En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 562.12 PTS
+0.18 %
5 550.50
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 379.05
-0.03 %
DAX PTS
12 268.15
+0.07 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
+0.00 %
1.122
-0.02 %

Wall Street finit en hausse, misant sur une réussite du sommet Trump-Xi

| AFP | 348 | Aucun vote sur cette news
Wall Street en petite hausse, pariant sur une trêve commerciale
Wall Street en petite hausse, pariant sur une trêve commerciale ( Johannes EISELE / AFP/Archives )

Wall Street a clôturé en hausse vendredi, misant prudemment au démarrage d'un G20 au Japon sur une trêve entre les Etats-Unis et la Chine sur le dossier brûlant du commerce à l'issue d'une rencontre prévue samedi entre Donald Trump et Xi Jinping.

Selon les résultats définitifs à la clôture, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 0,28%, à 26.599,96 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 0,48%, à 8.006,24 points.

Le S&P 500 a avancé de 0,58%, à 2.941,76 points.

Le G20 d'Osaka s'est ouvert vendredi dans une relative harmonie, avec un Donald Trump inhabituellement consensuel, qui a affirmé s'attendre à une rencontre "productive" samedi avec son homologue chinois, Xi Jinping.

"Le ton adopté par le marché vendredi a montré qu'il anticipait un sommet fructueux" entre les présidents des deux premières puissances mondiales, a réagi Quincy Krosby, de Prudential Financial.

Baisse sur la semaine

Les valeurs exposées aux relations entre Pékin et Washington, à l'exemple des semi-conducteurs et des groupes industriels, ont progressé vendredi.

Sur la semaine toutefois, l'attentisme avant la rencontre de ces deux poids lourds de la politique l'a emporté sur l'optimisme quant à une issue rapide à la guerre commerciale: le Dow Jones est en recul de 0,45%, le Nasdaq de 0,32%, et le S&P 500 de 0,35%.

Les indices de Wall Street ont par ailleurs un peu tremblé vendredi à la diffusion, peu après l'ouverture, d'un chiffre en forte baisse de l'activité manufacturière dans la région de Chicago en juin. La confiance des consommateurs aux Etats-Unis s'est, de son côté, légèrement érodée en juin à cause des effets de la guerre commerciale.

Egalement parmi les indicateurs du jour, l'inflation annuelle aux Etats-Unis a ralenti en mai à 1,5%, s'éloignant de l'objectif de 2% de la Banque centrale (Fed), selon l'indice PCE publié par le département du Commerce.

Ces trois éléments sont de nature à favoriser les baisses de taux de l'institution, qui a entrouvert il y a quelques jours la porte à une baisse du coût du crédit dans les mois qui viennent, notamment si l'atonie de l'inflation se confirme.

Le taux d'emprunt à 10 ans des États-Unis sur le marché obligataire, reflet des anticipations de croissance et d'inflation dans le pays, reculait à 2,001% vers 20H40 GMT, contre 2,014% jeudi à la clôture.

Parmi les valeurs du jour, Nike a pris 0,35%. L'équipementier sportif a publié jeudi un bénéfice décevant pour les trois derniers mois de son exercice décalé 2018/19, mais il a affiché une meilleure performance que prévu de ses ventes.

Les valeurs bancaires, regroupées au sein du S&P 500, ont gagné en moyenne 1,40%, la plus forte hausse des 11 sous-indices sectoriels qui composent l'indice élargi de Wall Street.

L'ensemble des 18 grandes banques aux Etats-Unis ont réussi les tests de résistance de la Fed, mais Crédit Suisse n'a reçu qu'un feu vert conditionnel à son plan de distribution de capitaux, a annoncé le régulateur bancaire jeudi.

Apple a perdu 0,91%. Le célèbre designer historique d'Apple, Jony Ive, qui a conçu notamment l'iMac et l'iPhone, va quitter l'entreprise cette année pour monter son propre cabinet, qui comptera néanmoins la marque à la pomme parmi ses principaux clients, a annoncé jeudi Apple.

  1. NASDAQ

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/07/2019

Le 27 juin 2019, l’assemblée générale des actionnaires d’Orpea a approuvé la distribution d’un dividende de 1,20 euro par action dont le détachement est intervenu le 12 juillet dernier.…

Publié le 22/07/2019

Au troisième trimestre de l’exercice 2018/2019, Vente-Unique.com dévoile un chiffre d’affaires en hausse de 10 % à 22,1 millions d’euros. Cette performance porte le chiffre d’affaires…

Publié le 22/07/2019

La Financière Poncin, actionnaire de référence de Catana Group - fabricant de catamarans d'exceptions à destination d'une clientèle internationale...

Publié le 22/07/2019

Les valeurs pétrolières sont bien orientées en ce début de semaine à l'image de Total qui prend 1% ou de Vallourec et Esso qui avancent respectivement...

Publié le 22/07/2019

Coface retombe lourdement ! Après avoir flambé de plus de 8% vendredi, le titre de l'assureur crédit redonne près de 6% à 10,1 euros dans les premiers...