En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.54 PTS
+0.24 %
5 441.00
+0.59 %
SBF 120 PTS
4 340.58
+0.16 %
DAX PTS
12 661.54
+0.80 %
Dowjones PTS
25 153.74
+0.36 %
7 414.35
+0.77 %
Nikkei PTS
22 697.36
-

Usine Toray à Lacq: 200 salariés en grève après le licenciement d'un collègue

| AFP | 369 | Aucun vote sur cette news
L'usine du groupe chimique japonais Toray, à Lacq (Pyrénées-Atlantique), le jour de son inauguration, le 26 septembre 2014
L'usine du groupe chimique japonais Toray, à Lacq (Pyrénées-Atlantique), le jour de son inauguration, le 26 septembre 2014 ( GAIZKA IROZ / AFP/Archives )

Environ 200 salariés, sur un effectif total de 430, du groupe chimique japonais Toray Carbon Fibers Europe (CFE) sur le bassin de Lacq (Pyrénées-Atlantiques), sont en grève depuis le 11 juillet après le licenciement jugé "injuste" d'un salarié, a-t-on appris samedi auprès de la CGT.

"Un salarié a été licencié le 10 juillet pour +insubordination+", a indiqué à l'AFP Timothée Esprit, secrétaire général du syndicat CGT Toray CFE. "Sa supérieure (hiérarchique) lui a reproché de ne pas porter de casque alors qu'il travaillait sur son ordinateur dans l'atelier. Elle lui a tendu le sien qu'il a mis sur sa tête. L'histoire a duré une minute au plus". "C'est une injustice. Presque toute l'usine est en arrêt, 200 personnes sont en grève, cela ne s'est jamais produit auparavant", a-t-il ajouté.

Contactée par l'AFP, la direction de Toray CFE s'est refusée à tout commentaire.

Selon la CGT, les faits se sont produits le 19 juin. Quatre jours après, le salarié mis en cause a reçu une lettre pour un entretien préalable, "une lettre type sans motif". Convoqué le 4 juillet, il s'est vu reprocher par la direction son "insubordination" et, le 10 juillet, il a reçu une lettre de licenciement.

"Nous nous sommes mis en grève dès le lendemain, le 11 juillet. La direction a convoqué un Comité d'entreprise (CE) extraordinaire le 13 juillet en expliquant que la grève coûtait de l'argent, mais elle n'est jamais entrée en contact avec nous", a expliqué le délégué CGT. "Nous continuerons la grève jusqu'à la réintégration du salarié ici ou dans une autre unité de production", a prévenu Timothée Esprit.

Pour la CGT, le salarié, âgé de 27 ans, avec cinq ans d'ancienneté dans l'entreprise, "n'a pas d'antécédents, pas même un blâme, et la situation est incompréhensible".

Toray Carbon Fibers Europe (CFE), usine chimique classée Seveso au niveau des risques, inaugurée en 2014 sur la plateforme de Lacq, est une unité précurseur de fibre de carbone pour laquelle le groupe japonais a investi 100 millions d'euros.

La production est destinée à fournir l'usine d'Abidos, implantée depuis 1982 sur le Bassin industriel de Lacq. L'usine d'Abidos produit 5.200 tonnes de fibre de carbone par an et emploie plus de 400 personnes.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Les OCA ne portent pas de bons de souscription d'actions (BSA), et portent sur 8 ME maximum de nominal...

Publié le 17/07/2018

Les ampoules seront commercialisées sous la marque AwoX avec le co-branding Deutsche Telekom Magenta SmartHome...

Publié le 17/07/2018

Le Président du Conseil d'Administration, Pierre de Muelenaere (représentant Pygargue sprl), a été chargé de lui succéder temporairement...

Publié le 17/07/2018

Pierre Barrard assure le leadership en marketing pour l'ensemble du Groupe afin d'anticiper davantage les besoins émergents des clients et marchés...

Publié le 17/07/2018

Grégoire Thibault possède également une expérience dans le financement de projets...