5 386.24 PTS
+0.37 %
5 382.50
+0.41 %
SBF 120 PTS
4 287.44
+0.39 %
DAX PTS
13 141.18
-0.20 %
Dowjones PTS
23 588.12
-0.01 %
6 375.18
-0.05 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

USA: Wilbur Ross réitère la menace de quitter l'Alena

| AFP | 127 | Aucun vote sur cette news
Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, ici le 19 juin 2017 à National Harbor, dans l Maryland
Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, ici le 19 juin 2017 à National Harbor, dans l Maryland ( MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a réitéré vendredi la menace de quitter l'accord nord-américain de libre-échange (Aléna) si le résultat des négociations en cours avec Mexico et Ottawa ne satisfaisait pas Washington.

"Le Président (Donald Trump) a clairement dit que si cela ne marche pas, il se retirera" de l'accord, a déclaré M. Ross lors d'une conférence organisée par le Washington Post. "Cela ne devrait surprendre personne", a-t-il ajouté.

"Nous devons améliorer cet accord qui ne fonctionne pas comme il le devrait", a affirmé M. Ross, en rappelant que, depuis son entrée en vigueur en 1994, le déficit commercial des Etats-Unis vis-à-vis du Mexique avait explosé. "Un accord commercial est supposé profiter à tous", a-t-il souligné.

Interrogé sur les progrès effectués jusqu'ici dans les discussions, le secrétaire au Commerce a indiqué que seulement deux sessions de négociations avaient eu lieu jusqu'ici, l'une en août à Washington et l'autre qui vient de s'achever au Mexique. Une troisième est prévue fin septembre au Canada.

"Il est trop tôt pour porter un jugement. Dix jours de discussions, ce n'est pas beaucoup", a déclaré M. Ross.

Il a indiqué que la stratégie était "de commencer par les choses faciles (...) puis de trouver un rythme et d'avancer ensemble avant d'aborder les questions plus difficiles".

Il a toutefois estimé que les négociations "avançaient très vite" par rapport au déroulement habituel des discussions commerciales. Elles ne "peuvent pas durer trop longtemps", a-t-il cependant indiqué, en évoquant les prochaines échéances électorales au Mexique et au Canada. La procédure de "fast-track" aux Etats-Unis expire aussi en juillet avant les élections de mi-mandat qui se tiendront en novembre, a rappelé le secrétaire au Commerce.

Cette procédure permet au président américain de faire voter les accords commerciaux par le Congrès sans que celui-ci ait la possibilité de les amender.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

L'Inde, marché hautement stratégique

Publié le 22/11/2017

Le CDP, association internationale indépendante qui évalue la performance environnementale des entreprises, intègre ST dans sa liste « A » pour la gestion de l'eau et dans sa…

Publié le 22/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 22/11/2017

Ready Pac Foods bien intégré

Publié le 22/11/2017

Spie Belgium a été chargée par Elia, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité à haute tension en Belgique, de réaliser deux postes à haute...

CONTENUS SPONSORISÉS