En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.01 PTS
-
5 308.00
-
SBF 120 PTS
4 269.71
-
DAX PTS
12 511.91
-1.44 %
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
-0.87 %
Nikkei PTS
22 482.37
-0.93 %

Vietnam: ouverture d'un immense procès de banquiers

| AFP | 378 | Aucun vote sur cette news
L'ex-président d'Ocean Bank, Ha Van Tham, au tribunal du peuple à Hanoï, le 28 août 2017
L'ex-président d'Ocean Bank, Ha Van Tham, au tribunal du peuple à Hanoï, le 28 août 2017 ( VIETNAM NEWS AGENCY / Vietnam News Agency/AFP )

Un ancien magnat de la banque et 50 autres banquiers et hommes d'affaires sont jugés depuis lundi au Vietnam dans un immense dossier de fraude de plusieurs millions de dollars.

Les autorités vietnamiennes ont entamé ces dernières années une profonde réforme du système bancaire pour tenter d'assainir ce secteur, plombé par les dettes toxiques.

L'ex-président d'Ocean Bank, Ha Van Tham, est accusé d'avoir accordé illégalement des prêts d'une valeur de 23 millions de dollars (19,28 millions d'euros) en 2012, ce qui a provoqué la chute de l'établissement privé.

Le procès qui doit durer une vingtaine de jours verra défiler 50 avocats et plus de 700 témoins. Certains accusés risquent jusqu'à la peine de mort, d'après l'acte d'accusation.

Ocean Group, qui comprend des filiales immobilières et hôtelières, a connu une ascension fulgurante durant ses premières années, à partir de 2007, et était évalué à 500 millions de dollars en 2013 sous la direction de Tham.

Mais après l'arrestation de son patron en 2014, la plupart des succursales bancaires ont été fermées et le groupe a été repris par la banque centrale.

Ocean Group est toujours actif dans l'immobilier et les hôtels et services et a été évalué à environ 3,5 millions de dollars en 2016, selon son site web.

Depuis que les autorités vietnamiennes ont entamé une profonde réforme du système bancaire, de nombreuses arrestations, parfois très médiatisées, de riches hommes d'affaires et de cadres ont eu lieu.

En juillet 2015, l'ex-président du groupe d'Etat PetroVietnam, Nguyen Xuan Son, avait été arrêté après que son entreprise avait enregistré des pertes s'étant élevées à 38 millions de dollars auprès d'Ocean Bank.

Le Vietnam a depuis plusieurs années une des croissances les plus fortes en Asie du sud-est mais le secteur bancaire est une de ses principales faiblesses.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Les coûts de développement devraient avoisiner les 12,6 ME...

Publié le 21/06/2018

Précisions...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Gévelot...

Publié le 21/06/2018

L'innovation, dans l'ADN d'Essilor depuis son origine, est partie intégrante de la mission du Groupe, "améliorer la vision pour améliorer la vie"...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Riber...