Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 679.35 PTS
+0.68 %
7 686.00
+0.71 %
SBF 120 PTS
5 813.14
+0.67 %
DAX PTS
18 610.98
+0.41 %
Dow Jones PTS
39 753.75
+0.08 %
20 211.36
-2.24 %
1.089
+0.21 %

Wall Street : le Nasdaq en roue libre, vers un nouveau sommet avec Tesla et Broadcom

| Boursier | 162 | Aucun vote sur cette news

Rien ne semble décidément pouvoir stopper l'insatiable Nasdaq, dopé à l'IA, qui prend encore 0,7% en pré-séance ce jour vers un nouveau sommet...

Wall Street : le Nasdaq en roue libre, vers un nouveau sommet avec Tesla et Broadcom
Credits PivèsPictures

Rien ne semble décidément pouvoir stopper l'insatiable Nasdaq, dopé à l'IA, qui prend encore 0,7% en pré-séance ce jour vers un nouveau sommet historique, avec Broadcom, Tesla et Nvidia. Le S&P 500 avance de 0,2% avant bourse, tandis que le Dow Jones cède 0,3%, plus raisonnable. Hier soir, Wall Street a battu déjà de nouveaux records à la suite de chiffres rassurants concernant l'inflation américaine, tandis que la Fed a sans surprise maintenu ses taux entre 5,25 et 5,5%, misant néanmoins sur une seule baisse de taux cette année contre trois auparavant.

Les Big Three de la "tech", Microsoft, Apple et Nvidia, restent sous haute surveillance, alors que le titre du groupe à la pomme vient de remonter en flèche suite aux annonces IA à l'occasion de la conférence WWDC de Cupertino. Ensemble, les trois titans capitalisent désormais près de 10.000 milliards de dollars et restent dans un mouchoir de poche pour la course symbolique à la première capitalisation mondiale. Enfin, les opérateurs suivront ce jeudi le vote des actionnaires de Tesla sur le très juteux package de rémunération de 56 milliards de dollars d'Elon Musk, mais ce dernier a déjà levé tout suspense en indiquant que la proposition serait largement validée. Le titre Tesla flambe d'ailleurs en pré-séance, les marchés se réjouissant que l'homme clé du groupe obtienne satisfaction.

L'indice américain des prix à la consommation du mois de mai 2024 est ressorti stable en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de +0,1% et après une hausse de 0,3% en avril. Sur un an, l'indice des prix à la consommation s'affiche en augmentation de 3,3%, contre 3,4% de consensus. Hors alimentaire et énergie, l'IPC a augmenté de 0,2% d'un mois sur l'autre et de 3,4% sur un an, contre respectivement +0,3% et +3,5% de consensus. Le salaire horaire moyen a progressé comme attendu de 0,4% en mai, en comparaison du mois antérieur.

La Fed a laissé hier soir ses taux inchangés, au plus haut de 23 ans entre 5,25 et 5,5%. Jerome Powell, patron de l'institution, a estimé que les perspectives d'inflation proposées par la Fed constituaient une prévision assez conservatrice sujette à révision. Powell a jugé que les données publiées sur l'inflation des prix à la consommation allaient dans le bon sens. Il a cependant noté que les nouvelles prévisions de la banque centrale, qui font état d'une hausse des taux des fonds fédéraux à long terme, témoignent d'un "changement d'opinion" au sein des responsables de l'établissement. "Nous élaborons des politiques avec l'économie dont nous disposons", a-t-il dit... L'augmentation du taux des fonds fédéraux à long terme de 2,6% à 2,8% montre que les responsables en viennent "progressivement" à l'idée que l'environnement de taux très bas antérieur pourrait ne plus se reproduire...

Powell a également noté qu'une baisse des taux d'un seul quart de point n'aurait pas à elle seule un impact majeur sur l'économie américaine, la trajectoire globale des taux étant l'élément le plus important. Il a indiqué que l'amorce de la réduction des taux de la banque centrale, lorsque cela se produirait, resterait importante. Le début de l'assouplissement de la politique monétaire serait "une décision conséquente pour l'économie que l'on doit prendre avec justesse".

L'outil FedWatch du CME Group fait ressortir désormais une probabilité d'environ 92% d'un nouveau statu quo monétaire le 31 juillet, à l'issue de la prochaine réunion. La probabilité d'une baisse des taux d'ici au 18 septembre atteint un peu plus de 60%. L'outil fait ressortir une probabilité dominante (42%) dans la fourchette 4,75-5% pour la fin de l'année, ce qui montre que malgré les dernières informations fournies par la Fed et son 'dot plot', les marchés misent plutôt sur deux baisses de taux d'un quart de point cette année.

Ce jeudi, les investisseurs seront attentifs aux inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30, consensus FactSet 225.000), ainsi qu'à l'indice des prix à la production du mois de mai (14h30 également, consensus +0,1% en comparaison du mois antérieur après +0,5% en avril ; +0,3% hors alimentaire et énergie contre +0,5% un mois avant)... John Williams, patron de la Fed de New York, interviendra par ailleurs durant la journée.

Enfin, vendredi, les marchés suivront les prix à l'import et à l'export, l'indice du sentiment des consommateurs américains de l'Université du Michigan, ainsi qu'une intervention d'Austan Goolsbee, qui dirige la Fed de Chicago.

Dans l'actualité des entreprises, après Oracle hier, c'est Broadcom qui devrait se distinguer en vive hausse ce jeudi, alors que le groupe affiche des perspectives très enthousiasmantes avec l'essor de l'IA. Apple a inscrit pour sa part un nouveau sommet historique hier, dopé également par l'intégration des outils d'IA dans ses appareils. Avant bourse ce jour, Nvidia semble tenter une échappée vers un nouveau sommet. Microsoft et Apple sont aussi attendus au plus haut.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 août 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du vendredi 05 juillet 2024 au jeudi 11 juillet 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 12/07/2024

Gaël Bodénès (g), directeur général de la société Bourbon, le 18 mars 2019 au tribunal à Marseille ( Boris HORVAT / AFP/Archives )Le patron du groupe Bourbon, spécialiste de l'assistance…

Publié le 12/07/2024

Le réseau social X "trompe" les utilisateurs et viole les règles de l'UE avec ses coches bleues censées certifier des sources d'information dignes de confiance, accuse la Commission…

Publié le 12/07/2024

Anant Ambani, fils de Mukesh Ambani, l'homme le plus riche d'Asie, et sa future épouse Radhika Merchant, le 5 juillet 2024 à Bombay, en Inde ( SUJIT JAISWAL / AFP )Le magnat indien Mukesh…

Publié le 12/07/2024

Gaël Bodénès (g), directeur général de la société Bourbon, le 18 mars 2019 au tribunal à Marseille ( Boris HORVAT / AFP/Archives )Le numéro un du groupe Bourbon, spécialiste de…

Publié le 12/07/2024

Le patron d'Arianegroup, Martin Sion, devant le moteur Vulcain®2.1 du lanceur européen Ariane 6 au Port spatial de l'Europe à Kourou, le 26 mars 2024 en Guyane ( Ludovic MARIN / AFP/Archives…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/07/2024

La Bourse de Paris a poursuivi son rebond, galvanisée par les anticipations de baisse de taux de la Fed en septembre, après le recul de l'inflation aux États-Unis.

Publié le 12/07/2024

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé jeudi, seul le Dow Jones s'est inscrit dans le vert tandis que le Nasdaq a enregistré une nette baisse. 

Publié le 12/07/2024

Les marchés européens poursuivent leur mouvement haussier au lendemain de la publication des chiffres de l'inflation américaine. Ces données sont ressorties plus faibles que prévu en juin et ont…

Publié le 12/07/2024

Rapprochement en vue avec Cathay Capital Private Equity Les managers de Wedia avec l’appui financier de Cathay Capital Private Equity ont annoncé l’acquisition d’un bloc de…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WELCOME DAYS

Offre
Assurance Vie

Jusqu'à
170€ DE PRIME OFFERTE*

Découvrir

*Voir conditions