5 362.88 PTS
+0.00 %
5 368.00
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 284.43
-
DAX PTS
13 003.70
-
Dowjones PTS
22 956.96
+0.37 %
6 114.53
+0.00 %
Nikkei PTS
21 380.14
+0.59 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street : le Prix Nobel d'Economie "nerveux" face aux valorisations

| Boursier | 71 | Aucun vote sur cette news

Richard Thaler, lauréat du Prix Nobel d'Economie 2017, s'est dit "nerveux" et "déconcerté" par la faible volatilité et les niveaux élevés des prix des actions à Wall Street.

Wall Street : le Prix Nobel d'Economie "nerveux" face aux valorisations
Credits Reuters

Après les records en série à Wall Street, de nombreux observateurs mettent en garde contre les valorisations très élevées des marchés d'actions américains. Le multiple de capitalisation (PER) de l'indice S&P 500 atteint en effet désormais 18 fois les bénéfices attendus sur les 12 prochains mois, contre 15,6 fois sur les 5 dernières années et 14,1 fois en moyenne sur les 10 dernières années, selon les données de Factset.

Parmi les responsables qui émettent des doutes, figure le nouveau Prix Nobel d'Economie, Richard Thaler, qui s'est déclaré mardi inquiet à ce sujet dans un entretien à 'Bloomberg TV'.

L'économiste américain de 72 ans, spécialiste de la finance comportementale, s'est dit "nerveux" et "déconcerté" par la faible volatilité et les niveaux élevés de valorisation à Wall Street. "Il semble que nous vivons le moment le plus risqué de nos vies, et pourtant les marchés d'actions semblent faire la sieste", a notamment déclaré M. Thaler ajoutant qu'il "admettait ne rien y comprendre".

"Je suis nerveux, et normalement quand les investisseurs sont nerveux, ils sont faciles à effrayer (...) mais rien ne semble effrayer ce marché", s'est-il étonné. Le Prix Nobel d'Economie estime en outre que si les gains récents sont basés sur l'anticipation d'un vaste réforme fiscale aux Etats-Unis, les investisseurs sont trop complaisants à ce sujet, étant donné les divisions qui règnent sur le projet de baisses d'impôts, et ce jusque dans le camp républicain.

Le père de la théorie du "coup de pouce"

Dans ses travaux de recherche, Richard Thaler, professeur à l'université de Chicago, s'est largement inspiré de recherches de la psychologie pour démontrer que les individus sont soumis à des "biais psychologiques" qui les empêchent de prendre les meilleures décisions sur les marchés.

Par exemple, les individus préfèrent souvent encaisser un gain faible dans l'immédiat que d'attendre de faire un gain plus important dans le futur. Thaler a nommé théorie du "coup de pouce", cette idée selon laquelle les individus prennent des décisions financières en se focalisant d'abord sur leur impact à court terme.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2017

Au 3ème trimestre 2017, le chiffre d'affaires de Casino s'est établi à 9,2 milliards d'euros, en croissance de +1,9%...

Publié le 17/10/2017

  Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2017 Communiqué de presse - Paris, le 17 octobre 2017     Accélération de la croissance du chiffre d'affaires…

CONTENUS SPONSORISÉS