En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 798.80 PTS
-0.30 %
4 784.5
-0.42 %
SBF 120 PTS
3 810.05
-0.57 %
DAX PTS
10 736.75
-0.48 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
+0.00 %
1.142
+0.22 %

USA: Walmart étend la livraison gratuite à domicile à 100 villes

| AFP | 258 | Aucun vote sur cette news
Walmart étend la livraison gratuite à domicile à 100 villes aux Etats-Unis pour contrer Amazon
Walmart étend la livraison gratuite à domicile à 100 villes aux Etats-Unis pour contrer Amazon ( ROBERT SULLIVAN / AFP )

L'enseigne Walmart a annoncé mercredi étendre désormais à une centaine de villes américaines son service de livraison gratuit à domicile de denrées alimentaires dans le but de contrer Amazon qui lui prend des parts de marché.

A New York, le numéro 1 mondial de la distribution entend livrer le jour-même les produits alimentaires commandés en ligne.

Ces initiatives ne concernent que les ordres d'achats passés en ligne. Concrètement, une fois que le client a effectué sa commande sur walmart.com, les produits vont être emballés dans un magasin Walmart et confiés à une société de livraison -- une startup -- à qui il reviendra alors de livrer les achats au domicile des clients. Uber, avec qui Walmart travaille déjà dans six villes, sera un des partenaires de Walmart dans cette nouvelle aventure.

Outre walmart.com, Jet.com, une filiale de Walmart acquise en 2016, est également concernée par ces nouveaux services de livraison à domicile gratuits.

Le but affiché est de concurrencer Amazon, dont le service "Prime Now" propose déjà à New York une livraison des denrées alimentaires en deux heures suivant la commande.

Jet.com, présent dans des grandes villes comme San Francisco où Walmart est absent, livre déjà gratuitement des denrées alimentaires à domicile via FedEx mais la livraison intervient quelques jours après la commande.

Ces décisions sont de nature à rogner les marges de Walmart mais elles apparaissent comme nécessaires après des annonces similaires faites par les rivales Kroger et Target.

La compétition s'est en effet intensifiée ces derniers mois entre les enseignes américaines de la distribution, qui sont persuadées que la livraison est l'un des points qui fera la différence dans le commerce en ligne.

Costco et Kroger ont étoffé récemment le catalogue des produits pouvant être livrés rapidement aux consommateurs par la startup Instacart. Target a pour sa part acquis la startup Shipt spécialisée dans la livraison à domicile, tandis qu'Amazon multiplie les options de livraison depuis le rachat de l'enseigne bio Whole Foods.

Face à ces offensives, Walmart n'a pas d'autre choix que de riposter. Au quatrième trimestre de son exercice fiscal clôturé fin janvier, le groupe a enregistré un ralentissement de son chiffre d'affaires en ligne. Lors de cette période, les revenus n'avaient progressé que de 23% contre 50% au trimestre précédent.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 10/12/2018

L’équipe de TradingSat.com, séduite par les qualités graphiques de court terme de CREDIT AGRICOLE, entrevoit un potentiel intéressant sur cette action qui constituera le sous-jacent d’un turbo…

Publié le 10/12/2018

La ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau le 14 novembre 2018 à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )Brexit "hard" ou "soft"? L'Assemblée se penche lundi sur le projet de loi…

Publié le 10/12/2018

Le président Emmanuel Macron (d) et le Premier ministre Edouard Philippe à l'Elysée à Paris le 10 décembre 2018 ( Yoan VALAT / POOL/AFP )Face à des "gilets jaunes" qui tournent le dos à la…

Publié le 10/12/2018

En zone euro, les résultats du troisième trimestre furent mitigés, avec une progression des chiffres d'affaires mais une érosion des marges et des prévisions des sociétés, observe SwissLife AM…

Publié le 10/12/2018

Le CAC40 est descendu ce matin jusqu'à 4.775 point mais était déjà allé un peu plus bas jeudi dernier

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

L’équipe de TradingSat.com, séduite par les qualités graphiques de court terme de CREDIT AGRICOLE, entrevoit un potentiel intéressant sur cette action qui constituera le sous-jacent d’un turbo…

Publié le 10/12/2018

Départ du patron d'Aricent

Publié le 10/12/2018

Gilead Sciences a enfin trouvé un directeur général. Le poste, libre depuis juillet, échoit à Daniel O'Day, le directeur des activités pharmaceutiques de Roche.source : AOF

Publié le 10/12/2018

   En application des dispositions des articles 241-1 à 241-8 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers et du Règlement européen n°596/2014 du 16…

Publié le 10/12/2018

BNP Paribas Chine a obtenu une licence pour souscrire aux obligations d'entreprise 'Panda Bonds' pour les émetteurs étrangers...