En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Wall Street en léger retrait après plusieurs séances positives

| AFP | 252 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de New York le 10 janvier 2019
La Bourse de New York le 10 janvier 2019 ( Bryan R. Smith / AFP )

La Bourse de New York a terminé en petite baisse vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait après cinq séances de hausse, en attendant le début de la saison des résultats et face aux incertitudes sur le blocage budgétaire persistant aux Etats-Unis.

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a reculé de 0,04%, à 23.995,95 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a lâché 0,21%, à 6.971,48 points.

L'indice élargi S&P 500 est resté quasiment stable, se repliant de 0,01%, à 2.596,26 points.

La place new-yorkaise faisait ainsi comme une pause après un rebond significatif: sur la semaine, le Dow Jones s'est apprécié de 2,4%, le Nasdaq de 3,5% et le S&P 500 de 2,5%.

"La séance de vendredi était surtout placée sous le signe de la patience", a commenté Gregori Volokhine de Meeschaert Financial Services.

"La patience revendiquée par la Banque centrale américaine face aux taux d'intérêt cette semaine, la patience du marché vis-à-vis du blocage à Washington, et la patience des investisseurs à l'approche de la saison des résultats", a-t-il expliqué.

Les responsables de la Réserve fédérale ont de fait souligné cette semaine à diverses occasions que l'institution pouvait attendre avant d'augmenter à nouveau les taux. De quoi rassurer les courtiers qui redoutent depuis plusieurs mois que la Fed ne les remontent trop brutalement.

Les Etats-Unis subissaient par ailleurs vendredi leur 21e jour de fermeture partielle des administrations, le "shutdown". Cette paralysie, fruit d'un désaccord budgétaire entre Donald Trump et les démocrates sur le financement d'un mur à la frontière mexicaine, a déjà coûté 3,6 milliards de dollars à l'économie américaine selon les calculs de l'agence SP Global Ratings.

Mais les investisseurs sont surtout dans l'attente de la communication des entreprises à l'occasion de la publication des résultats du quatrième trimestre. Les grandes banques donneront le ton dès lundi.

"Les chiffres du quatrième trimestre n'auront pas vraiment d'importance car les entreprises pourront mettre toute déception sur le compte de la guerre commerciale ou des craintes liées aux hausses des taux", a estimé M. Volokhine.

"Par contre on veut savoir comment les chefs d'entreprises américains vont décrire l'avenir", a-t-il ajouté. "On a accepté l'idée d'un ralentissement économique et d'un ralentissement de la croissance des bénéfices mais la grande question est de savoir si le prix des actions s'est suffisamment ajusté" lors des remous de la fin d'année.

GM ravit Wall Street

Sur le front des valeurs, la séance a été marquée par la performance de General Motors, qui a bondi de 7,05%.

Le constructeur automobile a rassuré Wall Street en annonçant vendredi s'attendre à de gros bénéfices pour 2018 et 2019, en dépit d'une baisse des ventes de voitures en Chine et d'un plafonnement attendu aux Etats-Unis, les deux premiers marchés automobiles au monde.

Ford est monté de 1,73% alors que le service de navettes avec des minibus collectifs Chariot, que le constructeur avait racheté en 2016, a annoncé qu'il cesserait ses activités à la fin du mois.

L'éditeur de jeux vidéo Activision a chuté de 9,37% après l'annonce de la fin de son partenariat avec le développeur Bungie, qui a obtenu tous les droits sur sa série "Destiny".

Le seul indicateur majeur du jour concernait les prix à la consommation, qui ont comme prévu par les analystes, reculé de 0,1% en décembre sur un mois. Sur un an, l'inflation a ralenti à +1,9%, contre +2,2% le mois précédent et tombe pour la première fois sous la cible des 2% depuis août 2017.

"Le fait que l'inflation reste stable apporte à la Fed plus de latitude pour faire une pause, le temps pour ses responsables d'évaluer l'impact sur l'économie américaine du ralentissement de la croissance mondiale et le resserrement des conditions monétaires", a commenté Andrew Hunter de Capital Economics.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur la dette à dix ans reculait vers 21H30 GMT à 2,697%, contre 2,742% jeudi à la clôture, et celui à 30 ans à 3,030%, contre 3,063% la veille.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…