5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
-
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Visé par des enquêtes, le gouvernement exige d'Airbus "la transparence"

| AFP | 160 | Aucun vote sur cette news
Le nouvel Airbus A330neo après son atterrissage le 19 octobre 2017, à l'aéroport de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne)
Le nouvel Airbus A330neo après son atterrissage le 19 octobre 2017, à l'aéroport de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne) ( PASCAL PAVANI / AFP/Archives )

Le gouvernement français demande à Airbus, visé par plusieurs enquêtes sur des irrégularités dans des transactions, de faire preuve de "transparence" après la révélation d'un nouveau front aux Etats-Unis, a indiqué jeudi son porte-parole Christophe Castaner.

"Dès lors qu'une justice ou des justices sont saisies, la demande du gouvernement français est celle de la transparence, s’il y a un doute, il faut lever le doute", a répondu M. Castaner interrogé par des journalistes sur le nouveau front qui s'est ouvert pour Airbus aux Etats-Unis sur le plan des affaires.

"Dans toute entreprise où la France est actionnaire, c'est une exigence de principe et personne ne doit déroger à cela", a-t-il ajouté. L'Etat français détient 11,1% du capital d'Airbus.

Le groupe a annoncé mardi avoir découvert "certaines inexactitudes dans les déclarations faites au Département d’Etat américain" au titre de la réglementation américaine sur la commercialisation d’armes (Itar) et la déclaration des agents et de commissions relatives aux transactions.

Cette nouvelle affaire intervient alors que l'avionneur européen est déjà visé par des enquêtes sur des irrégularités sur des transactions en Grande-Bretagne, en France, en Autriche et en Allemagne.

Airbus avait lui même dénoncé des irrégularités sur des transactions en 2016 auprès des autorités judiciaires britanniques et françaises pour mettre le groupe à l'abri d'éventuelles poursuites, notamment américaines, grâce aux dispositions contenues dans les lois britannique (UK Bribery Act) et française (loi Sapin II). Une telle procédure permet aussi d'espérer une réduction du montant de l'amende, selon un expert.

Le constructeur est visé par deux autres enquêtes en Autriche et en Allemagne autour de la vente d'avions de combat de type Eurofighter à Vienne.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS