En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Wall Street, freinée par les banques, termine en baisse

| AFP | 743 | Aucun vote sur cette news
Wall Street stable à la mi-séance
Wall Street stable à la mi-séance ( / AFP/Archives )

La Bourse de New York a terminé dans le rouge jeudi, freinée dans sa course aux records par le repli de JPMorgan Chase et Citigroup, les premières grandes entreprises à dévoiler leurs résultats trimestriels: le Dow Jones a cédé 0,15% et le Nasdaq 0,18%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a perdu 31,88 points à 22.841,01 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, 12,04 points à 6.591,51 points.

L'indice élargi S&P 500 a perdu 0,17%, ou 4,31 points, à 2.550,93 points.

Les trois indices avaient clôturé mercredi à des niveaux jamais atteint auparavant.

Jeudi, ils ont oscillé autour de l'équilibre avant de se replier en fin de journée.

La séance a été marquée par les publications trimestrielles des géants bancaires JPMorgan Chase et Citigroup, qui ont tous deux fait part de bénéfices supérieurs aux attentes.

Leurs titres ont malgré tout reculé respectivement de 0,88% à 95,99 dollars et de 3,43% à 72,37 dollars.

L'indice regroupant les valeurs du secteur financier au sein du S&P 500 a reculé de 0,72%.

"Leurs résultats sont très bons en dehors de la baisse des revenus du courtage, et c'est sur ce point que semblent se concentrer les investisseurs", a relevé Karl Haeling de LBBW.

Cette réaction est, selon lui, une source d'inquiétudes.

Aux niveaux de valorisation actuels, "le marché est vulnérable à toute surprise négative ou à tout mouvement correspondant à l'adage +on achète la rumeur, on vend la nouvelle+", a-t-il expliqué.

Le fait que "le marché s'est focalisé sur le seul élément un peu décevant" des rapports des banques "est-il un signe précurseur de ce qui va se passer pour l'ensemble des entreprises pendant la saison des résultats? Je ne sais pas mais c'est à surveiller."

Pour Peter Cardillo de First Standard Financial, les chiffres de JPMorgan Chase et Citigroup sont de bon augure pour la suite des publications trimestrielles. La réaction des marchés est surtout selon lui le signe que "la volatilité pourrait être importante", avec notamment des investisseurs réagissant à "des attentes pouvant varier".

- Nouvelle cyberattaque? -

Le repli de l'opérateur de téléphonie mobile AT&T (-6,10% à 35,86 dollars) a aussi pesé sur les indices. Le groupe a prévenu que le nombre d'abonnés à son offre vidéo devrait reculer au troisième trimestre.

La société de médias Viacom, qui a indiqué que les négociations autour de la diffusion de ses programmes avec le cablô-opérateur Charter (-2,58% à 355,71 dollars) achoppaient sur les exigences "déraisonnables" de ce dernier, a reculé de 2,54% à 24,57 dollars.

La chaîne de restauration Domino's Pizza a perdu 3,92% à 201,03 dollars après avoir pourtant fait part de résultats supérieurs aux attentes. Son action reste en hausse de plus de 26% depuis le début de l'année.

La société de services informatiques Juniper Networks a chuté de 5,17% à 25,47 dollars après avoir révisé à la baisse ses prévisions de chiffre d'affaires et de bénéfice pour le troisième trimestre.

L'agence de crédit Equifax s'est repliée de 1,53% à 108,81 dollars après des informations indiquant qu'elle avait été de nouveau la cible d'une attaque informatique, ce qu'elle a toutefois démenti juste après la clôture.

Du côté des indicateurs, les inscriptions hebdomadaires au chômage, perturbées par l'impact des ouragans, ont reculé davantage que prévu pour tomber à leur plus bas niveau en six semaines.

La progression des prix à la production s'est de son côté accélérée en septembre (+0,4% sur un mois, +2,6% sur un an) pour atteindre le plus fort niveau en cinq mois, portée notamment par la hausse des prix de l'énergie dans le sillage de l'ouragan Harvey.

Le marché obligataire avançait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait vers 20H30 GMT à 2,319% contre 2,348% mercredi soir, et celui à 30 ans à 2,851% contre 2,882% la veille.

  1. Nasdaq
  2. Nyse

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…