En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 774.5
-0.62 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.135
-0.34 %

Wall Street accueille avec enthousiasme des propos du patron de la Fed

| AFP | 384 | 3 par 1 internautes
La Bourse de New York en hausse en attendant Powell
La Bourse de New York en hausse en attendant Powell ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

La Bourse de New York a terminé en forte hausse mercredi, saluant des propos du président de la Banque centrale américaine (Fed) suggérant un éventuel ralentissement du rythme de la remontée des taux d'intérêt.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 2,50% pour clôturer à 25.366,43 points, enregistrant à l'occasion sa meilleure séance depuis mars.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 2,95% pour finir à 7.291,59 points.

L'indice élargi S&P 500 s'est apprécié de 2,30% pour terminer à 2,743,78 points.

Devant le Club économique de New York, le patron de la Fed a simplement "dit les mots magiques" que le marché attendait, a relevé Gregori Volokhine de Meeschaert Financial Services.

Les investisseurs avaient en effet été troublés quand Jerome Powell avait estimé début octobre que la Fed était "encore très loin" du taux "neutre" auquel elle aspire, celui qui favorise la croissance sans nourrir de hausse des prix. Ces propos avaient largement contribué à déclencher une période de fortes turbulences à Wall Street.

En estimant mercredi que les taux étaient "juste au-dessous" d'un niveau neutre, "il a signalé qu'on était proche de la fin du cycle de la remontée des taux", a estimé Peter Cardillo de Spartan Capital Securities.

"On peut encore probablement s'attendre à une nouvelle hausse en décembre, mais peut-être seulement une ou deux l'an prochain", là où les observateurs du marché anticipaient plutôt jusqu'à présent deux à trois hausses, a-t-il souligné.

De quoi rasséréner les investisseurs de Wall Street, qui redoutent depuis plusieurs mois une remontée trop rapide des taux d'intérêt. Un durcissement trop brusque de la politique monétaire américaine pourrait, à leurs yeux, ralentir la croissance en rendant notamment plus chers les emprunts pour les particuliers et les entreprises.

"Le fait que M. Powell ait répété que la politique monétaire sera décidée en fonction des données économiques a aussi rassuré les investisseurs", selon M. Cardillo: cela suggère que l'institution ajustera ses décisions si l'économie devait ralentir.

Les commentaires de M. Powell mercredi ne sont toutefois "pas aussi prudents que ce que le marché pense", a estimé Ian Shepherdson, chef économiste chez Pantheon Macroeconomics.

Le patron de la Fed a en fait estimé que les taux étaient juste en-dessous "de la fourchette d'estimations" du niveau auquel ils peuvent être considérés comme neutres, a-t-il souligné.

Si on considère que cette fourchette est actuellement comprise entre 2,5% et 3,5%, "il reste encore trois hausses avant de parvenir au milieu", a-t-il avancé.

Sur le marché obligataire, le taux de la dette à 10 ans des États-Unis se stabilisait vers 21H15 GMT à 3,056%, contre 3,057% mardi à la clôture, et celui à 30 ans grimpait à 3,345%, contre 3,319% la veille.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…