En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 885.13 PTS
-
4 909.50
-
SBF 120 PTS
3 864.55
-
DAX PTS
12 591.68
-
Dow Jones PTS
27 386.98
+0.68 %
11 267.08
-
1.183
-0.4 %

Virus: l'économie mondiale durement frappée, lourd bilan au Mexique

| AFP | 309 | 5 par 3 internautes
Un employé en équipement de protection désinfecte un autobus de transport en commun le 30 juillet 2020 à Mexico
Un employé en équipement de protection désinfecte un autobus de transport en commun le 30 juillet 2020 à Mexico ( PEDRO PARDO / AFP )

L'économie mondiale est désormais frappée de plein fouet par le coronavirus, avec des Etats-Unis officiellement en récession, et les bilans continuent de croître notamment en Amérique latine, où le Mexique a dépassé le Royaume-Uni en nombre de décès.

Un nouveau cap a été franchi jeudi lorsque le nombre des contaminations dans le monde a dépassé les 17 millions, dont plus de 660.000 mortelles, depuis l'apparition du virus en Chine en décembre.

En atteignant la barre des 46.000 morts, le Mexique est devenu le troisième pays au monde en termes de décès liés au coronavirus, selon un bilan établi par l'AFP sur la base de données officielles.

Le Mexique devance ainsi de peu le Royaume-Uni. Les deux premiers pays les plus lourdement touchés par le Covid-19 restent les Etats-Unis, avec 151.826 morts, et le Brésil, avec 91.263 morts.

Devant une remontée du nombre des contaminations signalée dans plusieurs pays, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé un appel à la prudence, exhortant en particulier les jeunes à respecter les mesures de protection.

"Pas invincibles"

"Il semble que les rebonds de cas dans certains pays soient en partie dus à des jeunes qui baissent la garde pendant l'été dans l'hémisphère nord", a déclaré jeudi Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'OMS. Les jeunes "ne sont pas invincibles", a-t-il souligné.

Le Covid-19 par pays
Le Covid-19 par pays ( Romain ALLIMANT / AFP )

L'OMS a en outre déclaré dans ses recommandations actualisées que les déplacements internationaux devraient prioritairement concerner les urgences humanitaires, les personnels indispensables et les rapatriements.

"L'OMS recommande que la priorité soit donnée aux voyages essentiels d'urgence", a déclaré l'organisation. "Les voyageurs malades et les personnes à risque, dont les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques, doivent reporter ou éviter de voyager depuis et vers des zones de transmission" du virus, a ajouté l'OMS.

Selon une étude américaine publiée jeudi, les très jeunes enfants pourraient être extrêmement contagieux. Le taux de matériel génétique du coronavirus détecté dans le nez d'enfants de moins de cinq ans est 10 à 100 fois plus élevé que celui trouvé chez des enfants plus âgés et des adultes, indique cette étude parue dans la revue médicale JAMA Pediatrics.

Une chute historique

Aux Etats-Unis, le confinement au printemps a entraîné une chute historique du produit intérieur brut au deuxième trimestre, de 32,9% en rythme annualisé. Par rapport au deuxième trimestre 2019, la baisse est de 9,5%.

Avec cette deuxième chute trimestrielle consécutive, la première économie du monde est officiellement entrée en récession. Au premier trimestre, le PIB américain avait reculé de 5%.

L'Allemagne, le moteur économique de l'Europe, a elle aussi annoncé jeudi un "plongeon historique" de 10,1%, de son PIB au deuxième trimestre.

L'Allemagne connaît ainsi sa pire récession depuis l'après-guerre: la contraction de son PIB est bien supérieure à celle de 4,9% qu'elle a connue au plus fort de la crise financière de 2009.

Devantures de boutiques où sont affichées de fortes baisses de prix à Gelsenkirchen (ouest), le 30 juillet 2020
Devantures de boutiques où sont affichées de fortes baisses de prix à Gelsenkirchen (ouest), le 30 juillet 2020 ( Ina FASSBENDER / AFP )

Les experts s'attendent cependant à un net rebond: en plus des mesures de soutien nationales, Berlin compte profiter du plan de relance européen de 750 milliards d'euros, décidé par les 27 à Bruxelles mi-juillet.

D'avril à juin, le PIB a également fortement chuté en Belgique, de 12,2%, en Autriche, de 10,7%, et au Mexique, de 17,3%.

Compagnies pétrolières, avionneurs, constructeurs automobiles paient un lourd tribut à la crise, avec des pertes abyssales au deuxième trimestre: de 8,4 milliards de dollars pour Total et de 18,1 milliards de dollars pour l'anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, tandis qu'Airbus a accusé une perte nette de 1,9 milliard d'euros au premier semestre.

Compagnies aériennes menacées

Le secteur du transport aérien mondial est lui aussi ravagé. De nombreuses compagnies aériennes d'Amérique latine fermeront si les vols suspendus en raison de la pandémie de coronavirus ne reprennent pas rapidement, a averti jeudi Peter Cerda, vice-président pour les Amériques de l'Association internationale du transport aérien (IATA).

Un employé d'Air France désinfecte un appareil de la compagnie aérienne le 12 mai 2020 à l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle près de Paris
Un employé d'Air France désinfecte un appareil de la compagnie aérienne le 12 mai 2020 à l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle près de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le groupe aérien Air France-KLM a annoncé avoir enregistré une perte nette de 2,6 milliards d'euros au deuxième trimestre, après des niveaux d'activité quasiment nuls en avril et en mai.

Les Etats-Unis ont enregistré jeudi près de 1.400 morts supplémentaires en une journée, soit environ un décès toutes les minutes, et plus de 72.000 nouveaux cas.

Au Brésil, près de 60.000 nouvelles contaminations en une journée ont également été enregistrées. Michelle Bolsonaro, l'épouse du président brésilien Jair Bolsonaro, a été testée positive au Covid-19, a déclaré jeudi la présidence, quelques jours après que son mari a dit être rétabli.

Le sport impacté

Le sport mondial continue d'être lui aussi lourdement impacté par la pandémie.

En tennis, le tournoi ATP et WTA de Rome, habituellement organisé début mai et repoussé au mois de septembre à cause de la pandémie de coronavirus, se déroulera à huis clos, a annoncé la presse italienne.

Le pilote mexicain Sergio Perez de l'écurie de Formule 1 Racing Point le 20 février 2020 pendant les essais du Grand Prix d'Espagne
Le pilote mexicain Sergio Perez de l'écurie de Formule 1 Racing Point le 20 février 2020 pendant les essais du Grand Prix d'Espagne ( LLUIS GENE / AFP/Archives )

La Formule 1, elle, est confrontée à son premier cas de pilote positif au coronavirus, alors que doit se disputer dimanche le quatrième Grand Prix de la saison à Silverstone, en Grande-Bretagne. Le Mexicain Sergio Perez (Racing Point) a été testé positif et ne pourra donc pas participer ni aux essais vendredi, ni aux qualifications samedi, ni à la course dimanche.

Aux Etats-Unis, la saison de la NBA a repris jeudi après quatre mois et demi d'interruption dus à la pandémie. Joueurs, entraîneurs et arbitres ont marqué cette reprise en mettant un genou à terre pour protester contre les injustices raciales.

burx-plh/ybl

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/08/2020

Une erreur s'est glissée dans notre dépêche précédente à propos d'Altarea, qui ne s'appelle plus Altarea Cogedim.Altarea a généré au premier semestre un résultat net récurrent de 118,2…

Publié le 06/08/2020

Tessi, acteur international des Business Process Services, a réalisé au cours du premier semestre2020 un chiffre d’affaires de 230,4 millions d'euros, en croissance de 0,6%. Les acquisitions…

Publié le 06/08/2020

Altarea Cogedim a généré au premier semestre un résultat net récurrent de 118,2 millions d’euros, en hausse 7,2%. Il représente 7,05 euros par action (+2,6%). Le chiffre d’affaires a…

Publié le 06/08/2020

Derichebourg, via sa filiale Derichebourg Expansion, a réalisé ce jour la cession au groupe Saur de 51 % du capital de la société Derichebourg Aqua, qui détient la société Derichebourg Aqua…

Publié le 06/08/2020

Au 31 juillet, les commandes brutes d'Airbus pour 2020 s'élevaient à 369 appareils, avec des commandes nettes, après annulations, de 302 appareils. La compagnie a enregistré quatre nouvelles…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne