En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 125.88 PTS
-0.37 %
5 133.50
-0.20 %
SBF 120 PTS
4 115.84
-0.19 %
DAX PTS
11 639.34
-0.65 %
Dowjones PTS
25 565.61
-0.55 %
7 202.12
-1.05 %
1.149
-0.09 %

Vins: retour d'un classement pour les crus bourgeois du Médoc

| AFP | 334 | Aucun vote sur cette news
Il y a huit appellations des vins rouges du Médoc : Médoc, Haut-Médoc, Listrac, Moulis, Margaux, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe
Il y a huit appellations des vins rouges du Médoc : Médoc, Haut-Médoc, Listrac, Moulis, Margaux, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe ( GEORGES GOBET / AFP/Archives )

Des recours en justice avaient eu raison du classement des crus bourgeois du Médoc : à partir de 2020, un nouveau classement quinquennal, dont les critères ont été validés début janvier par les autorités, entrera en vigueur pour les bouteilles médocaines.

Il s'agit d'un "retour aux sources pour les crus bourgeois du Médoc habitués depuis des siècles à être classés selon une hiérarchie de mérite", se félicite dans un communiqué l'Alliance des Crus bourgeois du Médoc.

Jusqu'en 2007, trois niveaux figuraient sur les étiquettes des bouteilles médocaines : Cru Bourgeois, Cru Bourgeois Supérieur et Cru Bourgeois Exceptionnel, selon un classement prévu pour être révisé tous les dix ans.

Mais en février 2007, l'annulation par la justice administrative de la réactualisation du classement de 2003, suite à la contestation de plusieurs déclassés, avait plongé les viticulteurs médocains dans le désarroi et forcé la profession à mettre en place une nouvelle procédure de reconnaissance.

Pour éviter toute nouvelle contestation, les viticulteurs avaient décidé de s'en remettre au contrôle de l'organisme Bureau Veritas et depuis 2010, seule la mention "Cru bourgeois" était attribuée annuellement à partir d'un seul millésime.

Selon un arrêté publié au Journal officiel le 4 janvier, les trois mentions pourront à nouveau figurer sur les étiquettes à partir de 2020 selon un classement revu tous les cinq ans.

Plusieurs critères de notation ont été établis, parmi lesquels figurent : la qualité du vin mesurée lors d'une dégustation à l'aveugle sur plusieurs millésimes, le respect de l'environnement, un engagement vis-à-vis des consommateurs, ainsi que la traçabilité et l'authentification de chaque bouteille.

La profession s'est par ailleurs engagée à assurer "l'indépendance et l'impartialité des jurys et dégustateurs, encadrés par un organisme de vérification" et à mettre en oeuvre des "contrôles perdurant pendant toute la durée du classement".

"En 2010, nous avions sauvé la mention +Cru bourgeois+. Aujourd'hui, après cinq ans de travail, c'est un challenge de relancer quelque chose qui peut recréer de l'émulation au sein de la famille des crus bourgeois", s'est félicitée auprès de l'AFP Frédérique Dutheillet de Lamothe, directrice de l'Alliance des crus bourgeois du Médoc.

Comme précédemment, pourront prétendre à ce nouveau classement les vins rouges des huit appellations du Médoc : Médoc, Haut-Médoc, Listrac, Moulis, Margaux, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

Casino se reprend après avoir été malmené depuis la mi-journée, suite à des informations circulant dans la presse : Rallye, la maison mère du groupe aurait manipulé les comptes. C’est en…

Publié le 18/10/2018

L’Observatoire français des conjonctures économiques a réduit ses prévisions de croissance de 0,3 point pour 2018 et 2019 pour la France en raison des résultats décevants affichés au premier…

Publié le 18/10/2018

Par courrier reçu le 18 octobre 2018 par l'AMF, la société FIL Limited (Pembroke, Iles des Bermudes) a déclaré à l'Autorité française des marchés...

Publié le 18/10/2018

Casino remonte la pente après avoir décroché un peu plus tôt en séance suite à une information révélée par 'Challenges'...

Publié le 18/10/2018

Les valeurs bancaires sous-performent les marchés en Europe, plombées par les établissements espagnols qui décrochent fortement suite à une décision...