5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Voitures autonomes: Toyota, Intel et autres forment un consortium

| AFP | 505 | Aucun vote sur cette news
Présentation d'une Toyota Lexus GS450h à Tokyo, le 6 octobre 2015
Le géant de l'automobile japonais annonce la formation d'un consortium avec plusieurs groupes pour favoriser l'essor des voitures autonomes
Présentation d'une Toyota Lexus GS450h à Tokyo, le 6 octobre 2015 Le géant de l'automobile japonais annonce la formation d'un consortium avec plusieurs groupes pour favoriser l'essor des voitures autonomes ( YOSHIKAZU TSUNO / AFP/Archives )

Le géant de l'automobile japonais Toyota a annoncé jeudi la formation d'un consortium avec plusieurs groupes, dont son compatriote NTT Docomo, le suédois Ericsson ou encore l'américain Intel, pour doper les capacités informatiques existantes en vue de l'essor des voitures autonomes.

"L'objectif est de développer une infrastructure afin que les véhicules connectés puissent utiliser de nouveaux services tels que la conduite intelligente, la création de plans avec des données en temps réel et l'assistance à la conduite, le tout basé sur des services en ligne (cloud computing)", explique Toyota dans un communiqué.

Le volume de données échangées entre les automobiles et ces serveurs distants est amené à exploser: "il devrait atteindre 10 exaoctets par mois aux alentours de 2025, soit 10.000 fois plus qu'actuellement", souligne le constructeur.

D'où la nécessité de développer "de nouvelles architectures de réseaux et informatiques", d'augmenter les capacités actuelles pour supporter ce flot massif d'informations.

Toyota, qui s'inquiète de la concurrence des groupes de la Silicon Valley, met les bouchées doubles dans les investissements technologiques: il a ainsi lancé l'an dernier aux Etats-Unis le Toyota Research Institute (TRI) pour explorer les champs de l'intelligence artificielle et de la robotique.

Il est aussi en quête de talents: il mène actuellement une grande campagne de recrutement dans des quartiers où sont regroupées des compagnies du secteur (Toshiba, NEC, Fujitsu...), pour tenter d'attirer leurs ingénieurs high-tech.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

La procédure de désintéressement s'est close le 14 décembre

Publié le 15/12/2017

Avec la nomination de Marie-Christine Levet le Conseil d'administration de SoLocal Group "marque la volonté d'accélérer le développement de SoLocal Group sur le digital"...

Publié le 15/12/2017

Le Conseil d'administration de Fnac Darty est présidé par Jacques Veyrat...

Publié le 15/12/2017

Fondée en 1961, Lonsdale est un acteur emblématique du monde du branding et du design...

CONTENUS SPONSORISÉS