5 399.45 PTS
-0.51 %
5 385.5
-0.77 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-0.47 %
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.17 %
Nikkei PTS
22 758.07
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street, en hausse, profite d'avancées dans la réforme fiscale

| AFP | 506 | Aucun vote sur cette news
Trader à la Bourse de New York le 15 novembre 2017
Trader à la Bourse de New York le 15 novembre 2017 ( Bryan R. Smith / AFP )

La Bourse de New York a terminé en hausse jeudi, le projet de réforme fiscale de Donald Trump franchissant une étape avec l'adoption du texte par les républicains à la chambre des Représentants: le Dow Jones a progressé de 0,80% et le Nasdaq a avancé de 1,30%, à un record.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 187,08 points à 23.458,36 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 87,08 points, à 6.793,29 points.

L'indice élargi S&P 500 est monté de 0,82% ou 21,02 points à 2.585,64 points.

"Le marché a progressé après l'adoption du paquet fiscal par la chambre des Représentants", a observé Phil Davis de PSW Investments.

L'action Cisco gagnait 5,92% à 36,13 dollars
L'action Cisco gagnait 5,92% à 36,13 dollars ( Josep Lago / AFP )

La majorité républicaine a adopté le texte qui prévoit notamment d'abaisser le taux d'imposition des entreprises de 35 à 20%, malgré l'opposition des démocrates et de 13 des 240 élus républicains.

Le vent d'optimisme après le vote a également été observé dans la progression de l'indice Russell 2000, regroupant les entreprises à petites et moyennes capitalisations très concernées par la réforme, avec +1,55%, au plus haut depuis le 7 novembre.

"Les investisseurs mettent la charrue avant les boeufs", a toutefois averti Phil Davis, ajoutant que "les vraies interrogations se trouvent au Sénat".

Le sénateur républicain du Wisconsin Ron Johnson a indiqué ne pas souhaiter voter le texte final, compliquant la tâche du parti conservateur qui ne dispose que d'une courte majorité pour faire adopter son texte, et dont le vote est prévu après Thanksgiving (le 23 novembre).

"S'ils perdent un républicain de plus l'accord devient impossible, comme lors du vote sur la santé", a expliqué M. Davis.

Wall Street a par ailleurs été soutenue par les résultats du géant de la distribution Wal-Mart, qui, porté par une envolée de 50% des ventes de produits sur les plateformes de commerce en ligne comme walmart.com et jet.com, a publié un chiffre d'affaires trimestriel en progression de 4,23% à 123,2 milliards de dollars, nettement au-dessus des anticipations.

- Suspension de cotation -

"Les résultats de Wal-Mart sont intéressants dans la mesure où, de plus en plus, Amazon taille des croupières au secteur de la grande distribution. Mais Wal-Mart démontre l'inverse en s'attendant notamment à une forte demande pour les fêtes", a indiqué David Levy de Republic Wealth Advisors.

Parmi les autres valeurs du jour, la chaîne de librairies Barnes & Noble, en difficulté, a progressé fortement (+7,58% à 7,10 dollars) après avoir reçu une demande d'un de ses actionnaires lui intimant de se retirer de la Bourse, proposition rejetée aussitôt par le libraire américain. Sa cotation a été suspendue momentanément pendant la séance.

Procter & Gamble a avancé (+1,16% à 89,25 dollars) au lendemain de l'annonce par le milliardaire et financier américain Nelson Peltz qu'il allait pouvoir finalement siéger au conseil d'administration du géant des produits d'hygiène et ménagers, après un nouveau décompte des voix de l'élection des membres de cette instance stratégique.

Le financier américain Nelson Peltz, ici le 11 janvier 2016, va pouvoir finalement siéger au conseil d'administration de PG
Le financier américain Nelson Peltz, ici le 11 janvier 2016, va pouvoir finalement siéger au conseil d'administration de PG ( Evan Agostini / Getty Images North America/Getty Images/AFP/Archives )

General Electric a légèrement reculé (-0,05% à 18,25 dollars) après avoir vu sa note de solvabilité financière abaissée par Moody's, une décision due à "une sérieuse détérioration de la performance financière" de la division énergie, selon l'agence de notation.

L'entreprise de vente de matériel électronique Best Buy a glissé (-3,58% à 55,25 dollars), ses prévisions de bénéfices pour les fêtes de fin d'année décevant les attentes des investisseurs.

L'opérateur de téléphonie T-Mobile a bondi (+5,49% à 59,80 dollars) après l'annonce, selon la presse américaine, d'un programme de rachat d'actions, et de son ambition de déployer la 5G sur l'ensemble du territoire américain d'ici 2020.

Le marché obligataire reculait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,368% contre 2,323% la veille, et celui des bons à 30 ans progressait à 2,823%, contre 2,764% mercredi soir.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Question de culture d'entreprise. L'offre ne répond pas aux intérêts de la société, ses métiers, ses employés, ses actionnaires et autres parties prenantes...

Publié le 13/12/2017

"Nous avons désormais les moyens financiers nécessaires à la poursuite de notre plan stratégique"...

Publié le 13/12/2017

Stef se situe à la 3e place des entreprises ayant le pourcentage d'actionnariat salarié le plus élevé...

Publié le 13/12/2017

Le Groupe maintient son objectif de génération de free cash-flows positifs et récurrents à la clôture de mars 2019...

Publié le 13/12/2017

A l'occasion du 30e anniversaire du premier film Predator, Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands intègre aussi du contenu exclusif...

CONTENUS SPONSORISÉS