En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 630.76 PTS
-1.05 %
5 624.00
-1.01 %
SBF 120 PTS
4 437.94
-1.06 %
DAX PTS
12 341.21
-1.02 %
Dowjones PTS
26 942.34
+0.03 %
7 812.64
-0.14 %
1.099
-0.21 %

Wall Street chute après les menaces de Trump contre la Chine

| AFP | 491 | 4 par 1 internautes
La façade du New York Stock Exchange (NYSE), le 15 août  2019
La façade du New York Stock Exchange (NYSE), le 15 août 2019 ( Johannes EISELE / AFP/Archives )

Wall Street chutait vendredi en cours de séance après des nouvelles menaces de Donald Trump contre Pékin.

Les principaux indices de la Bourse new-yorkaise, qui évoluaient en dents de scie depuis le début de la séance, entre l'annonce de nouveaux tarifs douaniers par la Chine sur des produits américains et un discours du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), sont nettement tombés dans le rouge.

Le Dow Jones baissait de 1,30% à 25.911,27 points et le Nasdaq de 1,57% à 7.866,10 points aux alentours de 15h30 GMT.

Le président américain a "ordonné" aux entreprises américaines de trouver une alternative à la production, dans une série de tweets publiés vendredi.

"Nous n'avons pas besoin de la Chine et, honnêtement, nous irions bien mieux sans elle", a écrit le président américain.

"Nos formidables entreprises américaines sont sommées de commencer immédiatement à chercher une alternative à la Chine, notamment en faisant revenir les entreprises CHEZ NOUS et en fabriquant leurs produits aux Etats-Unis", a ajouté M. Trump.

Le locataire de la Maison Blanche a précisé qu'il répondrait plus tard dans la journée aux nouveaux tarifs douaniers chinois sur des produits importés des Etats-Unis que Pékin a annoncés vendredi.

La Chine entend imposer de nouveaux droits de douane sur 75 milliards de dollars d'importations en provenance des Etats-Unis en deux temps, le 1er septembre puis le 15 décembre, en représailles aux taxes douanières supplémentaires que prévoit d'instaurer prochainement Washington aux même dates sur 300 milliards de dollars de produits chinois importés.

Quelques minutes avant ses attaques contre Pékin, Donald Trump s'en était pris au patron de la Fed Jerome Powell et se demandait s'il n'était pas "un pire ennemi" que le président chinois Jinping Xi.

M. Powell a promis vendredi d'agir pour soutenir l'expansion de l'économie des Etats-Unis mais a prévenu que la Fed n'avait pas de mode d'emploi tout prêt pour faire face aux tensions commerciales.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/09/2019

NEOPOSTLe spécialiste des solutions de traitement du courrier et des consignes automatiques publiera (après Bourse) ses résultats du premier semestre.source : AOF

Publié le 23/09/2019

Tous les voyants sont au vert

Publié le 23/09/2019

Boeing (-0,40% à 377,87 dollars) est mal orienté lundi sur la place de New York, sous l’effet d’une triple actualité. Tout d’abord, un rapport des autorités indonésiennes épinglerait les…

Publié le 23/09/2019

Crédit Agricole SA compte parmi les 31 banques signataires des "Principles for Responsible Banking"...

Publié le 23/09/2019

Pharmagest (-3,45% à 56 euros) n’échappe pas à la baisse du marché parisien en dépit des résultats semestriels dévoilés lundi soir. Le spécialiste de l’informatique officinale a généré…