En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-0.34 %
4 812.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
3 821.84
-0.29 %
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.75 %
1.139
-0.05 %

Wall Street, entraînée par le rebond de la technologie, finit en hausse

| AFP | 303 | Aucun vote sur cette news
Des traders à la Bourse de New York, le 28 septembre 2018
Des traders à la Bourse de New York, le 28 septembre 2018 ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

La Bourse de New York, plombée en début de journée par les tensions commerciales sino-américaines et les remous autour du Brexit, a été portée en fin de séance par la vigueur du secteur technologique et a finalement terminé en hausse.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 0,14% pour terminer à 24.423,26 points après avoir perdu jusqu'à 2% peu après l'ouverture.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, s'est apprécié de 0,74% à 7.020,52 points.

L'indice élargi S&P 500 a lui grimpé de 0,18% à 2.637,72 points après être tombé en cours de séance à son plus bas niveau depuis avril.

Les indices ont profité du regain d'énergie du secteur de la technologie.

Le titre d'Apple en particulier a finalement grimpé de 0,66% alors qu'il avait été durement touché en début de séance par la décision d'un tribunal chinois d'interdire la vente et l'importation en Chine de la plupart des modèles d'iPhone dans le cadre d'une affaire de violation de brevets initiée par son concurrent Qualcomm (+2,23%).

Mais il s'est redressé quand la chaîne d'informations financières CNBC a affirmé qu'Apple avait fait appel de cette décision.

Facebook s'est aussi apprécié de 3,22% après l'annonce d'un important programme de rachat d'actions.

Microsoft a pour sa part gagné 2,64% et Intel 2,10%.

Mais c'est surtout le retournement de direction en cours de séance qui a marqué les observateurs.

"Depuis deux semaines, le marché semble être sur de véritables montagnes russes", a observé William Lynch, de Hinsdale Associates.

Même si les données sur la santé de l'économie américaine restent solides, "il y a de fait des tas de sources d'incertitudes", a-t-il souligné en énumérant les tensions commerciales entre Washington et Pékin, le Brexit, la crainte d'un ralentissement de l'économie mondiale ou encore les décisions à venir de la banque centrale américaine.

Hausse de Noël?

Le rapprochement des courbes de taux à court et long terme rend aussi fébrile les investisseurs, selon M. Lynch. Historiquement, la plupart des récessions américaines depuis 1950 ont été précédées de quelques mois par le passage du taux d'intérêt à deux ans au-dessus du taux à 10 ans.

Lundi, sur le marché obligataire, le taux sur la dette à 2 ans des Etats-Unis évoluait vers 21H30 GMT à 2,713% et celui sur la dette à 10 ans des États-Unis à 2,858% contre 2,845% vendredi à la clôture.

Celui à 30 ans baissait à 3,132%, contre 3,140% à la précédente fermeture.

"Beaucoup de gens semblent vouloir se préparer pour le scénario du pire", a avancé le spécialiste.

"On peut peut-être espérer que le rebond observé en fin de séance lundi va permettre d'engager un mouvement plus marqué de hausse d'ici la fin de l'année", a-t-il ajouté en rappelant qu'historiquement, décembre est plutôt un bon mois pour le marché des actions.

Toutefois, a nuancé Karl Haeling de LBBW, le rebond des indices ne s'est pas accompagné d'une hausse des volumes d'échanges et les sociétés à petite capitalisation boursière n'ont pas profité du mouvement. Ce qui suggère selon lui "que toute hausse à venir correspondra plutôt à un rebond à court terme après une chute des indices qu'à un réel renversement de tendance".

Parmi les autres valeurs du jour, l'opérateur de téléphonie Verizon s'est apprécié de 1,02% après avoir annoncé que 10.400 employés avaient accepté de partir volontairement dans le cadre d'un plan de réduction de personnel destiné à "mieux positionner (l'entreprise) pour une future croissance".

La biotech Gilead a cédé 0,97%. La société a annoncé l'arrivée au poste de PDG, au 1er mars 2019, de Daniel O'Day, qui était jusqu'à présent à la tête des activités pharmaceutiques du groupe suisse Roche.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…