En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.57 PTS
-0.46 %
5 414.50
-0.61 %
SBF 120 PTS
4 334.28
-0.56 %
DAX PTS
12 713.40
-0.41 %
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
+0.00 %
Nikkei PTS
22 764.68
-0.13 %

Wall Street en hausse, optimiste sur une baisse de la régulation bancaire

| AFP | 634 | Aucun vote sur cette news
Wall Street, en petite hausse, surveille de possibles revirements sur la réforme fiscale promise par Donald Trump
Wall Street, en petite hausse, surveille de possibles revirements sur la réforme fiscale promise par Donald Trump ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

La Bourse de New York a terminé la séance en hausse lundi, aidée par la perspective d'une baisse de la régulation pour certaines banques régionales: le Dow Jones a gagné 0,07% et le Nasdaq 0,10%.

Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a progressé de 17,49 points, à 23.439,70 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 6,66 points, à 6.757,60 points.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,10% ou 2,54 points à 2.584,84 points.

Selon la presse américaine, un accord bipartite a été trouvé entre républicains et démocrates au Sénat et prévoit d'imposer une supervision moins contraignante de la banque centrale américaine (Fed) sur certaines banques régionales, modifiant l'une des régulations imposées après la crise financière dans le cadre de la loi Dodd Frank.

"Il y a une série de règles idiotes dans la régulation Dodd Frank. Ils tentent visiblement de supprimer les plus évidentes", a commenté Maris Ogg de Tower Bridge Advisors.

Cette nouvelle semblait atténuer sur les principaux indices la lourde chute du cours du conglomérat industriel General Electric (-7,17% à 19,02 dollars) après l'annonce d'un plan de restructuration prévoyant pour 20 milliards de dollars de cessions d'actifs et des milliers de suppressions d'emplois.

Les investisseurs semblaient par ailleurs montrer moins d'inquiétude vis-à-vis du potentiel report d'une partie de la grande réforme fiscale américaine sur l'imposition des entreprises.

Les marchés "semblent moins s'intéresser aux détails de la loi comme le taux exact d'imposition des entreprises ou les délais d'application qu'au fait qu'il se passe enfin quelque chose au Congrès" a souligné Nate Thooft de Manulife Asset Management. "En somme, il y a l'espoir que des avancées politiques aient enfin lieu après des échecs répétés, à l'image de la loi sur la santé."

"Je ne pense pas que les investisseurs s'attendent désormais à quoi que ce soit de la part de ce Congrès", a réagi Maris Ogg.

"Supprimer la +carotte+ fiscale qui a poussé à la progression des marchés (...) mènerait les investisseurs à agir comme un âne déçu qui enverrait un rapide coup de sabot en arrière", a averti quant à lui Sam Stovall de CFRA.

Le marché obligataire reculait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,400% contre 2,376% en fin de semaine dernière, et celui des bons à 30 ans progressait à 2,869%, contre 2,860% vendredi soir.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough (jour 4), Airbus annonce la signature d’un protocole d’accord portant sur la commande de 10 avions A320neo. Le nom du client n’a pas été…

Publié le 19/07/2018

Eurekap SAS, administrateur d'Amoéba, a déclaré à l'Autorité des marchés financiers une cession de bloc ...

Publié le 19/07/2018

IBM a présenté des résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre. Le géant informatique a enregistré un bénéfice net en progression de 3% à 2,4 milliards de dollars, soit 2,61 dollars…

Publié le 19/07/2018

n appareil qui affiche un prix catalogue de 110,6 millions de dollars.

Publié le 19/07/2018

Franchissement en hausse des 5% du capital