En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Wall Street clôture en ordre dispersé, affaiblie par Apple

| AFP | 495 | Aucun vote sur cette news
Wall Street en ordre dispersé  à mi-séance dans l'attente du communiqué marquant la fin d'une réunion de la banque centrale américaine (Fed)
Wall Street en ordre dispersé à mi-séance dans l'attente du communiqué marquant la fin d'une réunion de la banque centrale américaine (Fed) ( Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

La Bourse de New York a clôturé en ordre dispersé mercredi, affaiblie par la baisse d'Apple et après le statu quo de la banque centrale américaine (Fed): le Dow Jones a pris 0,25% et le Nasdaq a reculé de 0,17%.

Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a avancé de 57,77 points à 23.435,01 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a reculé de 11,14 points, à 6.716,53 points.

L'indice élargi S&P 500 a pris 0,16%, ou 4,10 points, à 2.579,36 points.

Sans surprise, la Fed a maintenu ses taux d'intérêt dans la fourchette de 1% à 1,25%, la même depuis juin, à l'issue de sa réunion de politique monétaire qui s'est achevée mercredi.

"L'économie croît à un rythme soutenu, le marché du travail se resserre et la Fed continue à dire que l'inflation atteindra 2% à moyen terme", a résumé Chris Low de FTN Financial.

La poursuite des bons résultats trimestriels d'entreprises a par ailleurs continué à alimenter les indices avec la publication de ceux d'Estée Lauder (+9,22% à 122,12 dollars).

"Plus de 70% des entreprises battent les prévisions sur les bénéfices, qui devraient en moyenne progresser de 6% ce trimestre", a affirmé Sam Stovall, de CFRA.

"Le marché reste optimiste", a résumé David Levy de Republic Wealth Advisors.

Si le Nasdaq est en baisse, c'est principalement sous la pression de la baisse d'Apple. "Le titre a avancé de 7% depuis vendredi, il subit donc des prises de bénéfices et un repositionnement des investisseurs avant les résultats trimestriels jeudi", a justifié M. Levy.

Mais "comme toutes les valeurs technologiques, qui jusqu'à présent ont dévoilé des bénéfices en progression de 16,5% en moyenne, (ses) résultats devraient s'afficher en hausse", a commenté M. Stovall.

- Facebook au plus haut -

A l'inverse, le titre Facebook a clôturé au plus haut depuis son introduction en Bourse, à 182,66 dollars (+1,44%), avant la présentation de ses résultats, attendus après la clôture.

Les valeurs énergétiques au sein du S&P 500 ont quant à elles affiché la plus forte progression de l'indice avec une hausse de 1,09%.

"Les prix du pétrole atteignent de très hauts niveaux depuis quelques jours, soutenant un secteur énergétique qui a connu une année difficile. Il est donc logique que l'indice des valeurs énergétiques se reprenne", a analysé M. Levy.

Le marché obligataire avançait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 2,372% contre 2,376% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,854% contre 2,872% la veille.

Coté sur le Nasdaq, le groupe français spécialisé dans le ciblage publicitaire sur internet Criteo a fortement chuté (-9,65% à 37,74 dollars) après la publication d'un bénéfice net en hausse de plus de 50% au troisième trimestre, mais des prévisions de croissance en baisse.

Thomson Reuters a également baissé (-6,02% à 56,69 dollars) après avoir publié des résultats en hausse mais un chiffre d'affaires sous les attentes du marché.

Le groupe New York Times (-4,45% à 18,25 dollars) a déçu sur son chiffre d'affaires au troisième trimestre. Ses abonnements exclusivement en ligne se sont inscrits en hausse de 154.000, à 2,49 millions, soit une progression sur un an de 59%.

  1. Nasdaq
  2. Nyse

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…