En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 509.73 PTS
-
5 504.5
+2.19 %
SBF 120 PTS
4 345.38
+2.17 %
DAX PTS
12 331.75
+2.03 %
Dowjones PTS
26 465.54
+1.35 %
7 635.40
+1.45 %
1.119
+0.01 %

Wall Street finit en baisse dans un marché assombri par la guerre commerciale

| AFP | 251 | Aucun vote sur cette news
Des opérateurs sur le parquet de Wall Street, qui a fini en baisse mercredi 22 mai 2019. Photo prise le 13 mai  2019
Des opérateurs sur le parquet de Wall Street, qui a fini en baisse mercredi 22 mai 2019. Photo prise le 13 mai 2019 ( Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Wall street a clôturé en baisse mercredi dans un marché à nouveau assombri par les incertitudes liées aux tensions commerciales entre Pékin et Washington mais qu'un compte-rendu de la banque centrale américaine (Fed) a laissé de marbre.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a perdu 0,39% à 25.776,61 points et l'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, 0,45% à 7.750,84 points.

L'indice élargi S&P 500 a lâché 0,28% à 2.856,27 points.

"Les investisseurs essayent toujours de déterminer à quelle échelle la guerre commerciale risque d'affecter leur portefeuille", a analysé Ken Berman de Gorilla Trades.

A l'oeuvre depuis près d'un an désormais, l'imposition de tarifs douaniers punitifs entre Pékin et Washington semble parfois inextricable, alors qu'aucun des deux camps ne semble vouloir céder.

Mercredi, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a reconnu que les consommateurs américains pourraient payer plus cher quelques produits en raison des droits de douane imposés sur des biens en provenance de Chine équivalent à 250 milliards d'importations, contrairement aux dénégations du président américain Donald Trump.

L'ambassadeur de Chine aux Etats-Unis a pour sa part accusé Washington d'avoir à maintes reprises "changé d'avis du jour au lendemain" et d'avoir ainsi fait échouer des accords susceptibles de mettre fin au différend commercial.

Quelles que soient les stratégies de part et d'autre pour tirer profit des négociations, il subsiste un "sentiment de malaise", ont observé les analystes de Charles Schwab.

En revanche, le compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale américaine (Fed) a suscité une relative indifférence dans la mesure où peu de nouveaux éléments sont apparus.

Les membres de la Fed ont estimé que de nombreuses incertitudes affectant les perspectives de l'économie américaine et mondiale avaient diminué même si certains risques persistent.

"La Fed est déterminée à laisser les taux inchangés cette année", affirme Chris Low, de FTN Financial.

Ces commentaires de la Fed, relatifs à la réunion des 30 avril et 1er mai, ont toutefois été faits avant que Donald Trump impose une nouvelle hausse des tarifs douaniers sur 200 milliards d'importations en provenance de Chine.

Sur le front des valeurs, les marchés ont souffert de la dégringolade de Qualcomm (-10,86%) après qu'un juge de Californie l'a accusé d'avoir "étranglé la concurrence" et condamné pour pratiques anti-concurrentielles dans le domaine des microprocesseurs pour téléphones mobiles.

Sur le marché obligataire, le taux sur la dette à 10 ans des Etats-Unis baissait et s'échangeait à 2,383% vers 20H30 GMT, contre 2,426% mardi soir.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2019

Voltalia a déjà développé et cédé un total de 1,4 GW dans le monde, parallèlement au portefeuille développé et conservé par Voltalia : 1 GW actuellement en exploitation ou construction...

Publié le 18/06/2019

Enertime obtient des contre-garanties de BPI France pour une ligne de caution bancaire export, et le préfinancement du contrat avec la société BGE ENSYS en Thaïlande...

Publié le 18/06/2019

Un emprunt obligataire d'un montant total de 800 ME...

Publié le 18/06/2019

Ce projet va venir renforcer un écosystème existant à Limoges et en faire une force de frappe unique en Europe avec le laboratoire IRCER, l'Université de Limoges, le Groupe Oerlikon et le centre…

Publié le 18/06/2019

Vivendi Brand Marketing réalisera des études et fournira des conseils en stratégie aux grandes entreprises et marques qui cherchent à répondre à l'appétence grandissante des consommateurs...