En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 843.02 PTS
-0.51 %
4 845.50
-0.39 %
SBF 120 PTS
3 870.07
-0.33 %
DAX PTS
11 101.59
-0.31 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.136
-0.07 %

Wall Street dopée par la croissance et l'apaisement des tensions commerciales

| AFP | 301 | Aucun vote sur cette news
Des tradeurs à la bourse de New York, le 27 août 2018
Des tradeurs à la bourse de New York, le 27 août 2018 ( Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Stimulée par l'espoir d'un accord commercial imminent entre les Etats-Unis et le Canada et un indicateur de bon augure sur la croissance américaine, Wall Street a porté mercredi le Nasdaq et le S&P 500 à de nouveaux records pour la quatrième séance consécutive.

A forte coloration technologique, le Nasdaq a gagné 0,99% pour terminer à 8.109,69 points. Il a profité de la performance de quelques valeurs phares comme Apple (+1,49%), Alphabet (+1,51%), la maison-mère de Google, et Amazon (+3,38%).

L'indice élargi S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises cotées à la Bourse de New York, s'est apprécié de 0,57% pour finir à 2.914,04 points.

L'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a pris 0,23% à 26.124,57 points.

Cette progression "repose sur l'espoir de voir les négociations entre les Etats-Unis et le Canada rapidement aboutir à un accord", a souligné Peter Cardillo de Spartan Capital Securities.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le président américain Donald Trump ont tous deux exprimé leur optimisme mercredi d'arriver à une entente sur le traité de libre-échange nord-américain (Aléna) d'ici vendredi.

La perspective d'un apaisement des tensions commerciales, combinée à la révision à la hausse de la croissance américaine au deuxième trimestre, "est de bon augure pour l'économie de façon générale", a noté M. Cardillo.

L'expansion du Produit intérieur brut (PIB) américain a en effet atteint 4,2% en rythme annuel au deuxième trimestre, selon la deuxième estimation officielle, soit 0,1 point de pourcentage de plus que lors de la première estimation.

Cela représente une nette accélération par rapport aux 2,2% du premier trimestre et la plus forte hausse du PIB depuis le troisième trimestre 2014.

Les promesses de vente de logements aux Etats-Unis ont en revanche baissé de façon inattendue en juillet.

Mais cet indicateur sur l'immobilier "est le seul qui soit un peu inquiétant actuellement, ce n'est pas la fin du monde", a estimé Adam Sarhan de 50 Park Investments.

La course aux records engagée par les indices de Wall Street repose, selon lui, sur des fondamentaux solides: les très bons résultats des entreprises américaines au deuxième trimestre, les statistiques de bonne tenue sur l'économie, la politique monétaire toujours prudente de la Réserve fédérale et la volonté de l'administration Trump de favoriser une fiscalité favorable à la croissance.

La montée des indices est d'autant plus vive que les volumes d'échanges sont faibles en cette fin de vacances d'été, ce qui amplifie les mouvements dans un sens ou dans l'autre.

Le marché obligataire se détendait un peu: le taux à dix ans sur la dette américaine évoluait à 2,879%, contre 2,880% à la clôture mardi, et celui à trente ans à 3,020% contre 3,030% la veille.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2019

Safran a acquis une participation dans Oxis Energy au travers de sa filiale Safran Corporate Ventures dédiée aux investissements dans de jeunes sociétés technologiques. Oxis Energy est…

Publié le 22/01/2019

Le titre casse la résistance des 10.4 euros, qui contenait les cours depuis février 2018. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances sont proches d'effectuer un…

Publié le 22/01/2019

L'italien Autogrill aurait soumis une offre sur Areas, filiale d'Elior, qui regroupe les activités de restauration de concession du groupe. C'est ce que révèle Reuters, qui indiquait plus tôt dans…

Publié le 22/01/2019

Free annonce avoir franchi le cap du million d’abonnés Fibre.Tout au long de l’année 2018, Free a accéléré ses déploiements sur l’ensemble du territoire, y compris dans les zones les moins…

Publié le 22/01/2019

Lille, Forum International de la Cybersécurité, 22 janvier 2019 - Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd'hui la sortie de la suite de…