En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-0.34 %
4 812.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
3 821.84
-0.29 %
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.75 %
1.139
+0.01 %

Wall Street, au lendemain d'une envolée, termine en ordre dispersé

| AFP | 302 | Aucun vote sur cette news
Des tradeurs au New York Stock Exchange, le 7 novembre 2018
Des tradeurs au New York Stock Exchange, le 7 novembre 2018 ( Alex Wroblewski / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé jeudi, abandonnant une partie des confortables gains enregistrés la veille après les élections américaines de mi-mandat, sans réagir outre-mesure à un statu quo de la Fed sur les taux.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a pris 0,04%, à 26.191,22 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a perdu 0,53%, à 7.530,88 points.

L'indice élargi S&P 500 a abandonné 0,25%, à 2.806,83 points.

"Les investisseurs ont fait un pas en arrière après la forte hausse qui a suivi les élections de mi-mandat" a commenté Ken Berman, de Gorilla Trades.

Délivrés des incertitudes qui entourent traditionnellement les élections intermédiaires américaines, les trois principaux indices de Wall Street avaient pris plus de 2% mercredi, une hausse jugée exagérée jeudi par de nombreux intervenants du marché.

Le résultat de l'élection américaine, à savoir une prise de contrôle des démocrates à la Chambre des représentants mais un Sénat ancré du côté républicain, était le scénario privilégié par la plupart des observateurs.

Avec peu d'éléments à se mettre sous la dent jeudi hormis le léger recul des demandes d'allocation chômage, les courtiers ont tranquillement attendu le communiqué final de la banque centrale américaine (Fed), venu conclure à 19H00 GMT deux jours de réunion.

Il a, sans surprise, fait état de taux d'intérêt inchangés, actuellement dans la fourchette de 2% à 2,25%, mais a évoqué "d'autres hausses graduelles" à venir, la première d'entre elles étant largement attendue par les investisseurs dès le mois prochain.

Les indices boursiers ont brièvement accéléré leur descente quelques minutes après cette publication avant toutefois de limiter leurs pertes ensuite.

"Certains espéraient peut-être un communiqué un peu plus prudent de la Fed sur les taux", a affirmé Art Hogan, de B. Riley FBF. Mais, d'après lui, "rien de surprenant n'est ressorti de cette réunion".

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt américain sur la dette à 10 ans a toutefois réagi un peu plus vivement: il montait vers 21H20 GMT à 3,241%, contre 3,236% mercredi soir après avoir évolué en-dessous avant le communiqué de la Fed, tandis que celui de la dette à 30 ans reculait à 3,433%, contre 3,442% la veille.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…