En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 576.06 PTS
-0.28 %
5 516.50
-0.33 %
SBF 120 PTS
4 416.72
-0.18 %
DAX PTS
12 313.16
+0.63 %
Dowjones PTS
26 638.82
-0.07 %
7 806.42
-0.05 %
1.119
-0.29 %

Wall Street en retrait, en attendant l'accord commercial

| Boursier | 238 | Aucun vote sur cette news

Wall Street consolide légèrement avant bourse ce lundi...

Wall Street en retrait, en attendant l'accord commercial
Credits Reuters

Wall Street consolide légèrement avant bourse ce lundi, la prudence dominant désormais, les opérateurs ayant déjà 'acheté' depuis des semaines un accord commercial global et satisfaisant entre les Etats-Unis et la Chine... Le S&P500 perd 0,2% en pré-séance, comme le Dow Jones et le Nasdaq.

Sur le marché des changes, l'indice dollar, mesurant les fluctuations du billet vert face à un panier de devises, fléchit de 0,2% à 97,2. Sur le Nymex, le baril de brut grappille 0,4% à 63,3$.

Sur le front économique aux USA ce jour, les commandes industrielles du mois de février 2019 seront communiquées à 16h (consensus -0,5% en comparaison du mois antérieur). Il n'y aura pas de publication trimestrielle notable d'entreprise cotée à Wall Street.

Concernant les discussions commerciales sino-américaines, Donald Trump affirme que la rencontre avec la Chine a été "un grand succès" et que les deux points "les plus difficile" ont été négociés, avec beaucoup de succès pour les Etats-Unis. Le président américain ne se risque donc pas à prédire un accord, mais assure que les deux superpuissances ont déjà beaucoup avancé. Larry Kudlow, principal conseiller économique de la Maison Blanche, a également affirmé sur Bloomberg que des progrès avaient été effectués, sans accord toutefois à ce stade.

Sous la direction du président Donald J. Trump, le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, ont accueilli le vice-Premier ministre chinois Liu He et une délégation chinoise pour les négociations commerciales du 3 au 5 avril 2019, explique la Maison Blanche dans un communiqué. "Les sujets de la négociation comprenaient la propriété intellectuelle, le transfert de technologie forcé, les obstacles non tarifaires, l'agriculture, les services, les achats et le respect des lois. Les États-Unis et la Chine ont eu des réunions productives et ont progressé sur de nombreuses questions clés", selon ce communiqué.

Il reste encore beaucoup de travail, souligne l'administration Trump, selon laquelle les délégations restent en contact permanent pour résoudre les problèmes en suspens.

Sur le dossier du Brexit, l'opposition travailliste et le
gouvernement de Theresa May ne sont pas (encore ?) parvenus à un compromis en vue d'un accord. Les négociateurs du Labour attendent toujours des éclaircissements de la part du gouvernement conservateur. "La balle est dans le camp du gouvernement", a indiqué le porte-parole du Labour, cité par Reuters.

Les négociations entre le gouvernement May et le Parti travailliste de Jeremy Corbyn ont débuté mercredi. La Première ministre britannique entend toujours trouver une issue négociée en vue de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, désireuse de sortir de l'impasse au Parlement après trois échecs successifs de son accord devant la Chambre des communes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/04/2019

Sur le T1 2019, Synergie affiche un chiffre d'affaires consolidé de 621,2 MEUR, en hausse de 5,4% par rapport à 2018 et de +2,5% à périmètre et devises...

Publié le 24/04/2019

  La COMPAGNIE LEBON vous informe que son document de référence 2018 est consultable sur son site internet : compagnielebon.fr Ces documents comprennent : Le DOCUMENT DE REFERENCE…

Publié le 24/04/2019

Progression des ventes de 17,5% au premier trimestre 2019

Publié le 24/04/2019

Aubay a réalisé un très bon premier trimestre 2019 avec un chiffre d'affaires de 105,2 ME en progression purement organique de +5,8%, malgré un...

Publié le 24/04/2019

Mersen réalise pour le premier trimestre 2019 un chiffre d'affaires consolidé de 240 ME en croissance de 8,4% à périmètre et change constants...