En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
+0.03 %
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
+0.15 %
DAX PTS
12 260.07
+0.26 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.122
+0.00 %

Wall Street finit en ordre dispersé, en attendant Trump et Xi

| AFP | 336 | Aucun vote sur cette news
Wall Street commence la semaine en ordre dispersé
Wall Street commence la semaine en ordre dispersé ( Johannes EISELE / AFP/Archives )

Wall Street a clôturé sans direction lundi au démarrage d'une semaine dont le point d'orgue devrait être la rencontre entre les présidents américain Trump et chinois Xi en fin de semaine, alors qu'une guerre commerciale fait rage entre Pékin et Washington.

Selon les résultats définitifs à la clôture, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a avancé de 0,03%, à 26.727,54 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a perdu 0,32%, à 8.005,70 points.

L'indice élargi S&P 500 a lâché 0,17% à 2.945,35 points.

"Peu de nouvelles ont influencé le marché, tout le monde attend la rencontre au G20" entre les deux chefs d'Etats américain et chinois, a affirmé Bill Lynch de Hinsdale Associates.

"Nous en attendons peu de choses, mais pas une nouvelle escalade de tension", a ajouté le spécialiste.

Les acteurs du marché semblaient s'armer de prudence à l'approche du sommet Trump-Xi, après avoir fait part à de multiples reprises ces derniers mois de leur optimisme quant à un accord commercial imminent lorsque les dirigeants des deux pays devaient se rencontrer.

Espoirs déçus

Or ces espoirs de détente commerciale ont été déçus la plupart du temps.

La prudence des investisseurs lundi intervenait après une semaine d'euphorie sur les marchés, aidés par le ton accommodant des Banques centrales américaine (Fed) et européenne (BCE). Sur la semaine, le Dow Jones s'est apprécié de 2,4%, le Nasdaq de 3,0% et le S&P 500 de 2,2%.

Tout en maintenant ses taux d'intérêt au même niveau, la Fed a signalé à l'issue de sa réunion mercredi qu'elle n'écartait plus l'idée d'un assouplissement de sa politique monétaire, notamment si l'inflation restait à des niveaux aussi bas et si la guerre commerciale avec la Chine s'enflammait davantage.

Cette rhétorique a ravi les marchés mais moins Donald Trump, qui a pris sévèrement à partie l'institution lundi dans une série de tweets matinaux. La Fed est un "enfant têtu" qui refuse de baisser les taux d'intérêt pour stimuler la croissance et contrer les concurrents des Etats-Unis, a affirmé le président.

Parmi les valeurs du jour, Caesars Entertainment a pris 14,51%. L'opérateur de casinos américains Eldorado Resorts a annoncé lundi sa fusion avec son rival rendu populaire par la star canadienne Céline Dion qui s'est notamment produite dans un de ses palaces à Las Vegas, le Caesars Palace, pendant 16 ans.

Le cours de l'action Caesars Entertainment a toutefois fini à 11,44 dollars, nettement sous le niveau du prix de l'action proposé dans l'offre d'Eldorado de 12,75 dollars.

FedEx a perdu 2,69%. Pour la deuxième fois en moins d'un mois, le coursier américain est montré du doigt par Pékin à la suite d'un incident d'acheminement impliquant Huawei, le géant chinois des télécoms au coeur d'un bras de fer entre la Chine et les Etats-Unis.

Coca-Cola a gagné 0,72%. Le Comité international olympique a annoncé lundi la signature d'un accord de partenariat conjoint avec le fabricant de sodas et le fabricant de produits laitiers chinois Mengniu, présenté comme le premier de ce type.

Amazon a pris 0,14%. Le géant américain a annoncé lundi l'ouverture d'un magasin à destination des professionnels de la beauté, stylistes et barbiers notamment, et la vente de produits généralement accessibles dans les spas. Les entreprises spécialisées dans la cosmétique en gros ont logiquement chuté après cette annonce, à l'instar de Sally Beauty qui a plongé de 16,78%.

Sur le marché obligataire, le taux d'emprunt à 10 ans des États-Unis évoluait à 2,018% vers 20H50 GMT contre 2,054% vendredi à la clôture.

  1. NASDAQ

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d’affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31 900 euros contre 77 300 un an plus tôt. Il provient de la refacturation des frais partagés liés à l’organisation…

Publié le 19/07/2019

Les investissements de ce programme pluriannuel concerneront principalement l'amélioration des taux de valorisation des matières traitées

Publié le 19/07/2019

Le mnémonique deviendra ALUNT