En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 730.66 PTS
-1.77 %
4 679.00
-2.77 %
SBF 120 PTS
3 752.26
-1.73 %
DAX PTS
12 063.57
-0.93 %
Dow Jones PTS
27 463.19
-0.8 %
11 598.95
+0.82 %
1.179
-0.18 %

Wall Street attendu proche de l'équilibre

| Boursier | 348 | 5 par 1 internautes

Wall Street demeure indécis, proche de l'équilibre avant bourse ce vendredi...

Wall Street attendu proche de l'équilibre
Credits Reuters

Wall Street demeure indécis, proche de l'équilibre avant bourse ce vendredi. Le DJIA grappille 0,1%, alors que le S&P500 et le Nasdaq sont inchangés pour l'heure. Le baril de brut WTI prend 0,5% sur le Nymex à 40,5$. L'once d'or consolide de 0,1% à 1.875$. L'indice dollar s'affiche stable ou presque face à un panier de devises de référence.

Sur le front économique aux USA ce jour, les commandes de biens durables du mois d'août seront communiquées à 14h30 (consensus +1,5% en comparaison du mois antérieur, après un bond de 11,2% en juillet ; +1,2% hors transport). Pour les puristes, John Williams de la Fed interviendra dans la journée.

En attendant, les marchés hésitent donc, tiraillés entre leurs craintes sanitaires et économiques, et l'espoir de mesures de relance. En Europe, France, Royaume-Uni et Pays-Bas ont fait état d'un niveau record de nouveaux cas d'infection au coronavirus. La situation est par ailleurs extrêmement préoccupante en Inde, en Russie et une fois encore aux Etats-Unis, où l'épidémie ne faiblit pas.

La pandémie poursuit donc sa propagation. Selon l'Université Johns Hopkins, 32,25 millions de cas confirmés du nouveau coronavirus sont désormais recensés dans le monde, dont près de 7 millions uniquement aux Etats-Unis, 5,82 millions en Inde et 4,66 millions au Brésil. Le virus a fait plus de 983.000 victimes dans le monde, dont 202.819 aux USA, 139.808 au Brésil et 92.290 en Inde.

L'Inde a recensé 86.052 nouveaux cas confirmés sur les dernières 24 heures, selon les données du ministère fédéral de la Santé. Le bilan est de 5,82 millions de cas et 92.290 décès, dont 1.141 au cours des vingt-quatre dernières heures.

Le Brésil a enregistré 32.817 nouveaux cas et 831 décès durant les vingt-quatre dernières heures, selon le ministère de la Santé. Les écoles de samba de Rio ont choisi de reporter le carnaval prévu en février. La Liesa, Ligue indépendante des écoles de samba de Rio de Janeiro, n'a pas fourni de nouvelle date, "en l'absence de vaccin". Le report pourrait durer jusqu'en janvier 2022...

La Chine a recensé 8 nouveaux cas en 24 heures, tous des cas importés selon la version officielle de la Commission nationale de la santé. Le bilan se chiffre officiellement à 85.322 cas de contamination depuis le début de l'épidémie en Chine continentale, pour 4.634 décès dans le pays. Aucun nouveau décès n'a été recensé hier jeudi.

En Europe, c'est évidemment la France qui préoccupe le plus. Le pays a enregistré 16.096 contaminations supplémentaires en 24 heures selon la direction générale de la santé, ce qui constitue un record. Le précédent record quotidien était de 13.498 le 19 septembre. Le bilan depuis l'émergence du virus atteint 497.237 cas confirmés. 52 morts ont été recensées à l'hôpital en 24 heures, pour un total de 31.511 décès dans le pays depuis l'apparition du virus. 6.031 personnes sont désormais hospitalisées en raison du virus, ce qui ne s'était plus produit depuis le 22 juillet. 1.048 personnes sont dans un service de réanimation.

Les ministres des finances du G7 devraient dévoiler ce jour leur soutien à l'extension d'un programme d'allègement de la dette visant à aider les pays les plus pauvres à faire face à la pandémie de coronavirus, ont indiqué trois sources à Reuters. Les ministres du Groupe des Sept (USA, Japon, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Italie et Canada) doivent se réunir par téléconférence ce jour pour évoquer l'évolution de l'économie et l'impact du virus.

Le Fonds monétaire international a plaidé en faveur d'une prolongation d'un an jusqu'en 2021 du programme d'allégement de dette. Les ministres du G7 pourraient opter pour une prolongation initiale de six mois.

Les Démocrates de la Chambre US des représentants ont initié quant à eux l'élaboration d'un nouveau plan de relance de 2.200 milliards de dollars qui pourrait être voté la semaine prochaine, selon Richard Neal, président de la commission des Voies et Moyens. Nancy Pelosi, présidente (démocrate) de la Chambre, a indiqué qu'elle était prête à discuter avec la Maison Blanche. Un espoir refait donc surface, alors que les discussions étaient au point mort depuis un mois et demi.

Richard Neal a précisé que cette initiative démocrate faisait suite à l'intervention de Jerome Powell, président de la Fed, qui a demandé aux élus de soutenir la reprise de l'activité. Neal pense que les contours se dessinent et qu'il s'agit désormais d'une question... de calendrier. La Chambre va devoir en effet suspendre ses travaux pour le cycle électoral, alors que la présidentielle du 3 novembre approche à grands pas.

Néanmoins, Kevin McCarthy, qui dirige le groupe républicain à la Chambre, a condamné cette initiative. Selon Reuters, l'aile centriste du parti démocrate pousse quant à elle Pelosi à opter pour une approche plus consensuelle pour franchir l'obstacle parlementaire.

La cote américaine a tenté un timide rebond hier jeudi après un début de séance irrégulier. Le DJIA a regagné 0,20% à 26.815 pts, le S&P 500 0,30% à 3.246 pts et le Nasdaq 0,37% à 10.672 pts. La cote US avait décroché la veille avec les 'technologiques'... A noter que James Bullard, le patron de la Fed de Saint-Louis, a estimé que l'économie US retrouverait son niveau de croissance antérieur dès la fin de cette année. De quoi aider les marchés à se reprendre un peu, même si la volatilité reste forte... En revanche, il n'y a pas eu de scoop du côté de Jerome Powell, qui s'est exprimé de nouveau prudemment hier face à la situation économique et sanitaire complexe.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/10/2020

Le produit de cette opération sera destiné à financer le plan stratégique de Néovacs...

Publié le 27/10/2020

X-FAB est en ligne avec l'objectif d'atteindre une couverture naturelle du taux de change lié à son activité

Publié le 27/10/2020

Microsoft a annoncé mardi soir après la clôture de Wall Street des bénéfices et des ventes supérieures au consensus des analystes pour le 1er trimestre de son exercice fiscal.

Publié le 27/10/2020

La résidence propose 56 logements du T1 bis au T4 répartis sur deux halls...

Publié le 27/10/2020

Ce nouveau projet permettrait au groupe de s'adapter, et de renouer avec la croissance dès 2021...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne