5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Valeo accélère ses profits et confirme ses objectifs

| AFP | 182 | Aucun vote sur cette news
L'équipementier automobile français Valeo a enregistré un bond de 20% de son bénéfice net au premier semestre à 506 millions d'euros
L'équipementier automobile français Valeo a enregistré un bond de 20% de son bénéfice net au premier semestre à 506 millions d'euros ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

L'équipementier automobile français Valeo a enregistré un bond de 20% de son bénéfice net au premier semestre à 506 millions d'euros, en partie grâce à des ventes en forte hausse en Asie, et confirmé ses objectifs financiers pour 2017.

Après avoir commencé l'année pied au plancher, Valeo poursuit sur sa bonne lancée. La hausse des ventes au deuxième trimestre (+12%) n'est certes pas aussi fulgurante qu'au premier (+22%), mais l'équipementier a tout de même réalisé sur l'ensemble du semestre un chiffre d'affaires de 9,46 milliards d'euros, en hausse de 16%.

Cette croissance a été amplifiée par des effets de change positifs et les récentes acquisitions du groupe en Allemagne (Peiker, Spheros) et au Japon (Ichikoh). A devises et périmètre constants, l'activité aurait augmenté de 9%.

Dans son activité principale, la "première monte" destinée aux véhicules neufs, Valeo a enregistré une forte hausse de ses ventes en Asie (+33%), à la fois grâce à "des gains de parts de marché" en Chine et à l'acquisition d'Ichikoh, qui a compensé des difficultés en Corée du Sud liées, selon le groupe, au "contexte géopolitique" entre Séoul et Pékin.

Les recettes de la "première monte" ont augmenté à un rythme moins soutenu en Europe (+8%) et en Amérique du Nord (+12%), de sorte que la part de l'Asie dans cette activité s'est accrue de 4 points à 29%, principalement au détriment de l'Europe de l'Ouest (-3 points à 32%).

Ce glissement géographique est encore plus avancé dans les prises de commandes: sur un total de 14,9 milliards d'euros au premier semestre, 41% sont localisés en Asie, 36% en Europe et 20% en Amérique du Nord.

Ces chiffres ne tiennent toutefois pas compte des 3 milliards d'euros de commandes de la coentreprise Valeo Siemens eAutomotive créée fin 2016 pour fournir des composants de voitures électriques et hybrides.

- des marges quasi stables -

L'équipementier met par ailleurs en avant le maintien de sa rentabilité, à commencer par sa marge brute, en légère progression à 18,6% du chiffre d'affaires (+0,3 point), soit 1,76 milliard d'euros, en dépit de "l'impact de l'intégration d'Ichikoh"

Le groupe français avait déboursé 78 millions d'euros en début d'année pour prendre le contrôle du fabricant japonais de systèmes d'éclairage pour voitures.

Le coût de l'opération a cependant pesé sur l'excédent brut d'exploitation (Ebitda), en repli à 12,8% des ventes (-0,1 point), et sur la marge opérationnelle, stable à 8% du chiffre d'affaires.

Ce rachat a aussi contribué au doublement de la dette nette de Valeo, passée en six mois de 537 millions à 1,18 milliard d'euros.

Pas de quoi inquiéter le groupe, qui maintient ses objectifs pour l'année en cours, à savoir une croissance de son chiffre d'affaires "supérieure de plus de 5 points à celle du marché" et une "légère hausse" de sa marge opérationnelle.

Pour y parvenir, Valeo compte notamment sur le rachat de l'allemand FTE, engagé depuis plus d'un an et toujours en attente d'une autorisation de la Commission européenne. Afin de lever les "doutes" de Bruxelles, le groupe français a annoncé la semaine dernière qu'il comptait céder certaines de ses activités à l'italien Raïcam.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS