5 317.35 PTS
-0.03 %
5 318.50
+0.11 %
SBF 120 PTS
4 238.46
+0.08 %
DAX PTS
12 992.34
-0.01 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 261.76
-0.60 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Volkswagen un peu plus confiant pour 2017 malgré le dieselgate

| AFP | 72 | Aucun vote sur cette news
Le géant automobile allemand Volkswagen un peu plus optimiste pour 2017, malgré le dieselgate
Le géant automobile allemand Volkswagen un peu plus optimiste pour 2017, malgré le dieselgate ( RONNY HARTMANN / AFP/Archives )

Le géant automobile allemand Volkswagen a enregistré un bénéfice net au troisième trimestre divisé par deux sur un an, en raison de nouvelles provisions liées au scandale du diesel, tout en se montrant légèrement plus optimiste pour 2017.

De juillet à septembre, le groupe aux douze marques (VW, Seat, Audi, etc.) a dégagé un bénéfice net part du groupe de 1,06 milliard d'euros, en chute de 53% par rapport au troisième trimestre 2016, selon les résultats financiers publiés vendredi.

Fin septembre, le champion européen des ventes automobiles avait prévenu que le troisième trimestre serait affecté par une charge exceptionnelle de 2,5 milliards d'euros due au rappel plus compliqué que prévu de ses moteurs diesel truqués 2 litres aux États-Unis.

Cette charge atteint en réalité près de 2,6 milliards d'euros, d'après les chiffres publiés vendredi. Cela porte à 25,2 milliards d'euros l'ensemble des provisions que Volkswagen a dû passer dans ses comptes au titre du "dieselgate" depuis fin 2015.

Tirées par des livraisons en hausse de plus de 6% au troisième trimestre, les recettes ont grimpé de 5,8%, à 55 milliards d'euros, légèrement moins qu'escompté par les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset (57 milliards d'euros).

La performance du groupe de janvier à septembre "est très impressionnante et confirme la confiance des clients dans nos marques et leurs produits partout dans le monde", s'est félicité le patron du groupe, Matthias Müller, cité dans un communiqué.

Confiant, le groupe de Wolfsburg (nord de l'Allemagne) a légèrement revu à la hausse ses ambitions annuelles. Il vise toujours une progression de son chiffre d'affaires "de plus de 4%" et table sur des livraisons aux clients "modérément" supérieures à celles recensées en 2016 (10,3 millions).

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2017

CAC 40 (SC10S) : reprise faible Le Cac 40 a entamé une consolidation le 15 novembre. Celle-ci reste très faible. L’indice n’a pas réussi à réintégrer son ancien support…

Publié le 20/11/2017

Portzamparc passe positif

Publié le 20/11/2017

Collaboration entre Dice, Motive Studios et Criterion...

Publié le 20/11/2017

L'analyste pense que le scénario le plus favorable se matérialise...

Publié le 20/11/2017

14,80 euros dans le viseur

CONTENUS SPONSORISÉS