En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 852.86 PTS
+1.22 %
4 855.00
+1.26 %
SBF 120 PTS
3 869.77
+1.25 %
DAX PTS
11 025.23
+0.98 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.00 %
1.139
+0.08 %

Voitures en feu: Séoul inflige 10 millions de dollars d'amende à BMW

| AFP | 394 | Aucun vote sur cette news
Des pièces de BMW brûlées exposées sur une table lors d'une conférence de presse sur les conclusions d'une enquête de cinq mois sur des moteurs défectueux du constructeur allemand, le 24 décembre 2018 à Séoul, en Corée du Sud
Des pièces de BMW brûlées exposées sur une table lors d'une conférence de presse sur les conclusions d'une enquête de cinq mois sur des moteurs défectueux du constructeur allemand, le 24 décembre 2018 à Séoul, en Corée du Sud ( Jung Yeon-je / AFP )

La Corée du Sud a annoncé lundi qu'elle infligerait des amendes de près de 10 millions de dollars au constructeur allemand BMW, accusé de traîner les pieds dans le rappel de véhicules dotés de moteurs défectueux après une série d'incendies.

Des images de BMW en feu ont fait la une en Corée du Sud cet été, la presse locale faisant état de plus de 40 cas. Des parkings refusent d'accueillir les voitures du constructeur allemand de peur qu'elles ne prennent feu.

BMW a rappelé plus de 170.000 véhicules en Corée du Sud en raison d'un problème dans le circuit de refroidissement des gaz d'échappement, résultant dans certains cas dans des incendies de moteur.

Le constructeur avait annoncé en août le rappel de 480.000 véhicules Europe et certains pays asiatiques, dont la Corée du Sud, avant d'élargir deux mois plus tard ce rappel à un million de voitures supplémentaires.

"BMW a annoncé précédemment qu'il n'avait eut connaissance du lien entre le circuit de refroidissement défectueux et les incendies que le 20 juillet", a dit le ministère sud-coréen des Transports dans un communiqué.

Des pièces de BMW brûlées exposées sur une table lors d'une conférence de presse sur les conclusions d'une enquête de cinq mois sur des moteurs défectueux du constructeur allemand, le 24 décembre 2018 à Séoul, en Corée du Sud
Des pièces de BMW brûlées exposées sur une table lors d'une conférence de presse sur les conclusions d'une enquête de cinq mois sur des moteurs défectueux du constructeur allemand, le 24 décembre 2018 à Séoul, en Corée du Sud ( Jung Yeon-je / AFP )

"Mais nous découvrons que le siège allemand de BMW avait déjà constitué en octobre 2015 une équipe spéciale chargée de remédier au problème de circuit de refroidissement".

Le ministère, qui annonce ainsi les conclusions de cinq mois d'enquête menée conjointement avec des experts privés, accuse également le constructeur d'avoir mentionné le problème dans des documents internes depuis 2017.

Le ministère va donc infliger à BMW une amende de 11,2 milliards de wons (9,9 millions de dollars) et va demander au parquet d'enquêter sur ses accusations selon lesquelles l'allemand a reconnu le problème avec retard et traîné à rappeler les véhicules.

En Corée du Sud, six voitures importées sur 10 le sont d'Allemagne. BMW a vendu près de 39.000 véhicules au premier semestre, d'après l'Association automobile coréenne des importateurs et distributeurs.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Après le report aux Etats-Unis...

Publié le 18/01/2019

Nissan et Mitsubishi ont déclaré vendredi que Carlos Ghosn, leur ancien président, avait indûment reçu une rémunération avoisinant les 8 millions d'euros via leur filiale commune aux Pays-Bas…

Publié le 18/01/2019

Le groupe Renault vient de faire part de ventes en hausse de 3,2 % à 3,88 millions de véhicules pour son exercice 2018. Cela permet au groupe au losange de dépasser de justesse son concurrent…

Publié le 18/01/2019

  Boulogne, le 18 janvier 2019   Communiqué de mise à disposition - Ventes de décembre 2018     Renault annonce la mise à…

Publié le 18/01/2019

Le chiffre d'affaires de PCAS s'est établi à 206,7 millions d'euros au 31 décembre 2018, en retrait de 5,3% (-4,6% à taux de change constant). L'activité de Synthèse Pharmaceutique en Santé…