En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.51 PTS
-
5 282.0
+1.00 %
SBF 120 PTS
4 196.33
-
DAX PTS
12 011.04
-
Dowjones PTS
25 585.69
+0.37 %
7 300.96
-0.10 %
1.121
+0.05 %

Vols de conteneurs de bois précieux: la présidence gabonaise exige des "peines exemplaires"

| AFP | 587 | 2.50 par 2 internautes
Le président du Gabon, Ali Bongo, arrive à Libreville le 23 mars 2019, six mois après son AVC
Le président du Gabon, Ali Bongo, arrive à Libreville le 23 mars 2019, six mois après son AVC ( Steve JORDAN / AFP/Archives )

La présidence du Gabon a menacé lundi de "peines exemplaires" les responsables du vol de centaines de conteneurs de kévazingo, un bois précieux interdit d'exploitation.

Fin février et début mars, près de 5.000 mètres cube de kévazingo avaient été découverts dans deux sites d'entreposage appartenant à des sociétés chinoises, au port d'Owendo.

Une partie du kévazingo était chargée dans des conteneurs sur lesquels figurait le tampon du ministère des Eaux et forêts indiquant une cargaison d'okoumé, une essence de bois dont l'exploitation est autorisée.

Après la découverte de ces documents falsifiés, le responsable de ce ministère au port et son équipe avaient été arrêtés, soupçonnés d'être impliqués dans ce trafic qui se chiffre à plusieurs millions d'euros.

"Le 30 avril dernier, la disparition de 353 conteneurs, sur un total de 392 placés sous main de justice, avec à l'intérieur du kévazingo, une essence précieuse, a été constatée", a rappelé lundi la présidence dans un communiqué.

Le président gabonais Ali Bongo "souhaite que des peines exemplaires, une fois les responsables identifiés et confondus, soient prononcées. Il ne doit y avoir ni faiblesse, ni impunité, ni passe-droit, quel que soit le rang des personnes concernées, des individus impliqués".

Parallèlement au travail de la justice, le président "prendra toutes les mesures qui s'imposent, sur le plan administratif comme politique. Si des responsables, quels qu'ils soient, où qu'ils soient, ont failli, ils seront durement sanctionnés. Notre bras ne tremblera pas. La corruption n'a pas sa place au Gabon".

Le kévazingo est un bois rare d'Afrique centrale très apprécié en Asie.

La presse gabonaise fait ses choux gras de l'affaire, certains évoquant un "kévazingogate".

"Inimaginable. Inconcevable. Incroyable (...). Un ou deux containers de piqué, ça passe. mais des centaines, ça, ils ont fait fort. Même le plus talentueux des magiciens ou le plus grand vodouisant n'aurait jamais réussi", se gaussait lundi le quotidien progouvernemental l'Union dans son édito.

Représentant 60% du PIB (hors hydrocarbures), le secteur forestier est l'un des piliers historiques de l'économie du Gabon, un pays recouvert à près de 80% par la forêt.

Fin mars, le rapport d'une ONG britannique avait dénoncé les pratiques illégales d'un groupe chinois à l'origine d'un vaste trafic d'exploitation de bois au Gabon et au Congo, accusant notamment plusieurs personnalités politiques et agents de l'administration d'être impliqués.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 2.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2019

Le prix de l'opération est payable à la date de réalisation définitive...

Publié le 24/05/2019

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 24/05/2019

En vue de l'Assemblée générale...

Publié le 24/05/2019

Le paiement du dividende ayant fait l'objet de l'option de paiement en numéraire représente un montant total de 55,2 ME. Il sera effectué le 28 mai 2019...

Publié le 24/05/2019

Retour d'Assemblée générale...