Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 813.53 PTS
+1.37 %
6 807.0
+1.35 %
SBF 120 PTS
5 304.08
+1.31 %
DAX PTS
15 335.87
+1.56 %
Dow Jones PTS
34 483.72
-1.86 %
16 135.92
+0. %
1.132
-0.1 %

Wall Street : consolidation légitime ?

| Boursier | 249 | Aucun vote sur cette news

Les prises de bénéfices l'emportent à Wall Street, avant bourse ce vendredi...

Wall Street : consolidation légitime ?
Credits Reuters

Les prises de bénéfices l'emportent à Wall Street, avant bourse ce vendredi, le DJIA rendant 0,3% et le S&P 500 0,1%. Seul le Nasdaq résiste timidement en territoire positif. Le baril de brut WTI perd 1,7% sur les 77$ sur le Nymex. L'once d'or se stabilise à 1.862$. L'indice dollar bondit de 0,5% face à un panier de devises. Le bitcoin chute de 5% sur 24 heures sous les 57.000$.

Il n'y aura pas de statistique notable de conjoncture ce vendredi aux États-Unis. Les opérateurs pourront toujours suivre les interventions de Christopher Waller, gouverneur de la Fed, et du vice-président de la banque centrale, Richard Clarida.

Biden a déclaré mardi que le choix du président de la Fed interviendrait dans les quatre jours, bien que la Maison Blanche ait semblé plus tard reculer, suggérant qu'une décision viendrait plutôt avant Thanksgiving. Le débat Powell vs Lael Brainard se poursuit donc. Malgré un certain élan derrière un choix potentiel de Brainard, le consensus continue de tourner autour d'une reconduction de Powell qui dispose d'une voie plus facile vers la confirmation au Sénat et le soutien bipartite. Garder Powell atténue également le risque d'une réaction défavorable du marché. Dans le même temps, Brainard était considérée comme hautement qualifiée et très similaire à Powell en termes de vision et politique monétaire.

La présidente de la BCE, Christine Lagarde, s'exprimait encore ce vendredi. Selon elle, un resserrement de politique monétaire ne ferait qu'accentuer l'impact négatif de la situation actuelle sur l'économie. Un durcissement monétaire n'influerait en effet sur l'économie qu'une fois le choc passé, indique Lagarde. La dirigeante, qui avait déjà laissé entendre que la banque centrale ne devrait très probablement pas relever les taux avant 2023, affirme donc que la BCE ne doit pas réagir à la poussée actuelle de l'inflation. Elle assure toujours que cette poussée des prix devrait se dissiper. Dans une telle hypothèse, un durcissement monétaire prématuré pourrait donc compromettre la reprise économique. "Cela n'a pas de sens de réagir en resserrant la politique monétaire", a résumé la patronne de la BCE, jugeant qu'un tel resserrement aurait plutôt pour effet de peser sur les revenus des ménages.

Les places boursières européennes se montrent incertaines ce vendredi, craignant le retour des restrictions sanitaires et des confinements.

Sur le front budgétaire aux USA, les démocrates de la Chambre ont repoussé à vendredi le vote final sur le Build Back Better. Le chef de la majorité à la Chambre, Steny Hoyer, a déclaré que les démocrates reviendraient ainsi pour ce vote final. Hoyer a noté que les démocrates disposaient des votes nécessaires pour adopter une législation. Le vote final était prévu pour jeudi soir, mais a été contrecarré par un discours marathon du leader de la minorité parlementaire McCarthy dénonçant la législation. L'estimation des coûts du projet de loi projeté par le CBO montre qu'il ajouterait 367 milliards de dollars au déficit au cours des 10 prochaines années, sans inclure les revenus du renforcement de l'IRS qui réduiraient le déficit de 127 milliards de dollars. Alors que la projection du déficit du CBO est en contradiction avec l'affirmation de la Maison Blanche selon laquelle la législation est entièrement payée, les démocrates modérés de la Chambre qui attendaient l'estimation du CBO avaient signalé qu'ils procéderaient au vote. Même si la Chambre adopte le projet de loi, cette dernière sera confrontée à des défis au Sénat qui pourraient retarder son adoption définitive.

Dans l'actualité des entreprises cotées à Wall Street ce jour, Foot Locker publie ses comptes. Hier soir, Applied Materials, géant des équipements destinés à la production de semi-conducteurs, a pour sa part déçu, ce qui pourrait peser sur le compartiment aujourd'hui. Apple, de son côté, accélère ses développements dans l'automobile électrique.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/12/2021

Signaux Girod a réalisé mardi soir son point d’activité au titre du quatrième trimestre de son exercice 2020-2021 (clos fin septembre). Ainsi, le spécialiste de la signalisation routière a…

Publié le 01/12/2021

En France, l'estimation finale de l'indice des directeurs d'achats (PMI) compilé par Markit dans le secteur manufacturier est ressortie à 55,9 au mois de novembre, contre une première estimation de…

Publié le 01/12/2021

Eurofins Technologies a annoncé le lancement de deux tests RT-PCR pour diagnostiquer avec précision les maladies respiratoires causées par le SRAS-CoV-2, le virus de la grippe ou le VRS. Ces…

Publié le 01/12/2021

à contrecourant

Publié le 01/12/2021

A compter du 1er décembre 2021, BNP Paribas Asset Management fait évoluer 18 de ses ETF vers des indices ESG et Paris Aligned Benchmark, afin de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne