En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 795.48 PTS
+0.19 %
4 798.50
+0.26 %
SBF 120 PTS
3 822.17
+0.33 %
DAX PTS
10 901.00
+0.08 %
Dowjones PTS
24 065.59
+0.65 %
6 669.64
+0.00 %
1.138
-0.16 %

Wall Street, optimiste sur le commerce, poursuit son rebond

| AFP | 212 | Aucun vote sur cette news
Les tradeurs du NYSE, à New York, le 26 octobre 2018
Les tradeurs du NYSE, à New York, le 26 octobre 2018 ( Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

La Bourse de New York a terminé dans le vert jeudi, poursuivant son rebond après une période de fortes turbulences grâce à un regain d'optimisme sur les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis.

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, s'est apprécié de 1,06% pour clôturer à 25.380,74 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 1,75% pour finir à 7.434,06 points.

L'indice élargi S&P 500 a pris 1,06% pour terminer à 2.740,37 points.

Les indices de la place new-yorkaise continuent ainsi à se ressaisir après avoir été particulièrement chahutés pendant le mois d'octobre, le Dow Jones ayant enregistré sa pire dégringolade mensuelle (-5,1%) depuis début 2016, le Nasdaq (-9,2%) depuis 2008 et le S&P 500 (-6,9%) depuis 2011.

Le marché a particulièrement profité jeudi d'un tweet du président américain Donald Trump, qui a affirmé avoir eu une "très bonne conversation" au téléphone avec son homologue chinois sur le sujet épineux du commerce.

"On a entendu beaucoup de dirigeants d'entreprises (pendant la saison des résultats) parler de l'impact des taxes à l'importation sur leur activité", a rappelé Maris Ogg de Tower Bridge Advisors.

"La Chine est aussi clairement affectée et son économie est tellement importante qu'on ne peut ignorer son ralentissement", a-t-elle ajouté.

Aussi même si les déclarations de Donald Trump sonnent surtout comme un signal destiné à rassurer ses électeurs à l'approche du scrutin législatif du 6 novembre, "les marchés saluent l'idée qu'on commence peut-être à voir la lumière au bout du tunnel", a estimé Mme Ogg.

Les indices ont aussi été aidés jeudi par des résultats d'entreprises et des indicateurs de bonne tenue.

Les chiffres trimestriels du géant de l'agrochimie DowDuPont (+8,07%) ou du groupe israélien de médicaments génériques Teva (+15,12%) ont été particulièrement bien reçus.

Du côté des statistiques sur la santé de l'économie américaine, les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux États-Unis ont un peu reculé la semaine dernière, s'inscrivant sous la barre des 225.000 requêtes pour la 17e semaine consécutive.

La productivité a pour sa part légèrement ralenti au troisième trimestre, en progressant de 2,2%. Mais la décélération est un peu moins marquée que prévu et la progression de la productivité au trimestre précédent (+2,9%) était la meilleure cadence enregistrée depuis le premier trimestre 2015.

Le marché obligataire se détendait un peu: le taux sur la dette à 10 ans des Etats-Unis reculait vers 20H15 GMT à 3,140%, contre 3,144% mercredi soir, et celui sur la dette à 30 ans à 3,381%, contre 3,391% la veille.

  1. NYSE

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

A part Londres, les principaux marchés européens sont en hausse en dépit de l’incertitude créée par l’échec cuisant de Theresa May à la Chambre des Communes. Cette dernière a voté dans…

Publié le 16/01/2019

Société Générale Corporate & Investment Banking (SG CIB) a annoncé la nomination de Peter McGahan au poste de Responsable Relations Clients et Banque d’Investissement pour le Royaume-Uni à…

Publié le 16/01/2019

Auditionné au Sénat, Ben Smith, le patron d'Air France KLM a indiqué que l'amélioration de la marge de la compagnie française était la priorité de...

Publié le 16/01/2019

Valneva bondit de 6,8% à 3,695 euros, soutenu par de bonnes nouvelles. La société franco-autrichienne a confirmé ses prévisions 2018 et publié ses premières perspectives pour 2019 grâce au…

Publié le 16/01/2019

Paris Aéroport a accueilli un total de 105,3 millions de passagers en 2018, soit une hausse de 3,8 % par rapport à l`année précédente. Ce chiffre comprend 72,2 millions de passagers à…