En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 521.71 PTS
-
5 503.00
-
SBF 120 PTS
4 344.59
-
DAX PTS
12 274.57
-0.53 %
Dowjones PTS
26 727.54
+0.03 %
7 723.02
-0.07 %
1.141
+0.12 %

Wall Street chute à l'ouverture, inquiète des taxes américaines contre le Mexique

| AFP | 323 | 5 par 1 internautes
Wall Street en forte baisse à l'ouverture
Wall Street en forte baisse à l'ouverture ( Johannes EISELE / AFP/Archives )

Wall Street chutait à l'ouverture vendredi, de nouveau plongée dans l'incertitude sur le plan commercial après l'annonce par le président américain Donald Trump de droits de douane punitifs de 5% contre les biens mexicains importés.

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, reculait vers 14H15 GMT de 1,14%, à 24.882,38 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, baissait de 1,28%, à 7.470,82 points.

L'indice élargi S&P 500 lâchait 1,17%, à 2.756,28 points.

La Bourse de New York avait terminé en légère hausse jeudi à l'issue d'une séance indécise, rebondissant modestement sur fond d'inquiétudes sur la croissance économique dues aux tensions commerciales entre Pékin et Washington: le Dow Jones avait gagné 0,17% et le Nasdaq 0,27%.

A compter du 10 juin, les Etats-Unis vont imposer des taxes douanières supplémentaires de 5% sur les biens importés du Mexique, tant que les immigrés clandestins continueront d'affluer aux Etats-Unis en passant par la frontière mexicaine, a affirmé jeudi Donald Trump.

Sans évolution de la situation migratoire, les taxes augmenteront chaque mois de 5 points de pourcentage pour atteindre 25% le 1er octobre.

"L'anxiété des investisseurs sur le plan commercial a été soudainement amplifiée par cette menace inattendue", ont commenté les analystes de Charles Schwab.

L'automobile souffre

Directement inquiétés car fortement dépendants du marché mexicain sur le plan de la production ou de la sous-traitance, les titres des constructeurs automobiles étaient très chahutés: General Motors perdait 4,34%, Fiat Chrysler 4,18%, et Ford 2,82%.

Très sensibles à l'environnement économique, les valeurs technologiques chutaient également: Amazon perdait 1,80%, Facebook 2,82% et Microsoft 1,37%.

"Les perturbations massives dans les chaînes de production, le contexte financier plus difficile et le recul de la confiance qu'induirait cette décision risquent d'amplifier les difficultés (...), et d'augmenter les risques de récession" de l'économie américaine, ont analysé les économistes d'Oxford Economics.

L'autre long feuilleton commercial, celui-là opposant Pékin à Washington, a par ailleurs connu de nouvelles péripéties vendredi.

Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a dénoncé "des mensonges" après des propos de Donald Trump affirmant que la guerre commerciale aurait un effet "dévastateur" sur l'économie chinoise.

Pékin a également sorti vendredi une nouvelle arme, annonçant la création de sa propre liste noire d'entreprises étrangères "non fiables", en réponse à l'offensive américaine contre son fleuron Huawei.

Sur le marché obligataire, le taux américain à dix ans poursuivait sa chute libre après avoir déjà fortement baissé ces derniers jours: il a atteint vendredi un nouveau plus bas depuis septembre 2017, à 2,1454%.

La chute de ce taux d'intérêt signifie que les investisseurs préfèrent délaisser les actifs réputés risqués, comme les actions, au profit d'investissements plus sûrs, tels que les obligations d'Etat américaines. La baisse du taux d'intérêt survient généralement lorsque la demande augmente, faisant par ailleurs monter le prix de ces titres financiers.

L'ensemble des actifs réputés "sûrs", étaient aussi privilégiés par les investisseurs vendredi: le taux d'emprunt allemand à dix ans est tombé à son plus bas historique et la monnaie japonaise montait fortement face au dollar et à l'euro.

Sur le plan des indicateurs, la hausse des prix basée sur les dépenses de consommation (PCE) des Américains, mesure préférée de la Fed pour observer l'évolution des prix, s'est établie à 1,5% le mois dernier contre 1,4% en mars.

Parmi les autres valeurs du jour, Uber (+0,33%) était l'une des rares valeurs à se maintenir dans cet environnement de déprime. Malgré des débuts boursiers difficiles et les incertitudes entourant le modèle économique, le groupe a semblé rassurer les investisseurs jeudi avec ses résultats trimestriels, qui ont confirmé de fortes pertes mais aussi une hausse de l'activité, aidée par son service de livraisons de repas.

Uber a perdu 1 milliard de dollars au premier trimestre, soit environ deux fois plus que l'an dernier et a vu son chiffre d'affaires augmenter de 20% à 3,1 milliards de dollars.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/06/2019

Le leader français du conseil et des services informatiques a lancé lundi une OPA amicale sur le spécialiste de l'ingénierie et de la R&D Altran Technologies.

Publié le 24/06/2019

Cette nouvelle émission s'inscrit dans la stratégie de financement du Groupe, visant à garantir une position de liquidité élevée...

Publié le 24/06/2019

Cette opération de Gecina s'inscrit dans la stratégie du Groupe de recentrage de ses activités de bureaux et logements...

Publié le 24/06/2019

La mise en paiement interviendra le 3 juillet...

Publié le 24/06/2019

CETIN est désormais en mesure de vendre en gros des accès Ethernet standards, à haut débit et de qualité opérateur sur VDSL2...