En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 220.96 PTS
+0.33 %
4 236.00
+0.75 %
SBF 120 PTS
3 317.69
+0.44 %
DAX PTS
9 570.82
+0.27 %
Dow Jones PTS
21 313.27
+1.77 %
7 624.20
+1.84 %

Wall Street grimpe à l'ouverture, plus optimiste sur le plan de relance

| AFP | 508 | Aucun vote sur cette news
Un courtier à Wall Street, le 18 mars 2020
Un courtier à Wall Street, le 18 mars 2020 ( Johannes EISELE / AFP )

Wall Street ouvrait en très nette hausse mardi, espérant que le plan de relance de l'économie américaine pour faire face à l'impact du coronavirus sera bientôt adopté par le Sénat.

Vers 14H30 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average montait de 7,63%, à 20.010,78 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, gagnait 6,09%, à 7.278,44 points.

Le S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, prenait 6,082%, à 2.389,88 points.

La Bourse new-yorkaise avait chuté lundi, dans un marché s'inquiétant de l'impasse politique sur ces mesures d'aide et peu rassuré par de nouvelles annonces de la Fed: le Dow Jones avait cédé 3,04%, tombant à son plus bas depuis novembre 2016, et le Nasdaq avait abandonné 0,27%.

Alors que le Sénat a buté par deux fois, dimanche soir puis lundi, pour adopter un texte, le marché se montrait plus confiant mardi dans la capacité des démocrates et des républicains à surmonter leurs différends.

"Il n'est pas certain qu'un vote ait lieu aujourd'hui, mais le discours autour de la procédure de vote est plus constructif", indique Patrick O'Hare, de Briefing.

"Le marché semble indiquer qu'un plan de relance économique - qui pourrait s'élever à 2.500 milliard de dollars - serait bien accueilli par les investisseurs", explique pour sa part JJ Kinahan, de TD Ameritrade.

"L'espoir est que cet argent aide à compenser les pertes économiques causées par le confinement et alors que les restaurants, les théâtres et les stades sont fermés", ajoute-t-il.

Fragilité

Les acteurs du marché semblaient aussi mieux digérer la nouvelle série de mesures annoncée lundi par la Réserve fédérale (Fed), dont l'achat illimité d'obligations ainsi que divers mécanismes d'aide directe aux entreprises, y compris les PME.

Par ailleurs, le G7 a promis mardi de faire "tout ce qui est nécessaire pour restaurer la confiance, la croissance économique et de protéger l'emploi".

Malgré ces signaux positifs, plusieurs analystes rappelaient que le marché restait extrêmement fragile après avoir encaissé plusieurs chutes vertigineuses ces dernières semaines, qui ont fait dégringoler les principaux indices new-yorkais.

"Ce qui est remarquable au sujet du ton plus optimiste du marché aujourd'hui, c'est qu'il a lieu alors que les indicateurs et les actualités des entreprises sont mauvaises", souligne ainsi M. O'Hare, qui donne comme exemple l'effondrement de l'activité du secteur privé dans la zone euro en mars, selon un indice publié mardi.

Pour lui, "c'est un signe de mauvais augure pour les Etats-Unis dans ces mêmes secteurs, mais les acteurs du marché ont conscience de la réalité à venir".

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans de la dette américaine était en hausse, s'établissant à 0,8371% contre 0,7863% la veille à la clôture.

Au rang des valeurs, Twitter (+1,3%) et General Motors (+13,1%) ont retiré leurs prévisions de revenus et d'exploitation pour le premier trimestre 2020 en raison de l'impact de la pandémie de coronavirus.

Chevron a, pour sa part, réduit de 20% ses dépenses en investissement pour l'année en cours, les faisant tomber à 16 milliards de dollars, et a suspendu son programme de rachat d'actions. Son titre gagnait plus de 20%.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/04/2020

Face à la crise du Covid-19, Accor a décidé de retirer sa proposition de paiement du dividende prévu au titre de l'exercice 2019, soit 280 millions d'euros. Sur cette somme, le groupe hôtelier…

Publié le 02/04/2020

X-FAB annonce disposer d'un carnet de commandes de 148,2 millions de dollars

Publié le 02/04/2020

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (ARCEP) a annoncé que la tenue des enchères pour les fréquences 5G est décalée en lien avec la crise sanitaire. Les…

Publié le 02/04/2020

La Société Française de Casinos a annoncé que, dans le cadre des restrictions de circulation et des mesures de confinement imposées par le Gouvernement, le Conseil d'administration a décidé de…

Publié le 02/04/2020

Amoeba estime que ce partenariat est une étape essentielle vers un éventuel partenariat commercial