En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
+0.68 %
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
+0.73 %
DAX PTS
10 788.09
-0.21 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.140
+0.10 %

Wall Street, aidée par Apple et des indicateurs, ouvre en hausse

| AFP | 267 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de New York ouvre en hausse aidée par Apple et les indicateurs
La Bourse de New York ouvre en hausse aidée par Apple et les indicateurs ( Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Wall Street, au lendemain d'annonces sans grande surprise de la banque centrale américaine (Fed), montait à l'ouverture jeudi, aidée par le dynamisme d'Apple et des indicateurs de bonne tenue.

Vers 14H10 GMT, l'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, gagnait 0,23%, à 26.446,63 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'appréciait de 0,79%, à 8.053,17 points.

L'indice élargi S&P 500 avançait de 0,42%, à 2.918,23 points.

La Bourse de New York avait terminé en légère baisse mercredi, les investisseurs marquant une pause après les décisions et les commentaires de la Fed: le Dow Jones avait cédé 0,40% et le Nasdaq 0,21%.

L'institution a, comme anticipé par la grande majorité des observateurs du marché, relevé mercredi ses taux d'intérêt pour la troisième fois de l'année.

"Leur attention s'est surtout portée sur le retrait par la Fed du qualificatif +accommodant+ pour décrire la politique monétaire", a rappelé Patrick O'Hare, de Briefing.

"Mais le président de l'institution, Jerome Powell, a par la suite ajouté que ce changement de langage ne signalait aucunement un changement dans la trajectoire à venir des remontées de taux", a-t-il ajouté.

La Fed a de nouveau affirmé que ses futures décisions seraient prises à l'aune des indicateurs économiques.

Les statistiques dévoilées jeudi à cet égard étaient plutôt de bon augure.

La troisième estimation du département du Commerce a confirmé que l'économie des États-Unis avait crû de 4,2% au deuxième trimestre.

Les commandes industrielles de biens durables dans le pays ont par ailleurs nettement rebondi en août.

Les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux États-Unis sont en revanche reparties à la hausse. Mais elles étaient tombées la semaine précédente à leur plus bas niveau en presque 50 ans.

- Amazon à New York -

Les indices étaient aussi aidés jeudi par la nette hausse de deux valeurs phares de la cote: Apple montait de 2,39% après une recommandation positive des analystes de JPMorgan, et Amazon, qui inaugure jeudi à New York une boutique ne vendant que les produits les mieux notés sur son site par les acheteurs, progressait de 1,60%.

Alphabet (+1,37%), la maison mère de Google, Facebook (+1,44%) et Netflix (+0,69%) s'affichaient aussi en hausse.

Les volumes d'échanges pourraient, selon M. O'Hare, être affectés jeudi par les auditions au Sénat du magistrat choisi par Donald Trump pour siéger à la Cour suprême à Washington, Brett Kavanaugh, et d'une femme l'accusant d'agression sexuelle. Retransmises en direct à la télévision, elles devraient capter l'attention de nombreux Américains.

Le marché obligataire, qui s'était beaucoup détendu mercredi, se tendait de nouveau jeudi: le taux d'intérêt sur la dette à 10 ans des États-Unis évoluait à 3,061%, contre 3,048% mercredi à la clôture, et celui à 30 ans à 3,197%, contre 3,181% à la précédente fermeture.

Parmi les autres valeurs du jour, la chaîne de magasins d'articles de maison Bed Bath and Beyond dégringolait de 22,54% après avoir fait part d'un chiffre d'affaires décevant et révisé à la baisse ses prévisions de ventes pour l'ensemble de l'année.

Le groupe agroalimentaire Conagra baissait aussi, de 5,93%, après la publication de résultats décevants.

  1. NYSE

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…