En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 806.20 PTS
+1.35 %
4 813.5
+1.67 %
SBF 120 PTS
3 820.27
+1.34 %
DAX PTS
10 780.51
+1.49 %
Dowjones PTS
24 370.24
-0.22 %
6 704.24
+0.32 %
1.131
-0.32 %

VTC: une mission jusqu'en mars sur la rémunération et le temps de conduite

| AFP | 345 | Aucun vote sur cette news
Des chauffeurs de VTC rassemblés Porte Maillot lors d'une manifestation, le 15 décembre 2016 à Paris
Des chauffeurs de VTC rassemblés Porte Maillot lors d'une manifestation, le 15 décembre 2016 à Paris ( ALAIN JOCARD / AFP/Archives )

Une mission de "réflexion" sur la régulation du secteur des VTC va être menée jusqu'en mars, principalement sur la règlementation du temps de conduite et la mise en place d'un tarif minimum, a annoncé vendredi le ministère des Transports.

Les organisations de chauffeurs VTC, taxis et des plateformes ont été reçues vendredi pendant quatre heures par la ministre Élisabeth Borne.

A l'issue de la réunion, le ministère a relevé "des positions très divergentes", notamment sur "la réglementation du temps de conduite" et "la mise en place d'une tarification minimale".

Mme Borne va donc lancer prochainement "une mission de réflexion sur la régulation du secteur" pour recueillir les avis des différents acteurs, reçus séparément "dès la semaine prochaine", indique un communiqué.

Ses conclusions sont attendues en mars et devront "proposer des pistes au gouvernement", est-il précisé.

"La négociation sur une tarification minimum et l'encadrement du temps de travail, nécessaires pour élever socialement la profession, est officiellement lancée", s'est félicité Fabian Tosolini (CFDT VTC Loti). Il y a "une attente forte des chauffeurs" et le gouvernement en a "pris la mesure", a aussi réagi Helmi Mamlouk (FO Capa VTC).

La ministre a rappelé que seuls les titulaires de la carte VTC pourront exercer au 1er janvier, conformément à la loi Grandguillaume de décembre 2016, qui a durci les conditions d'accès à la profession.

Les chauffeurs Loti (transport collectif à la demande) qui auront réussi l'examen théorique permettant d'être VTC ou déposé un dossier d'équivalence complet avant la fin d'année, pourront "exerc(er) temporairement", le temps que leur dossier soit examiné.

Le taux d'admission à l'examen aux professions de taxis et de VTC, désormais commun, a atteint en moyenne, de mai à novembre, 21% pour les VTC et 33% pour les taxis, selon le ministère.

De même source, "ce seront environ 8.000 à 8.500 cartes VTC qui auront été délivrées" en 2017, dont 2.000 environ par le biais de l'examen.

Une cellule d'accompagnement sera créée en janvier pour ceux qui ont échoué. Des formations seront proposées, soit pour préparer l'examen de nouveau, soit pour être "formé à d'autres métiers, notamment ceux en tension dans le secteur des transports".

La réunion "a permis de partager un premier constat chiffré sur les réalités du secteur et de s'engager sur un programme de travail clair", a conclu Mme Borne, citée dans le communiqué.

"Nous saluons cet effort de dialogue avec l'ensemble des acteurs et les propositions annoncées par la ministre pour accompagner les chauffeurs et candidats au statut VTC", a réagi une porte-parole de la société Uber, contactée par l'AFP. Elle a cependant estimé "urgent de continuer à progresser (...) sur le sujet de l'examen, toujours plus difficile, sélectif et coûteux" affirmant qu'il "décourage(ait) aujourd’hui même les plus motivés".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Akuo Energy et Atawey vont déployer 33 stations de recharge en milieu urbain et périurbain à Paris et en France, avant d'étendre le projet à l'Europe...

Publié le 11/12/2018

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 11/12/2018

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES LES 4 ET 5 DECEMBRE 2018   Présentation agrégée par jour et par marché   Nom…

Publié le 11/12/2018

Cette technologie de localisation terrestre, à faible consommation d'énergie, peut être facilement utilisée pour des équipements déjà connectés...

Publié le 11/12/2018

    Communiqué de presse Villepinte, le 11 décembre2018       DECLARATION RELATIVE AU NOMBRE DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL DE LA…