En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-
4 812.00
-
SBF 120 PTS
3 821.84
-
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.75 %
1.139
+0.06 %

Wall Street applaudit à l'ouverture les progrès entre Pékin et Washington

| AFP | 631 | Aucun vote sur cette news
Wall Street applaudit à l'ouverture les signes d'apaisement entre la Chine et les Etats-Unis
Wall Street applaudit à l'ouverture les signes d'apaisement entre la Chine et les Etats-Unis ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

Wall Street montait énergiquement à l'ouverture mercredi, aidée par plusieurs annonces liées directement et indirectement à la guerre commerciale, laissant espérer un apaisement des tensions entre Pékin et Washington.

Vers 15H05 GMT, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, prenait 1,03%, à 24.620,43 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, avançait de 1,49%, à 7.136,43 points.

L'indice élargi S&P 500 gagnait 1,11%, à 2.666,14 points.

La veille, Wall Street avait terminé sans direction, à l'issue d'une séance marquée par une forte volatilité, chahutée notamment entre l'espoir d'avancées dans les difficiles tractations entre la Chine et les Etats-Unis et les menaces de paralysie de certaines administrations brandies par Donald Trump: le Dow Jones avait baissé de 0,22% et le Nasdaq avait pris 0,16%.

La Chine se prépare à ouvrir davantage l'accès de son économie aux entreprises étrangères, a affirmé mercredi le Wall Street Journal, offrant aux investisseurs un espoir d'apaisement des tensions commerciales qui agitent actuellement Pékin et Washington.

Cette nouvelle "favorise l'optimisme des courtiers", ont signalé les analystes de Charles Schwab.

Les investisseurs pouvaient déjà compter sur des propos du président américain Donald Trump mardi soir, affirmant qu'il pourrait intervenir dans l'affaire de la dirigeante du géant chinois Huawei, arrêtée au Canada à la demande de la justice américaine, afin de préserver les négociations commerciales avec la Chine.

En pleine crise diplomatique entre Pékin, Washington et Ottawa, cette dirigeante a été libérée sous caution mardi, offrant également un sentiment d'apaisement aux investisseurs.

L'ensemble des onze sous-secteurs qui composent l'indice S&P 500 progressaient dans ce contexte, menés principalement par la technologie, la santé, et l'énergie.

Baromètre des relations entre les deux pays, les multinationales Boeing et Caterpillar avancaient respectivement de 1,03% et 2,39%.

Les entreprises chinoises cotées à Wall Street montaient fortement de leur côté, Alibaba prenant 1,90%, JD.com 4,40%, et Baidu 2,39%.

Méfiance

L'heure était toutefois à la méfiance pour les observateurs du marché.

"Nous étions au même point hier à la même heure. Tout semblait positif avant de ne plus l'être, et les investisseurs ont trouvé des raisons de vendre alors que tout allait bien", a indiqué Patrick O'Hare de Briefing.

Les marchés américains sont actuellement soumis à une forte volatilité, les indices passant souvent rapidement du vert au rouge, et vice versa, sans que les mouvements soient toujours justifiés par des informations d'ampleur.

Sur le front des indicateurs, la stagnation des prix à la consommation en novembre, sur un mois et la décélération de l'inflation, selon l'indice des prix à la consommation (CPI), soutiennent l'idée d'une banque centrale américaine (Fed) un peu plus accommodante sur ses hausses de taux d'intérêt.

La Fed monte traditionnellement ses taux pour contenir l'inflation, et une action moins énergique de sa part suggère aux investisseurs et aux ménages américains des conditions d'accès au crédit encore avantageuses.

Parmi les entreprises en vue mercredi, le service de musique en streaming du géant technologique chinois Tencent, devait faire ses débuts à Wall Street en cours de séance sous le symbole "TME". L'entreprise lève 1,07 milliard de dollars et va être introduite au prix de 13 dollars l'ADS, des titres attribués aux entreprises étrangères désireuses d'accéder aux investisseurs américains.

Sur le marché obligataire, le taux sur la dette à 10 ans des Etats-Unis évoluait à 2,896% contre 2,879% mardi à la clôture et celui à 30 ans à 3,133%, contre 3,126% la veille.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…