5 274.58 PTS
-0.13 %
5 267.5
-0.20 %
SBF 120 PTS
4 223.64
-0.19 %
DAX PTS
12 420.36
-0.25 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'Indien Ola, rival d'Uber, se lance en Australie

| AFP | 171 | Aucun vote sur cette news
Le PDG et cofondateur d'Ola, Bhavish Aggarwal, lors d'une conférence de presse à Bangalore, le 22 novembre 2016
Le PDG et cofondateur d'Ola, Bhavish Aggarwal, lors d'une conférence de presse à Bangalore, le 22 novembre 2016 ( MANJUNATH KIRAN / AFP/Archives )

Le service de réservation de voitures avec chauffeur Ola, concurrent indien de l'Américain Uber, a annoncé mardi son lancement en Australie, sa première incursion à l'international.

Lancé en Inde en 2011 et opérant dans les grandes villes de ce pays d'Asie du Sud, Ola revendique un milliard de trajets chaque année.

Dans un communiqué, l'entreprise de Bangalore (sud) a indiqué qu'elle allait étendre "début 2018" ses opérations aux métropoles australiennes de Sydney, Melbourne et Perth.

"Nous sommes très excités de lancer Ola en Australie et voyons un potentiel immense pour l'écosystème de partage de trajets qui intègre la nouvelle technologie et l'innovation", a déclaré son PDG Bhavish Aggarwal, cité dans le communiqué.

Les applications de VTC ont la cote dans les zones urbaines en Inde, malgré l'opposition des compagnies de taxis traditionnelles et des inquiétudes initiales sur la sécurité des passagers.

Uber et Ola se mènent une bataille féroce pour gagner des parts du gigantesque marché indien, estimé à 10 milliards de dollars.

Les deux sociétés sont soutenues par le groupe japonais SoftBank et se sont récemment diversifiées dans la livraison de nourriture, intensifiant leur rivalité.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

A la demande d'Euronext...

Publié le 19/02/2018

Le groupe émet 600 ME à 10 ans...

Publié le 19/02/2018

Bombardier Transport (groupe Bombardier) a reçu une commande de 9 trains Regio 2N à deux niveaux (72 voitures) de SNCF Mobilités pour le compte d’Île-de-France Mobilités. Cette levée…

Publié le 19/02/2018

Le titre flirte avec les 10 euros, au plus bas depuis mai 2017...

Publié le 19/02/2018

Du volume en séance...

CONTENUS SPONSORISÉS