En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.07 PTS
-
5 090.00
-0.09 %
SBF 120 PTS
4 073.02
-0.12 %
DAX PTS
11 614.16
+0.78 %
Dowjones PTS
25 250.55
-0.35 %
7 068.67
-1.24 %
1.158
+0.02 %

Wall Street, en ordre dispersé, surveille les taux d'intérêt américains

| AFP | 156 | Aucun vote sur cette news
Wall Street a ouvert en ordre dispersé
Wall Street a ouvert en ordre dispersé ( Bryan R. Smith / AFP )

Wall Street évoluait en ordre dispersé peu après une ouverture en baisse mardi, lestée par une nouvelle tension sur les taux d'intérêt américains au lendemain d'un jour semi-férié aux Etats-Unis.

Vers 14H30 GMT, l'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, cédait 0,14% à 26.450,10 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, avançait de 0,26% à 7.756,14 points.

L'indice élargi S&P 500 prenait 0,02% à 2.885,10 points.

La Bourse de New York avait déjà terminé en ordre dispersé lundi, la soudaine montée des taux d'intérêt rendant les investisseurs fébriles et éclipsant encore la perspective d'une solide saison de résultats d'entreprises: le Dow Jones avait gagné 0,15% et le Nasdaq avait perdu 0,67%.

"Les marchés mondiaux continuent à se focaliser sur les fortes tensions des marchés obligataires qui sont source d'inquiétude" ont commenté les analystes de Charles Schwab.

Après avoir été fermé lundi pour cause de jour semi-férié aux Etats-Unis, le marché obligataire américain se tendait de nouveau mardi: le taux d'intérêt sur la dette à 10 ans a notamment atteint un nouveau plus haut depuis sept ans à 3,262%, tandis que le taux à 30 ans s'est hissé mardi à un niveau inégalé depuis quatre ans à 3,447%.

Les taux se détendaient toutefois légèrement peu après l'ouverture de Wall Street, celui à 10 ans évoluant à 3,215% et celui à 30 ans à 3,389%.

Même si elle est la conséquence de la bonne santé de l'économie américaine, l'envolée des taux siffle peut-être la fin de partie pour les courtiers de Wall Street qui ont largement profité ces dernières années des taux bas de la Banque centrale américaine (Fed) pour emprunter massivement de l'argent peu cher.

C'est également le signal que le marché obligataire devient plus rémunérateur, et qu'il concurrence désormais davantage le marché des actions.

- Nouveau téléphone pour Google -

Les courtiers se positionnaient également à quelques jours du début de la saison des résultats d'entreprises du troisième trimestre, dont le top départ sera donné vendredi avec les grandes banques.

"Nous avons clairement l'impression que la fête est derrière nous et que l'orchestre est en train de plier bagage et de rentrer à la maison", ont expliqué les analystes de DataTrek.

Après des progressions exceptionnelles de 24,8% et 25% au premier et au deuxième trimestre, la croissance des bénéfices des entreprises est attendue à 19,2% au troisième trimestre, rappellent ces analystes, un niveau solide mais inférieur aux deux premiers trimestres.

Parmi les valeurs du jour, la troisième chaîne mondiale de livraison de pizzas Papa John's bondissait de 7,87% alors que le fonds d'investissement Trian du financier Nelson Peltz étudie une offre pour prendre son contrôle, a rapporté le Wall Street Journal (WSJ), citant des sources proches du dossier.

Le groupe pharmaceutique Perrigo perdait 5,29% après avoir annoncé le départ de son PDG Uwe Roehrhoff seulement dix mois après sa nomination, et son remplacement par Murray Kessler.

Alphabet, la maison mère de Google, cédait 0,11%. Le groupe a renoncé à se positionner pour un contrat massif de stockage de données en ligne (cloud) du ministère de la Défense, d'un montant total pouvant atteindre 10 milliards de dollars, indiquant qu'il pourrait être en contradiction avec ses "principes" en matière d'intelligence artificielle.

Il doit par ailleurs présenter dans la journée la troisième version de son téléphone Pixel.

  1. NYSE

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

L'Eanm est le congrès de référence pour le secteur de la médecine nucléaire

Publié le 15/10/2018

Performance au rendez-vous...

Publié le 15/10/2018

Les deux sociétés de communications et d'électronique de défense Harris et L3 ont annoncé dimanche une "fusion entre égaux", qui créera un ensemble affichant des ventes annuelles de 16 Mds$.

Publié le 15/10/2018

Le projet bénéficiera d'un contrat de rémunération d'une durée de 10 ans à compter de sa mise en service prévue à la fin de l'année 2019...

Publié le 15/10/2018

Muriel Benedetto Marmilloud travaillera aux côtés du Président Directeur Général, Olivier Jallabert...