5 362.88 PTS
+0.21 %
5 368.00
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 284.43
+0.16 %
DAX PTS
13 003.70
+0.09 %
Dowjones PTS
22 956.96
+0.37 %
6 114.53
+0.36 %
Nikkei PTS
21 255.56
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Volkswagen et les répercussions du scandale des moteurs truqués

| AFP | 183 | Aucun vote sur cette news
Le logo de Volkswagen à Wolfsburg en Allemagne, 26 juillet 2016
Le logo de Volkswagen à Wolfsburg en Allemagne, 26 juillet 2016 ( Philipp von Ditfurth / dpa/AFP/Archives )

La tricherie de Volkswagen sur des millions de moteurs diesel a des répercussions depuis deux ans sur l'ensemble de l'industrie automobile mondiale.

Outre qu'elle coûte très cher au constructeur allemand, elle accélère la défiance des usagers et des pouvoirs publics à l'égard de ce type de carburant. Retour sur les origines et les retombées du "dieselgate" planétaire.

- D'où est venu le scandale? -

Le 18 septembre 2015, l'agence environnementale américaine (EPA) accuse le constructeur d'avoir enfreint des réglementations anti-pollution à l'aide d'un logiciel truqueur installé sur des centaines de milliers de véhicules diesel fabriqués à partir de 2009. Très vite, le "dieselgate" prend de l'ampleur: Volkswagen reconnaît avoir équipé de ce logiciel 11 millions de véhicules dans le monde, dont 8,5 millions en Europe.

Le logiciel incriminé enclenchait un mécanisme interne de limitation des gaz polluants pendant les contrôles anti-pollution.

- Comment a réagi Volkswagen? -

Le patron de l'époque Martin Winterkorn a dû démissionner. Il est remplacé par Matthias Müller, alors patron de Porsche.

M. Müller a fait acte de contrition et engagé un vaste rappel, toujours en cours, des véhicules. Il a présenté une nouvelle stratégie axée sur le développement de l'électrique.

Le groupe plaide coupable de fraude aux Etats-Unis et accepte de payer plus de 22 milliards de dollars au total pour contenter autorités, clients et concessionnaires dans le pays.

- Les conséquences pour Volkswagen? -

En 2015, le groupe essuie une perte historique de 1,6 milliard d'euros en raison de l'argent mis de côté pour affronter les poursuites judiciaires dans le monde. Dès 2016, il réussit toutefois à revenir dans le vert.

Volkswagen a déjà soldé le gros des litiges aux Etats-Unis, mais n'en a pas fini avec les ennuis judiciaires. Des investisseurs lui réclament par exemple des milliards d'euros, accusant le groupe d'avoir communiqué trop tardivement sur la tricherie.

Du côté des ventes, Volkswagen a souffert en 2015, mais s'est rapidement remis en selle, aidé par la demande chinoise et européenne alors que la désaffection des clients américains perdure.

La marque a annoncé en novembre la suppression de 30.000 postes.

En parallèle, la justice de plusieurs pays poursuit ses enquêtes contre cadres et dirigeants du groupe.

- Les conséquences pour les clients? -

Aux Etats-Unis, où les normes anti-pollution sont plus strictes, le groupe a accepté de débourser plus de 16 milliards de dollars pour réparer ou racheter près de 600.000 voitures incriminées, et de verser à leurs propriétaires des indemnités.

En Europe, Volkswagen n'entend pour l'heure pas dédommager ses clients car la situation et la législation sont selon lui différentes.

Le gros des rappels concerne l'Europe, avec plus de 2 millions en Allemagne et environ 900.000 en France.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 11/01/2017

Affaibli par le scandale des moteurs diesel truqués, Volkswagen a reconnu qu'il allait devoir passer de nouvelles provisions dans ses comptes de 2016 ( PAUL J. RICHARDS / AFP/Archives )Si…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2017

Le volet défensif de Bluelinea a été accéléré à partir de l'été avec la reconfiguration des effectifs. Le management reste confiant sur le développement de la société...

Publié le 16/10/2017

Cette opération s'inscrit dans le cadre du contrat d'émission d'OCABSA signé entre Neolife et Bracknor Fund en 2016...

Publié le 16/10/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 16/10/2017

Pendant la 4e Fenêtre de Cessibilité, ouverte du 8 août 2017 au 6 octobre 2017 (inclus), aucun BSA n'a fait l'objet d'ordres d'achat...

Publié le 16/10/2017

Assystem Technologies et ESI comptent offrir de nouvelles solutions s'adressant à l'Usine du Futur....

CONTENUS SPONSORISÉS