Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 753.52 PTS
-0.19 %
6 731.00
-0.46 %
SBF 120 PTS
5 291.06
-0.11 %
DAX PTS
15 705.81
-0.33 %
Dow Jones PTS
35 490.69
-0.74 %
15 598.39
+0.25 %
1.160
0. %

Wall Street : nouvelle tentative de sursaut

| Boursier | 293 | 3 par 2 internautes

Le rebond technique tenté hier par la cote américaine a finalement tourné court, avec en clôture une maigre hausse de 0,26% du DJIA et un repli de...

Wall Street : nouvelle tentative de sursaut
Credits Reuters

Le rebond technique tenté hier par la cote américaine a finalement tourné court, avec en clôture une maigre hausse de 0,26% du DJIA et un repli de 0,24% du Nasdaq. Avant bourse ce jeudi, Wall Street pointe en vive hausse, le Dow Jones s'adjugeant 0,8% et le S&P 500 0,9%, contre un gain de 0,9% sur le Nasdaq. Le baril de brut WTI avance de 0,2% à 75$. L'indice dollar se stabilise. Le bitcoin prend 2% sur les 43.000$. Le rendement du T-Bond américain à 10 ans se raffermit un peu à 1,54%.

Sur le plan macroéconomique, le PMI manufacturier chinois a glissé en territoire de contraction en septembre (49,6 pour l'indice CFLP) dans un contexte d'aggravation de la crise énergétique qui a contraint les usines à réduire leur production. Cependant, les services rebondissent (53,2 pour l'indice non-manufacturier CFLP) au milieu de la levée des restrictions de Covid.

Le PIB britannique du deuxième trimestre a été révisé à la hausse (+5,5% en lecture finale contre 4,8% de consensus), mais les inquiétudes sur les perspectives dominent le sentiment.

Ailleurs, les données sur la production industrielle (-3,2% en août) et les ventes au détail (-3,2% aussi) au Japon ont raté le consensus.

Aux Etats-Unis ce jeudi, les chiffres finaux du PIB américain du deuxième trimestre seront connus à 14h30 (consensus FactSet au rythme de +6,6%, +6,1% pour l'indice des prix), en même temps que les inscriptions hebdomadaires au chômage (consensus 335.000). L'indice PMI de Chicago pour le mois de septembre sera annoncé à 15h45 (consensus 65).

Le président de la Fed Jerome Powell témoignera une nouvelle fois dans la soirée, à propos cette fois du coronavirus et du CARES Act, devant le Comité des services financiers de la Chambre des représentants. Hier, Powell a prévenu que les perturbations de supply chain devraient s'aggraver, mais a indiqué qu'il s'attendait toujours à un apaisement de l'inflation à mesure que l'économie se normalise.

La crise énergétique continue d'attirer beaucoup d'attention. En Europe, le gaz naturel a atteint un nouveau record hier et trois autres petites sociétés énergétiques britanniques se sont effondrées. En Chine, les autorités redoublent d'efforts pour atténuer les pénuries de stocks et réduire le déséquilibre entre l'offre et la demande. En dehors de l'Europe, les craintes de contagion en Chine semblent s'être atténuées alors même qu'Evergrande semble sur le point de manquer un autre remboursement. Les régulateurs ont demandé aux banques de soutenir le marché immobilier tandis que la PBOC a ajouté 40 milliards de yuans supplémentaires de liquidités, portant le total des injections au cours des dernières semaines à près de 800 milliards de yuans.

Hier soir, la Chambre américaine des représentants a adopté un projet de loi visant à suspendre le plafond de la dette jusqu'en décembre 2022. Cependant, le projet de loi ne devrait pas être adopté au Sénat.

Le Congrès est sur la bonne voie pour éviter une fermeture du gouvernement après que le chef de la majorité au Sénat, Chuck Schumer, a annoncé mercredi soir un accord sur une mesure de financement provisoire. Cependant, il n'existe toujours pas de voie claire vers une augmentation du plafond de la dette, alors que les républicains n'autoriseront pas un vote sur la question à un seuil majoritaire. Biden reste opposé à la modification des règles d'obstruction systématique et Schumer a réitéré que les démocrates n'utiliseraient pas la législation de réconciliation.

La voie vers de nouvelles mesures de relance budgétaire reste également extrêmement compliquée. Les modérés du Sénat n'ont pas encore communiqué un montant sur lequel ils pourraient s'accorder pour le package d'infrastructures humaines (moins de 2.000 milliards de dollars probablement). L'absence de progrès sur le projet de loi de réconciliation axé sur les priorités démocrates fait que des progressistes de la Chambre menacent de couler le paquet d'infrastructure physique bipartite d'environ 1.200 milliards de dollars déjà approuvé par le Sénat et soumis à un vote ce jeudi. Le sénateur démocrate Joe Manchin a qualifié quant à lui de "folie fiscale" le plan de 3.500 Mds$ de l'administration Biden, mais juge qu'un consensus peut encore être trouvé sur la réconciliation.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/10/2021

Le résultat net d'Advenis s'améliore de +2,2 ME, et aboutit à une perte nette de -0,2 ME.

Publié le 27/10/2021

Ces actions EuropaCorp sont indisponibles pour une période de 1 an, à compter du 26 octobre 2021

Publié le 27/10/2021

La reprise de l'activité se poursuit et s'accentue sur le 3e trimestre...

Publié le 27/10/2021

Le résultat net d'Europlasma ressort quasiment stable à -11,1 ME...

Publié le 27/10/2021

Ce véhicule d'investissement va permettre au groupe Acheter-Louer.fr de compléter sa gamme d'expertises, de renforcer son offre de services digitalisés et de développer son audience auprès de…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne