En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 659.08 PTS
-
5 646.50
-
SBF 120 PTS
4 464.70
-
DAX PTS
12 457.70
-
Dowjones PTS
27 094.79
-0.19 %
7 901.79
+0.17 %
1.105
+0.13 %

Wall Street dans le rouge, après la pause du 'Labor Day'

| Boursier | 171 | 5 par 1 internautes

La cote américaine est attendue en territoire négatif avant bourse ce mardi, après un long week-end

Wall Street dans le rouge, après la pause du 'Labor Day'
Credits Reuters

La cote américaine est attendue en territoire négatif avant bourse ce mardi, après un long week-end. Le S&P500 fléchit ainsi de 0,6% avant bourse, alors que le DJIA perd 0,7% et que le Nasdaq corrige de 0,8%. L'indice dollar prend 0,3% à 99,2 face à un panier de devises de référence. Sur le Nymex, le baril de brut WTI abandonne 1,1% à 54,5$, les cours demeurant plombés par la guerre commerciale.

Wall Street était fermé hier lundi pour le 'Labor Day'. Les festivités reprennent ce jour, avec sur l'agenda économique l'indice PMI manufacturier final d'août à 15h45 (consensus 49,9) et l'ISM manufacturier du même mois, qui sera publié à 16h (consensus 51,2). Les dépenses de construction du mois de juillet seront révélées à 16h (consensus +0,3% en comparaison du mois antérieur).

Les publications financières trimestrielles d'entreprises cotées à Wall Street seront en revanche extrêmement rares cette semaine... Finisar, Navistar, Barnes & Noble et American Eagle Outfitters annonceront tout de même demain mercredi, suivies jeudi par Zumiez, Korn Ferry, Donaldson, Hovnanian, Ciena et Lululemon Athletica...

En attendant, rappelons que sur le front commercial, États-Unis et Chine ont mis en application leurs menaces durant le week-end en implémentant de nouveaux droits de douane sur leurs importations réciproques. Donald Trump a toutefois affirmé qu'une rencontre des délégations des deux superpuissances était bien au programme du mois de septembre. Le président américain assure néanmoins vouloir réduire la dépendance des USA vis-à-vis de la Chine. La date de la rencontre n'est pas encore connue.

Pékin a mis en place ses taxes sur environ 75 milliards de dollars d'importations américaines, de 5% ou 10% selon les produits. Le pétrole brut américain compte parmi les produits ici taxés. Ces tarifs douaniers portent sur plus de 1.700 produits 'made in USA', sur un total d'environ 5.000 visés. Le reste des produits sera surtaxé le 15 décembre, comme la Chine l'avait déjà annoncé. Les Etats-Unis infligent quant à eux désormais 15% de droits à plus de 125 milliards de dollars de produits venus de Chine. Parmi ces produits, on retrouve notamment les montres connectées, ainsi que certains vêtements.

Trump a affirmé ne plus vouloir se laisser 'escroquer' davantage par la Chine. La presse chinoise officielle a réagi de manière assez vigoureuse. L'agence Chine Nouvelle estime par exemple que les USA doivent arrêter de se comporter comme des 'brutes de cour d'école' et se montrer au contraire responsables...

Concernant le Brexit, le Premier ministre britannique Boris Johnson demandera que des élections anticipées aient lieu le 14 octobre prochain si le parlement lui interdit de quitter l'Union européenne sans accord, a appris l'agence Reuters hier soir auprès d'une source gouvernementale 'haut placée'. L'opposition travailliste et certains frondeurs du Parti conservateur s'apprêtent en effet à défendre ce jour une initiative qui leur permettrait d'empêcher un Brexit sans accord le 31 octobre...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2019

Advenis solde sa participation dans le capital de la société C-Quadrat Asset Management France...

Publié le 19/09/2019

Videlio poursuit sa stratégie d'expansion endogène et d'investissement...

Publié le 19/09/2019

En cas de réalisation des conditions suspensives, la concrétisation de cette acquisition est attendue d'ici la fin de l'année civile 2019...

Publié le 19/09/2019

Ce relèvement de notation concerne les Caisses Régionales, de Crédit Agricole S.A. et de Crédit Agricole CIB...

Publié le 19/09/2019

Ce relèvement de notation concerne les Caisses Régionales, de Crédit Agricole S.A. et de Crédit Agricole CIB...