En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 361.20 PTS
+0.85 %
5 362.00
+0.91 %
SBF 120 PTS
4 305.19
+0.83 %
DAX PTS
12 571.27
+0.47 %
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
+0.00 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Wall Street: le Dow Jones, à un record, flirte avec 23.000 points

| AFP | 733 | Aucun vote sur cette news
Le Dow Jones, indice vedette de Wall Street, a franchi pour la première fois de son histoire mardi la barre des 23.000 points
Le Dow Jones, indice vedette de Wall Street, a franchi pour la première fois de son histoire mardi la barre des 23.000 points ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

Wall Street, après les résultats de plusieurs entreprises, a terminé en ordre dispersé mardi, le Dow Jones établissant un nouveau record après avoir franchi pour la première fois le cap des 23.000 points tandis que le Nasdaq a reculé.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a avancé de 40,48 points à 22.997,44 points. Il s'est hissé vers 15H00 GMT jusqu'à 23.002,20 points avant de perdre un peu de terrain.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a reculé de 0,35 points à 6.623,66 points.

L'indice élargi S&P 500 s'est aprécié de 0,07%, ou 1,72 point, à 2.559,36 points soit un nouveau record.

"De nombreuses entreprises ont présenté des résultats bien meilleurs qu'anticipé", a réagi Hugh Johnson de Hugh Johnson Advisors.

"Mais la progression des indices a ralenti car cela a été assez anticipé les précédents jours par les marchés", a-t-il ajouté.

United Health (+5,53% à 203,89 dollars) et Johnson & Johnson (+3,43% à 140,79 dollars) ont fait partie des plus fortes progression à Wall Street après la publication de résultats dépassant les attentes, cette dernière entreprise progressant également grâce à une victoire dans un procès lié au talc.

Les deux grandes banques d'affaires américaines, Goldman Sachs (-2,61% à 236,09 dollars) et Morgan Stanley (+0,37% à 49,12 dollars), ont quant à elles dévoilé des bénéfices meilleurs que prévu malgré une activité de courtage à la peine.

De façon générale, "la confiance qui se dégage des conférences téléphoniques suivant la publication des résultats est contagieuse", a expliqué Gregori Volokhine, de Meeschaert Financial Services.

- +19,2% depuis Trump -

Le palier des 23.000 points franchi par le Dow Jones mardi s'inscrit dans un mouvement continu depuis plusieurs mois. Le Dow Jones a avancé de 13,6% depuis le début de l'année et de 19,2% depuis l'élection de Donald Trump le 9 novembre dernier.

Du côté des indicateurs, la production industrielle a légèrement rebondi en septembre. Les prix des produits importés ont sur la même période légèrement accéléré (+0,7%), principalement en raison des prix de l'énergie, tandis que les prix à l'exportation ont grimpé de 0,8%.

"On peut conclure que ces tendances de prix valident l'opinion selon laquelle la Réserve fédérale devrait augmenter ses taux d'intérêt en décembre", a estimé M. O'Hare.

Le marché obligataire évoluait en ordre dispersé: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait vers 20H30 GMT, à 2,303% contre 2,300% lundi soir, et celui à 30 ans reculait à 2,804% contre 2,818% la veille.

Parmi les autres valeurs du jour, Boeing a baissé de 0,44% à 258,62 dollars après l'annonce d'une alliance entre ses rivaux Airbus et Bombardier dans les appareils moyen-courrier.

Procter & Gamble a perdu de 0,37% à 92,80 dollars suite à la révélation lundi soir par le groupe que l'investisseur activiste Nelson Peltz n'avait échoué qu'à 0,2% près à faire son entrée au conseil d'administration, un résultat serré que le milliardaire ne reconnaît pas encore.

Netflix a chuté de 1,58% à 199,48 dollars malgré une progression du nombre d'abonnés à son service de vidéos en ligne en dehors des Etats-Unis au troisième trimestre.

  1. Nasdaq
  2. Nyse

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 22/06/2018

DBT, leader européen des bornes de recharge pour véhicules électriques, annonce la signature d'un accord de coopération exclusive avec Zhongshan BRS...

Publié le 22/06/2018

La Fed américaine a dévoilé des résultats positifs pour les stress tests qu'elle a fait passer aux 35 plus grosses banques américaines. "Les principaux établissements du pays sont bien…

Publié le 22/06/2018

Le titre a stoppé sa phase de correction à l'approche de la zone de soutien des 8.85 euros, niveau qui avait mobilisé les acheteurs le 16 décembre 2016 et qui avait précédé une longue phase de…

Publié le 22/06/2018

BlackRock passe sous les 5% du capital