En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 367.62 PTS
-0.15 %
5 367.0
-0.07 %
SBF 120 PTS
4 237.09
-0.23 %
DAX PTS
12 096.40
-0.60 %
Dowjones PTS
26 089.61
-0.07 %
7 479.11
-0.42 %
1.121
-0.00 %

Wall Street en retrait, Trump sur tous les fronts

| Boursier | 106 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine est attendue en recul avant bourse ce lundi, le S&P500 abandonnant 0,5% et le Nasdaq 0,6%...

Wall Street en retrait, Trump sur tous les fronts
Credits Reuters

La cote américaine est attendue en recul avant bourse ce lundi, le S&P500 abandonnant 0,3% et le Nasdaq 0,4%. La tendance négative se confirme donc, dans le sillage des dernières semaines, alors que grandissent les craintes économiques et commerciales globales.

Sur le marché des changes, l'indice dollar se tasse quant à lui de 0,1% à 97,7. Sur le Nymex américain, le baril de brut WTI s'offre un sursaut de 1,1% à 54,1$, après avoir corrigé avec les craintes de ralentissement économique dans un contexte de guerre commerciale.

Les inquiétudes persistent concernant les conflits commerciaux mondiaux impliquant les États-Unis. La décision de Donald Trump d'imposer des prélèvements à l'ensemble des importations provenant du Mexique n'est bien évidemment pas faite pour rassurer. Mexico et Washington vont toutefois discuter, mais l'ambiance demeure assez tendue.

Pékin a de son côté estimé que les Etats-Unis étaient responsables de l'impasse actuelle des négociations commerciales entre les deux superpuissances. La Chine accuse les USA d'intimidation et de coercition, et pointe du doigt les demandes jugées 'exorbitantes' de l'administration Trump.

Le ministre adjoint chinois au Commerce n'a pas clairement indiqué pour sa part sa certitude d'une rencontre entre Trump et son homologue chinois Xi Jinping lors du G20 d'Osaka, au Japon, en fin de mois. Certains doutent encore de cette réunion au sommet...

Sur Twitter ce lundi, Trump reste offensif : "La Chine subventionne son produit de manière à ce qu'il puisse continuer à être vendu aux États-Unis. De nombreuses entreprises quittent la Chine pour d'autres pays, y compris les États-Unis, afin d'éviter de payer les Tarifs (ndlr : taxes douanières). Aucune augmentation visible des coûts ou de l'inflation, mais les États-Unis gagnent des Milliards!"

Suite à l'offensive américaine contre Huawei, Pékin réplique avec une liste noire d'entreprises étrangères. La Chine va également enquêter sur FedEx et ses pratiques locales, afin de déterminer si l'Américain a porté atteinte aux intérêts des clients chinois.

Trump vient par ailleurs d'arriver à Londres pour une visite de trois jours. Dans une interview accordée au Sunday Times, le leader de la Maison blanche affirme que les Britanniques devraient refuser de payer la facture de la sortie de l'UE chiffrée à 40-45 milliards d'euros, et abandonner les négociations si Bruxelles ne répond pas positivement à leurs attentes...

Sur le front économique aux USA ce jour, l'indice Markit PMI manufacturier final du mois de mai 2019 sera communiqué à 15h45 (consensus 50,6), alors que l'ISM manufacturier sera annoncé à 16h (consensus 52,9). Les dépenses de construction du mois d'avril aux Etats-Unis seront également publiées à 16h (consensus +0,5% en comparaison du mois antérieur).

Dans l'actualité des entreprises, les opérateurs prennent connaissance d'opérations de fusions et acquisitions de taille 'moyenne' (opération de croissance externe de Goldman Sachs, rapprochement de Cypress Semi et d'Infineon).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/06/2019

Manutan annoncé avoir financé cette acquisition essentiellement sur ses fonds propres

Publié le 14/06/2019

Par l'acquisition d'actions auprès d'ABN AMRO et Société Générale

Publié le 14/06/2019

Manutan a annoncé l'acquisition de 100 % des titres de la société Kruizinga, acteur majeur de la distribution en ligne d'équipements de stockage et de transport au Benelux. Basée à Wapenveld (au…

Publié le 14/06/2019

Dans le cadre du programme de rachat d'actions annoncé le 29 octobre 2018 avec l'objectif de racheter jusqu'à 1 % de son capital social sur une durée de 12 mois, Kering a mis en place un nouveau…

Publié le 14/06/2019

Acquisition de la société KRUIZINGA, Acteur majeur de la distribution en ligne d'équipements de stockage et de transport au…