En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 850.18 PTS
+0.05 %
4 846.50
+0.03 %
SBF 120 PTS
3 865.34
-0.07 %
DAX PTS
11 061.60
-0.26 %
Dowjones PTS
24 534.43
+0.53 %
6 660.97
+0.21 %
1.138
+0.14 %

Wall Street, après un début de séance indécis, monte nettement

| AFP | 325 | Aucun vote sur cette news
Les tradeurs du NYSE, à New York, le 26 octobre 2018
Les tradeurs du NYSE, à New York, le 26 octobre 2018 ( Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Wall Street, après quelques hésitations en début de séance, s'affichait nettement dans le vert peu après l'ouverture mardi dans un marché chahuté depuis le début du mois par de nombreuses incertitudes sur la politique monétaire, la guerre commerciale ou encore les élections à venir.

Vers 14H10 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average montait de 0,82% à 24.642,20 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, s'appréciait de 0,80% à 7.106,41 points.

L'indice élargi S&P 500 gagnait 0,87% à 2.664,28 points.

Les trois indices avaient pourtant démarré dans le rouge.

Reflétant l'inquiétude des investisseurs sur les perspectives des entreprises américaines, la séance de lundi avait aussi été marquée des revirements abrupts, le Dow Jones cédant finalement 0,99% et le Nasdaq 1,63%.

"Les investisseurs sont en train de se rendre compte que la croissance des bénéfices des entreprises ne va sans doute pas être aussi importante que ce qu'elle a été récemment et que la croissance économique va un peu ralentir", a commenté Kate Warne de la société Edward Jones.

"Et le temps qu'ils modifient leurs anticipations, qu'ils évaluent l'ampleur du ralentissement et son impact sur le prix des actions, le marché reste très volatil", a-t-elle souligné.

Ce changement de perspective a été déclenché quand la Banque centrale américaine a signalé qu'elle relèverait ses taux peut-être un peu plus rapidement que prévu par les analystes si la croissance se montrait solide, a rappelé Mme Warne.

Et il a été renforcé par les interrogations grandissantes sur les conséquences des sanctions commerciales imposées par les Etats-Unis sur les biens en provenance de Chine.

Les investisseurs sont d'autant plus empreints de prudence que se profilent aux Etats-Unis les élections législatives du 6 novembre.

Le président américain Donald Trump a à cet égard tweeté mardi avant l'ouverture : "Le Marché des Actions a énormément augmenté depuis l'Election (présidentielle, NDLR) mais prend maintenant une petite pause - les gens veulent savoir ce qui va se passer au scrutin de mi-mandat."

- Mesures drastiques chez GE -

Le marché obligataire se tendait : le taux d'intérêt sur la dette à 10 ans des États-Unis évoluait à 3,108%, contre 3,085% lundi à la clôture, et celui sur la dette à 30 ans à 3,363%, contre 3,343% la veille.

Sur le front des valeurs, General Electric progressait de 0,81%. Le groupe, empêtré dans des difficultés depuis deux ans, a annoncé mardi des mesures drastiques pour tenter d'enrayer l'hémorragie de sa division énergie (Alstom). Il a aussi fortement revu à la baisse son dividende trimestriel.

Le géant de sodas et de boissons non-alcoolisées Coca-Cola prenait 1,61% après avoir dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Pfizer qui s'est montré prudent mardi pour l'année en resserrant ses prévisions annuelles après des résultats trimestriels contrastés, reculait de 1,11%.

Après la clôture ce sera au tour de Facebook (-0,18%) de diffuser ses résultats trimestriels.

Apple, qui devait dévoiler dans la journée de nouvelles versions de ses ordinateurs MacBook et de ses iPads, s'appréciait de 0,70%.

La chaîne de magasins de vêtements JCPenney bondissait de 5,51% après l'annonce de l'arrivée d'un nouveau directeur financier par intérim, Michael Fung. Son prédécesseur avait démissionné fin septembre, 14 mois seulement après son arrivée.

Le groupe agro-alimentaire Campbell Soup montait de 1,49%. Selon le Wall Street Journal, le fonds activiste Third Point se prépare à demander, s'il parvient comme il le souhaite à remplacer le conseil d'administration, une scission des activités de l'entreprise.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

Les marchés actions européens évoluent proches de l’équilibre à la mi-séance, dans contexte où la morosité l’emporte. Les catalyseurs haussiers font défaut et les investisseurs se…

Publié le 23/01/2019

A l’occasion d’une journée Investiseurs, Neopost a levé le voile sur sa nouvelle stratégie baptisée « Back to Growth » et portant sur la période 2019-2022. Ainsi, le spécialiste du…

Publié le 23/01/2019

United Technologies progresse de 4,72% à 116,31 dollars sur les marchés américains, dans le sillage de résultats supérieurs aux attentes au titre de son quatrième trimestre 2018. Ainsi, le…

Publié le 23/01/2019

Ingenico chute de 12% à 46,03 euros après avoir atteint 44,41 euros, soit son plus niveau depuis avril 2013. Les investisseurs sanctionnent le quatrième avertissement sur résultats en moins d'un…

Publié le 23/01/2019

Le titre valide une figure de continuation baissière en drapeau après s'être retourné à la baisse sous sa moyenne mobile à 50 séances, négativement orientée. De son côté, le RSI évolue à…