En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-
5 387.00
-0.17 %
SBF 120 PTS
4 320.54
+0.00 %
DAX PTS
12 561.42
-
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.173
+0.08 %

Porté par les Etats-Unis, Vallourec signe un semestre en progression

| AFP | 369 | Aucun vote sur cette news
Logo Vallourec le 12 mai 2017 à Paris
Logo Vallourec le 12 mai 2017 à Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le groupe français Vallourec, spécialiste des tubes sans soudure, a réduit sa perte nette au premier semestre et a relevé son objectif annuel d'amélioration de son excédent brut d'exploitation, porté par la reprise du secteur Pétrole et Gaz aux Etats-Unis.

Le chiffre d'affaires a atteint 1,7 milliard d'euros sur les six premiers mois, en hausse de près de 20%, soutenu par la croissance des volumes et des hausses de prix aux Etats-Unis et par son programme de réorganisation, a indiqué le groupe dans un communiqué.

La perte nette du semestre s'établit à 254 millions d'euros, contre 415 millions un an auparavant.

Quant au résultat brut d'exploitation du semestre, il ressort en perte de 18 millions d'euros, alors qu'il y a un an, cet indicateur était en négatif de plus de 100 millions.

Sur le seul deuxième trimestre, l'Ebitda est même passé dans le vert avec un petit excédent de 3 millions d'euros, supérieur au consensus de Bloomberg qui tablait sur une perte de 41 millions. Les ventes du trimestre écoulé sont aussi au-dessus de ce consensus.

Le président du directoire Philippe Crouzet, cité dans le communiqué, a salué "l'amélioration de la performance du groupe" et un résultat d'exploitation "meilleur qu'anticipé".

La demande croissante aux Etats-Unis dans le secteur Pétrole et Gaz a permis au groupe de relever ses prix. Le groupe a aussi bénéficié d'un bon niveau de livraisons au Brésil dans les équipements pour le pétrole offshore en début d'année.

Compte tenu de l'activité aux Etats-Unis, les usines américaines du groupe tournent à pleine capacité, a indiqué le directeur financier Olivier Mallet lors d'une conférence téléphonique.

Dans ce contexte, Vallourec a relevé son objectif d'amélioration d'Ebitda pour l'année 2017, visant désormais entre +125 et +175 millions d'euros (contre le haut d'une fourchette située entre 50 à 100 millions auparavant).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Atos a dévoilé hier soir son projet d'acquisition de Syntel pour 3,4 milliards de dollars, soit 41 dollars par action, entièrement payables en numéraire. Ce prix représente une prime d'environ…

Publié le 23/07/2018

Le salon de Farnborough a fermé ses portés mais Airbus continue à engranger des contrats...