En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 867.78 PTS
-0.17 %
4 870.00
-0.07 %
SBF 120 PTS
3 882.89
-0.15 %
DAX PTS
11 136.20
-0.62 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.136
+0.03 %

Wall Street, délivrée des élections de mi-mandat, finit en forte hausse

| AFP | 330 | Aucun vote sur cette news
La façade de la Bourse de New York, le 20 août 2018
La façade de la Bourse de New York, le 20 août 2018 ( Andrew CABALLERO-REYNOLDS / AFP/Archives )

Wall Street a terminé en forte hausse mercredi au lendemain des élections de mi-mandat, affichant sa satisfaction d'en avoir terminé avec l'incertitude liée à ce scrutin malgré la perspective de blocage législatif que suggère un Congrès divisé.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a pris 2,13%, à 26.180,30 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a avancé de 2,64%, à 7.570,75 points.

L'indice élargi S&P 500 a progressé de 2,12% à 2.813,89 points.

"Les élections de mi-mandat et toute l'incertitude autour sont derrière nous" a commenté Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management.

Malgré la perspective d'un Congrès divisé et de potentiels blocages législatifs, les investisseurs étaient soulagés de sortir de l'actualité électorale et d'entrer dans une période traditionnellement faste pour le marché des actions aux Etats-Unis.

L'indice S&P 500, qui regroupe les 500 plus grosses entreprises cotées dans le pays, a en moyenne progressé de 13,8% sur l'année qui a suivi ces élections depuis 1926, a calculé Wells Fargo.

Le bond des indices mercredi a été d'autant plus favorisé par un effet de rattrapage après un mois d'octobre calamiteux à Wall Street, l'indice élargi S&P 500 ayant affiché sa plus lourde baisse mensuelle depuis 2011.

Lors de cette séance faste où l'ensemble des onze sous-indices sectoriels du S&P 500 ont avancé, celui de la santé a affiché un tonus particulièrement remarquable en progressant de 2,94%, grâce à la perspective d'une régulation moins forte sur le prix des médicaments.

"Il semble compliqué d'imaginer les deux chambres au Congrès adopter une position commune concernant la baisse du prix des médicaments", a noté M. Skrainka.

- Corruption et blanchiment -

Les secteurs des dépenses discrétionnaires et des matériaux ont également nettement avancé.

Le premier, tout comme celui de la santé, augmente traditionnellement nettement après des élections de mi-mandat, ont indiqué les analystes de Wells Fargo. Le second a avancé dans la perspective qu'un grand plan d'infrastructures soit adopté par le Congrès, l'un des seuls projets sur lequel démocrates et républicains pourraient s'entendre dans les prochains mois.

Les indices boursiers ont en revanche peu réagi à l'annonce du départ du ministre américain de la Justice Jeff Sessions, qui a rejoint la longue liste des membres ou proches de l'administration américaine ayant quitté le navire depuis l'entrée en fonction du 45e président américain.

Sur le marché obligataire, le taux de la dette à 10 ans des États-Unis reculait vers 21H45 GMT à 3,224%, contre 3,228% mardi soir, et celui de la dette à 30 ans à 3,442%, contre 3,443% la veille.

Parmi les valeurs du jour, le groupe de médias 21st Century Fox, dont la cession d'une grosse partie des actifs à Disney est en cours, a annoncé mercredi des résultats trimestriels mitigés, marqués par de bonnes recettes publicitaires lui ayant permis de compenser de faibles entrées en salles. Son cours de Bourse a pris 0,83%.

David Solomon, le nouveau PDG de Goldman Sachs, a jugé mercredi "alarmantes" les accusations de corruption et de blanchiment d'argent portées contre deux ex-salariés de la banque dans le vaste scandale de corruption impliquant l'ex-Premier ministre malaisien Najib Razak. Le titre a gagné 1,35%.

Le secteur technologique a affiché une progression solide comme souvent lors des séances de forte hausse: Amazon a avancé de 6,86%, Apple de 3,03% et Alphabet (maison mère de Google) de 3,62%.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 21/01/2019

Au titre de son troisième trimestre 2018/2019, Oeneo affiche un chiffre d’affaires de 65,7 millions d’euros, en hausse de 15,6% (+12,8% à périmètre et taux de change constants). Une…

Publié le 21/01/2019

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 21/01/2019

Le groupe Vicat annonce avoir conclu son accord d’acquisition avec les actionnaires de la société Ciplan (Cimento do Planalto), au Brésil. Dans ce contexte, Vicat détient désormais une…

Publié le 21/01/2019

Abeo et Vogo annoncent un partenariat, dans le but de valider commercialement au cours du premier semestre 2019 une nouvelle offre à destination des clients d’Abeo. Celle-ci repose sur une…