Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 642.12 PTS
-0.89 %
6 634.00
-0.87 %
SBF 120 PTS
5 205.74
-0.8 %
DAX PTS
15 534.17
-0.7 %
Dow Jones PTS
34 759.66
-0.01 %
15 244.03
-0.47 %
1.171
-0.24 %

Wall Street en retrait, pression confirmée

| Boursier | 419 | 4 par 1 internautes

Wall Street perd du terrain avant bourse ce mardi, le DJIA rendant 0,5% et le S&P 500 0,4%, contre un repli de 0,3% sur le Nasdaq...

Wall Street en retrait, pression confirmée
Credits Reuters

Wall Street perd du terrain avant bourse ce mardi, le DJIA rendant 0,5% et le S&P 500 0,4%, contre un repli de 0,3% sur le Nasdaq. Le baril de brut WTI fléchit de 0,2% à 66,9$, alors que le Brent de la mer du Nord recule dans des proportions comparables. L'once d'or avance de 0,3% à 1.795$. L'indice dollar se stabilise face à un panier de devises. Le bitcoin régresse de 2% à 46.266$.

Les marchés demeurent prudents, face aux risques sanitaires et au potentiel ralentissement de croissance, après des statistiques décevantes en Chine (production et ventes de détail) et aux USA (indice Empire State, indice de confiance de l'Université du Michigan). Dans le même temps, des responsables de la Fed insistent sur la nécessité de lancer prochainement le 'tapering', réduction des achats d'actifs obligataires de la Fed actuellement logés à 120 milliards de dollars. D'autres demandent que la banque revoit son objectif d'inflation le temps que le marché du travail s'améliore un peu plus encore.

Jerome Powell, président de la digne institution monétaire américaine, ainsi que Neel Kashkari, président de la Fed de Minneapolis, prendront la parole ce mardi.

Sur le front économique ce mardi, les opérateurs seront donc très attentifs ce jour aux ventes américaines de détail, attendues à 14h30 (consensus -0,2% en juillet, en comparaison du mois antérieur ; +0,2% hors automobile).

Les chiffres de la production industrielle américaine du mois de juillet seront quant à eux révélés à 15h15 par la Fed (consensus +0,5% en comparaison du mois antérieur ; +0,4% pour la production manufacturière ; 75,7% de taux d'utilisation des capacités).

Les stocks et ventes des entreprises américaines pour le mois de juin seront annoncés à 16 heures (consensus +0,8% pour les stocks en comparaison du mois précédent).

L'indice du marché immobilier américain de la National Association of Home Builders pour le mois d'août sera lui aussi communiqué à 16 heures (consensus 80).

Ailleurs dans le monde, les chiffres japonais de l'industrie tertiaire ont agréablement surpris, avec une croissance supérieure aux attentes. Le taux de chômage britannique a quant à lui régressé à 4,7% en juin. Le PIB préliminaire européen sera révélé dans quelques instants.

Concernant la crise sanitaire, Pfizer et son partenaire Allemand BioNTech ont soumis à la FDA des données initiales de leur vaccin contre le Covid-19 en vue d'une autorisation pour une troisième dose 'booster' de rappel. Les deux partenaires ont donc soumis à l'autorité américaine de régulation ces données initiales d'une étude à un stade précoce, afin d'obtenir l'autorisation pour une dose de rappel. Les données soulignent une protection favorable... Pendant ce temps, aux États-Unis, le nombre des décès dans les Etats aux faibles taux de vaccination s'affichent au plus haut, avec un nombre record d'enfants hospitalisés.

L'idée d'une troisième injection fait son chemin, au-delà des Américains immunodéprimés pour qui la dose 'booster' a déjà été autorisée sans attendre par la FDA. Cette dernière a modifié il y a quelques jours les autorisations d'utilisation d'urgence (EUA) pour le vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 (Comirnaty) et celui de Moderna (ARNm-1273), pour permettre l'utilisation d'une dose supplémentaire chez certains individus immunodéprimés, en particulier, les receveurs d'une greffe d'organe solide ou ceux diagnostiqués comme ayant un niveau équivalent d'immunodépression.

Selon le New York Times, qui cite des responsables de l'administration familiers des discussions, une recommandation en faveur d'injections 'booster' contre le coronavirus pourrait être annoncée cette semaine. Les troisièmes doses pourraient être ainsi proposées mi-septembre, du moins si la FDA l'autorise. Le NYT explique que l'administration Biden souhaite que les personnes ayant reçu les vaccins Pfizer / BioNTech et Moderna puissent recevoir une troisième dose huit mois après la deuxième. Les sources du NYT ajoutent qu'une dose additionnelle pourrait aussi être recommandée pour le vaccin à dose unique de Johnson & Johnson, sous réserve des résultats d'une étude actuellement menée par J&J sur deux doses. L'administration américaine juge que les doses de rappels devraient être les mêmes que pour le vaccin initial.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2021

Envolée des cours...

Publié le 24/09/2021

Michelin a choisi Engie pour optimiser les consommations énergétiques de son site de Cataroux à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) permettant de réduire fortement les émissions de gaz à effet de…

Publié le 24/09/2021

Carnival gagne du terrain en début de séance à Wall Street...

Publié le 24/09/2021

Faurecia annonce un ajustement de sa guidance 2021, afin de refléter la révision majeure par IHS Markit de la prévision de production automobile...

Publié le 24/09/2021

Pitch Promotion remporte la Pyramide d'Argent 2021 dans la catégorie Immobilier d'Entreprise pour son campus Orange Tolosa à BalmaPitch Promotion,...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne