1.22 %
5 595.00
-1.42 %
SBF 120 PTS
4 456.08
-1.11 %
DAX PTS
13 787.73
-1.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
-0.73 %
1.207
0. %

Wall Street ouvre en baisse après des records

| AFP | 325 | Aucun vote sur cette news
Le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street (New York), le 16 novembre 2020
Le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street (New York), le 16 novembre 2020 ( Angela Weiss / AFP/Archives )

La Bourse américaine reculait lundi en début de séance après avoir atteint des records la semaine dernière, le marché restant attentif à l'évolution de la crise sanitaire et aux prochaines mesures de relance aux Etats-Unis.

Vers 15H00 GMT, l'indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, baissait de 0,42% à 30.968,71 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, perdait 0,88% à 13.085,33 points et l'indice élargi S&P 500 cédait 0,51% à 3.805,33 points.

Les grands indices de Wall Street avaient clôturé vendredi à des plus hauts, les milieux financiers faisant peu de cas des mauvais chiffres de l'emploi américain et des violences politique à Washington avant la validation par le Congrès de l'élection de Joe Biden comme prochain président des Etats-Unis.

Pour Patrick O'Hare de Briefing, la principale raison de la baisse de lundi matin est "la prise de conscience que le marché a fait preuve de beaucoup d'autosatisfaction et qu'il est monté trop haut et trop vite, particulièrement après la semaine qui s'est déroulée en dehors de Wall Street."

Par conséquent, la Bourse américaine était "mûre pour un repli."

Les acteurs du marché étaient également à l'affût de toute nouvelle sur le front de la pandémie.

La biotech américaine Gilead (+0,30%) profitait ainsi de la révision à la hausse de ses prévisions de revenus au quatrième trimestre 2020 grâce notamment à la forte demande pour le remdesivir, utilisé comme traitement contre le coronavirus.

Les investisseurs se préparaient en outre à des décisions budgétaires de l'administration Biden, le président élu ayant déclaré vendredi vouloir débloquer des dizaines de milliards de dollars pour soutenir l'économie face à l'impact de la crise sanitaire.

Parmi les valeurs du jour, Twitter plongeait de 7,46%. Vendredi, le réseau social a suspendu de façon permanente le compte du président américain sortant Donald Trump, deux jours après les émeutes de ses partisans qui ont envahi le Capitole pendant plusieurs heures.

Les géants Apple, Alphabet (maison mère de Google) et Amazon baissaient d'un peu plus de 1%. Le week-end dernier, Amazon a coupé l'accès à ses serveurs au réseau social Parler, prisé par les partisans de M. Trump. Apple et Google ont pour leur part retiré l'application de leurs plateformes de téléchargement.

JPMorgan prenait 0,57%. La banque américaine a annoncé dimanche qu'elle suspendait temporairement tout don aux responsables politiques américains dans la foulée des violences au Capitole.

Le constructeur de véhicules électriques haut-de-gamme Tesla, dont l'action n'a cessé de gonfler depuis fin décembre et dont la valeur boursière a dépassé les 800 milliards de dollars vendredi, tombait de 4,85%.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2021

Sogeclair, concepteur et producteur de solutions innovantes à forte valeur ajoutée pour la mobilité, annonce avoir conclu l'opération d'entrée de...

Publié le 15/01/2021

L'Administrateur Provisoire, assisté de l'Administrateur Judiciaire ont arrêté les états financiers sociaux et consolidés du groupe EEM le 15 janvier...

Publié le 15/01/2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies infectieuses générant d'importants besoins médicaux, a annoncé aujourd'hui une...

Publié le 15/01/2021

A la suite de l'ordonnance de référé du 9 octobre 2020 et de l'arrêt de la Cour d'appel du 19 novembre 2020, ayant ordonné la suspension des effets de...

Publié le 15/01/2021

Valneva a annoncé une modification des termes de son accord de financement avec les fonds américains spécialisés dans le secteur de la santé Deerfield Management Company et OrbiMed. Compte tenu…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne