En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 729.66 PTS
-
4 795.50
+1.46 %
SBF 120 PTS
3 746.87
-
DAX PTS
12 469.20
-
Dow Jones PTS
27 173.96
+1.34 %
11 151.13
+0. %
1.163
-0.01 %

Wall Street consolide après les records

| Boursier | 215 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine reperd un peu de terrain avant bourse ce jeudi, au lendemain d'une séance mémorable, qui a vu le Nasdaq franchir les 12...

Wall Street consolide après les records
Credits Reuters

La cote américaine reperd un peu de terrain avant bourse ce jeudi, au lendemain d'une séance mémorable, qui a vu le Nasdaq franchir les 12.000 pts (+0,98%), le DJIA les 29.100 pts (+1,59%) et le S&P500 les 3.580 pts (+1,54%). Le Dow Jones abandonne 0,2% en pré-séance et le S&P500 0,5%. Le Nasdaq trébuche de 1,1%. Le baril de brut WTI retombe de près de 3% sur le Nymex à 40,3$, tandis que le Brent fléchit de 2,6%. L'once d'or régresse de 0,5% à 1.934$.

Parmi les vedettes des derniers jours, Apple cède 2% avant bourse et Tesla près de 7%...

Sur le front économique ce jeudi à Wall Street, l'étude Challenger relative aux destructions d'emplois annoncés pour le mois d'août doit être incessamment communiquée. Les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine close au 29 août seront révélées à 14h30 (consensus 958.000).

Rappelons qu'hier, le rapport d'ADP sur l'emploi privé américain pour le mois d'août avait déçu, avec "seulement" 428.000 créations de postes contre 900.000 de consensus. Le rapport gouvernemental sur la situation de l'emploi américain pour le mois d'août sera annoncé demain à 14h30 (consensus 1,4 million de créations de postes non-agricoles pour 9,8% de taux de chômage - avec des fourchettes très amples d'estimations).

Les chiffres révisés de la productivité non-agricole américaine du second trimestre seront annoncés à 14h30 ce jour (consensus 7,4% de croissance, +12,1% pour les coûts unitaires du travail).

L'indice PMI composite final américain du mois d'août 2020 sera révélé à 15h45. L'indice final des services est attendu à 54,8, en ligne avec sa lecture préliminaire. L'ISM des services américains pour le mois d'août sera quant à lui communiqué à 16 heures (consensus 57).

Parmi les autres indicateurs PMI des services publiés ce jour dans le monde, l'indice chinois est ressorti conforme aux attentes à 54. L'indicateur espagnol a corrigé à 47,7 contre 48 de consensus. L'indice italien a aussi déçu, à 47,1 contre 49,4 de consensus. L'indicateur français a marqué un ralentissement, à 51,5 contre 51,9 de consensus. En revanche, l'indicateur allemand est ressorti solide à 52,5 contre 50,8 de consensus. L'indicateur européen des services s'est établi à 50,5, contre 50,1 de consensus de marché... L'indice final britannique des services a manqué le consensus, à 58,8 contre 60,1, mais reste haut perché.

Les ventes au détail dans la zone euro signalent également une moindre vigueur de l'économie européenne. En juillet, les ventes, ajustées des variations saisonnières, ont ainsi diminué de 1,3% après avoir bondi de 5,3% le mois précédent. Le consensus était positionné à +1%. En glissement annuel, elles affichent une hausse limitée à 0,4% contre une progression de 1,9% anticipée par le marché.

Le bilan mondial de l'épidémie du nouveau coronavirus s'alourdit encore, alors même que les États-Unis, confiants ou présomptueux, accélèrent leurs préparatifs pour un vaccin à l'approche de l'échéance présidentielle. Ainsi, le dirigeant des Centres américains de contrôle et prévention des maladies (CDC) demande que les Etats US se préparent à la distribution d'un vaccin d'ici début novembre. Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies ont demandé aux autorités sanitaires des Etats d'être prêtes à distribuer ce potentiel vaccin aux personnes à haut risque...

Selon l'Université Johns Hopkins ce jeudi, plus de 26 millions de cas ont été désormais confirmés dans le monde depuis l'émergence du virus, dont 6,11 millions aux USA, près de 4 millions au Brésil et 3,85 millions en Inde. La Russie compte plus d'un million de cas. La pandémie a fait 863.577 morts à l'échelle mondiale, dont 185.752 aux Etats-Unis, 123.780 au Brésil et 67.376 en Inde. Le Mexique recense 65.816 cas.

L'Inde a recensé 83.883 nouveaux cas au cours des vingt-quatre dernières heures, un record quotidien pour ce pays où l'épidémie est actuellement galopante. Selon les données du ministère fédéral de la Santé, le bilan est donc porté à 3,85 millions de cas et 67.376 décès, dont 1.043 morts recensés au cours des vingt-quatre dernières heures.

Pour comparaison, le nombre de cas annoncés par l'Inde en 24 heures correspond quasiment à celui officiellement mesuré par la Chine... depuis le début de l'épidémie, puisque le pays qui est sans doute à l'origine du virus recense 89.953 cas depuis l'apparition de ce dernier et 4.727 morts.

Le Brésil a enregistré 46.934 nouveaux cas et 1.184 décès supplémentaires durant les vingt-quatre dernières heures, selon le ministère de la Santé. Le bilan local atteint les 4 millions de cas et 123.780 décès. Un décompte Reuters met toutefois en relief un ralentissement du nombre de décès, la moyenne quotidienne étant inférieure à 900 morts la semaine dernière, au plus bas de trois mois.

Le Mexique a enregistré 4.921 nouveaux cas et 575 décès en 24 heures. Le bilan de l'épidémie dans le pays ressort à 610.957 cas et 65.816 décès. Le gouvernement a prévenu que le nombre réel de personnes infectées était vraisemblablement supérieur.

L'administration américaine a quant à elle fait savoir que les Etats-Unis ne verseraient pas les 80 millions de dollars qu'ils devaient à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Ils utiliseront ces fonds pour payer leur contribution régulière aux Nations unies. Les USA doivent quitter formellement l'OMS le 6 juillet 2021, Donald Trump ayant accusé l'organisation d'être manipulée par la Chine depuis l'apparition de la pandémie. Une représentante du département d'Etat américain, citée par Reuters, a précisé que les USA devaient actuellement 18 millions de dollars à l'OMS pour l'année fiscale 2019 et 62 millions de dollars pour l'année fiscale 2020. "Ces montants réunis sont réalloués aux Nations unies pour payer la cotisation régulière de l'Onu", a indiqué Nerissa Cook.

Par ailleurs, les Etats-Unis auraient identifié de nouveaux partenaires pour poursuivre leur aide sanitaire.

Les valeurs

Amazon et Verizon pourraient investir plus de 4 milliards de dollars dans le groupe indien de télécoms Vodafone Idea, croit savoir le journal Mint. Vodafone Idea, opérateur en difficulté, est une joint venture entre le Britannique Vodafone et l'Indien Idea Cellular. Le groupe, troisième opérateur télécom local par le nombre d'abonnés, doit encore la modique somme de 6,8 milliards de dollars au gouvernement indien.

Vodafone Idea pourrait aussi céder son activité fibre optique afin de soulager son fardeau financier, le Canadien Brookfield Asset Management Inc et la firme de private equity KKR s'intéressant au dossier selon CNBC. Enfin, selon Bloomberg, la JV indienne envisagerait une levée de fonds de 1,5 milliard de dollars et travaillerait avec des conseillers.

PVH, connu pour ses marques Calvin Klein, Van Heusen ou Tommy Hilfiger, a annoncé pour son second trimestre clos début août des revenus de 1,58 milliard de dollars, contre 1,25 milliard de consensus. Le groupe a bénéficié de la forte progression de 87% des ventes en ligne. La perte net attribuable est ressortie à 51 millions de dollars et 72 cents par action, contre un profit positif de 194 millions de dollars et 2,58$ par action un an auparavant. Le bénéfice ajusté par action est ressorti dans le vert à 13 cents, contre un consensus de marché de -2,43$.

Le groupe voit par ailleurs des tendances encourageantes en Europe et en Asie pour les mois à venir. Les revenus totaux du second semestre sont attendus en retrait de 25%, après un déclin de 33% au second trimestre.

Twitter. Un compte Twitter du Premier ministre indien Narendra Modi a été piraté. Une série de messages a été publiée pour demander aux followers du compte des dons à un fonds de secours à l'aide de cryptomonnaie. En forte progression de 6,1% hier soir à Wall Street, le titre Twitter corrige quelque peu avant bourse ce jeudi.

Campbell Soup a battu le consensus de profit et de ventes sur le trimestre clos. Le groupe alimentaire américain a annoncé pour son quatrième trimestre fiscal un bénéfice net positif de 86 millions de dollars et 28 cents par titre, contre une perte de 8 millions de dollars soit 3 cents par action sur la période correspondante de l'an dernier. Les revenus trimestriels ont totalisé 2,11 milliards de dollars sur ce quatrième trimestre clos début août, contre 1,78 milliard un an plus tôt et 2,08 Mds$ de consensus. Sur le trimestre entamé, les ventes sont attendues en progression de 5 à 7%, pour un bpa ajusté allant de 88 à 92 cents.

Altice USA a effectué une offre de 7,8 milliards de dollars pour le rachat du Canadien Cogeco. Altice a accepté par ailleurs la cession à Rogers Communications des actifs canadiens de Cogeco pour 3,7 Mds$. Cogeco fournit ses services sous le nom de Cogeco Connexion au Québec et en Ontario, et d'Atlantic Broadband aux USA. A la finalisation de l'opération, Altice USA possèderait donc Atlantic Broadband, neuvième opérateur du câble aux Etats-Unis. Altice USA entend finaliser la transaction dans les six à neuf mois consécutifs à la signature d'accords définitifs.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/09/2020

Mint qui va faire l'objet d'une OPA à 10 Euros par action, dévoile par ailleurs ses comptes semestriels ce matin : le chiffre d'affaires semestriel...

Publié le 28/09/2020

Hoffmann Green Cement a conclu un contrat d'expérimentation des ciments bas carbone avec Immobilière3F et GCC...

Publié le 28/09/2020

L'agence A...

Publié le 28/09/2020

Capelli annonce avoir en projet plusieurs programmes d'envergure en région Provence-Alpes-Côte d'Azur confirmant ainsi le succès de son agence CAPELLI...

Publié le 28/09/2020

Genfit et LabCorp ont annoncé la signature d'un accord de licence exclusif d'une durée de cinq ans pour la technologie NIS4™ de GENFIT visant à faciliter l'identification des patients atteints de…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne